Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 19 juin 2011

Exposition BD : Jeromeuh à la Galerie Napoléon

En mai-juin, la Galerie Napoléon accueillait Jeromeuh, un jeune auteur remarqué par les éditions Delcourt. Le jeune auteur de tout juste 30 ans publie en effet son premier album Les Petites Histoires viriles dans une toute nouvelle collection du dynamique éditeur. L'exposition Jeromeuh précède l'exposition Derib qui dure jusqu'à la mi-juillet 2011. Si vous l'avez manquée, voici quelques photos et impressions du vernissage.

Jeromeuh est un jeune auteur autodidacte qui anime depuis plusieurs années un blog particulièrement bien fréquenté - même s'il trouve ses statistiques encore largement à bonifier quand il se compare aux rois et reines de la Blogosphère. Peu importe finalement. Alors que le blog ne lui rapporte rien si ce n'est des échanges avec ses lecteurs, voici quelques uns de ses meilleurs gags imprimés. Comme quoi le papier reste l'aboutissement pour tout blogueur. Le dénicheur de ce talent chez Delcourt est Yannick Lejeune, cofondateur du Festiblog qui a rejoint Guy Delcourt pour y insuffler un coup de jeune et réfléchir sur la nouvelle donne numérique.



Son album est un recueil de gags en quelques cases tirés de son blog. Compte tenu de la production du jeune auteur, il a fallu faire une sélection drastique. L'idée a été de trouver une cohérence et un fil directeur. Globe-trotter, Jeromeuh est aussi un jeune gay qui s'assume depuis son plus jeune âge. En arrivant à Paris, il est surpris par la communauté gay du Marais. Ayant réalisé divers métiers, beaucoup de petits boulots, aussi variés qu'homme de ménage ou vendeur dans le textile, avant d'entrer dans une entreprise de communication, il a développé les contacts et les expériences dont il se sert pour se moquer gentiment de ses contemporains, des filles et des gays. A la manière de Pause Café, il réalise quelques petites saynètes où il se met en scène avec son petit ami ou sa meilleure amie. C'est souvent drôle, ça fait au minimum sourire. Ce n'est jamais méchant. Si ce sont des situations vécues, l'album n'est pas pour autant autobiographique à la manière de Hugues Barthes ou Fabrice Neaud.

Le public ne s'y est pas trompé. Son blog www.jeromeuh.net accueille environ 12.000 lecteurs par jour ! On lui souhaite autant de ventes d'albums ! Ses fans sont principalement des femmes qui adorent son humour. Mais bien sûr aussi des gays qui savent rire d'eux-mêmes. Mais son humour fin s'adresse à tout public. Quelques uns étaient venus au vernissage. Beaucoup, peu habitués à ce type de manifestation, n'avaient pas osé. Dommage ! L'auteur n'avait pas seulement exposé des dessins ayant servi à son nouvel album. Il avait aussi réalisé quelques belles aquarelles pour l'occasion. En regardant les originaux de son recueil, on est surpris par les détails, les repentirs. L'auteur travaille au bleu avant d'encrer après passage à la table lumineuse. L'essentiel se fait alors grâce à l'informatique, notamment la couleur qui complète parfaitement son travail. Son dessin sobre est mu par l'efficacité et l'expressivité.

Les originaux sont à des prix accessibles. Il fallait compter entre 140 € pour un gag et 360 € pour une aquarelle. En tout cas, avec cette exposition, l'auteur réussit son entrée sur le marché grand public de l'édition de la BD. Pour un lancement quel meilleur endroit qu'une galerie spécialisée. Pour le vernissage, son sponsor était une grande marque d'alcool avec des cocktails très joliment présentés dans des verres en forme de pomme rouge. L'auteur n'a pas hésité à récompenser ses fidèles fans en réalisant des dédicaces en un temps record. Jéromeuh mérite d'être suivi de près.


____________
Exposition Jeromeuh en mai-juin 2011
: Galerie Napoléon - www.galerienapoleon.com - 23 rue Charles V - 75004 Paris - ouvert du jeudi au samedi de 12h00 à 19h00
Photos
©
Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire