Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 26 juillet 2011

Exposition BD : Annie Goetzinger bientôt à la Galerie Oblique

La Galerie oblique rouvrira ses portes en septembre avec une exposition consacrée à l'élégante et charmante Annie Goetzinger. La sortie du nouvel album sur Marie Antoinette, la Reine fantôme sert de prétexte à cette exposition. Elle comprend une sélection de 23 planches, la couverture et les pages de garde de l'album écrit par Rodolphe et à paraître chez Dargaud. Elle présente aussi 5 dessins inédits grand format, mettant en scène les deux héroïnes de l’histoire sur des photos anciennes des appartements du château de Versailles.

Marie-Antoinette, la Reine fantôme est le nouvel opus consacrée à la dernière reine de France avant la Révolution. Chez Emmanuel Proust était sorti dernièrement l'album Marie-Antoinette de Pascal Croci et Françoise-Sylvie Pauly. C'est la même approche mais un style graphique différent qu'adoptent Rodolphe et Annie Goetzinger. Voici le résumé de l'histoire : "Invitée chez des amis en Normandie, la femme peintre Maud de Brunhoe révèle des talents insoupçonnés de médium. De retour dans son atelier parisien, où elle met la dernière main à sa prochaine exposition, elle reçoit une visite inattendue : celle de la femme qu’elle a fait apparaître lors de la séance de spiritisme. Cette femme n’est autre que… Marie-Antoinette !" La reine a besoin de l’aide de Maud : après qu’elle a été guillotinée, son corps a été jeté dans une fosse commune où il est encore, ce qui prive la souveraine du repos éternel et la condamne à une perpétuelle errance…" Côté graphisme, Annie Goetzinger renoue avec l’aquarelle, qui donne un caractère plus exceptionnel à son exposition.



Née à Paris, Annie Goetzinger aurait voulu être dessinatrice de mode. Ses études à l’école des Arts Appliqués la conduisent à essayer la BD et la voilà rapidement chez Pilote, puis d’autres magazines BD. Primée à Angoulême en 1975 pour son premier album Casque d’Or, elle a connu son premier succès grand public avec la série Felina sur un scénario de Victor Mora dont un somptueux portfolio est paru en début d’année par BD’Empher. En solo ou surtout avec Pierre Christin, elle réalise à partir de là de nombreux albums sur des thèmes sociaux, historiques ou policier. Notamment de superbes Portraits souvenirs, et sa série du moment, l’Agence Hardy (6 tomes chez Dargaud), une série au cœur de l’actualité européenne de la fin des années 50. Annie Goetzinger est l’une des premières à aborder le sida en BD dans l’Avenir perdu sur un texte écrit par Jonsson en 1992. Illustratrice de presse dans la Croix, ses dessins ont été repris dans un somptueux Regard des Jours sur des textes de Bruno Frappat. Elle dessine plus souvent des histoires complètes comme la Diva et la Kriegspiel ou un le roman graphique le Tango du disparu réédité dernièrement chez Flammarion.


___________

Exposition-vente Annie Goetzinger (Marie Antoinette, la Reine Fantôme avec Rodolphe) du 7 au 24 septembre 2011 à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris
Vernissage en présence de l'artiste le 6 septembre 2011 à partir de 18h00
Dédicace de l'album Marie Antoinette, la Reine Fantôme avec Rodolphe et Annie Goetzinger le 24 septembre de 16h00 à 19h00

Photo d'Annie Goetzinger à Quai des Bulles - festival de BD de Saint-Malo en 2008 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire