Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 6 juillet 2011

Meilleures ventes BD hebdomadaires au 3 juillet 2011

Nouvelle hécatombe pour la BD européenne dans ce premier classement du second semestre 2011. Ce 26e classement hebdomadaire des meilleures ventes de livres pour ce qui concerne les bandes dessinées ne compte plus que 5 albums BD (contre 9 la semaine passée). En revanche, l'effet espéré la semaine dernière de Japan Expo a été entendu clairement. Le classement compte en effet 15 mangas contre 1 seul album la semaine précédente et le genre occupe même la 2e place générale avec le T.53 de Naruto. Le classement subit 5 départs dont Le Perroquet des Batignoles de Jacques Tardi, Michel Noujut et Stanislas, pourtant déjà en réédition (premier tirage 27.000 - nouveau tirage 10.000). En contrepartie la seule entrée de la semaine est le T.13 d'I.R.$. de Stephen Desberg et Bernard Vrancken qui s'intercale à la deuxième place. Le gagnant de la semaine est d'ailleurs le scénariste Stephen Desberg qui classe deux albums et son éditeur qui classe trois albums. A la tête du classement, L'élève Ducobu conserve sa première position et le T.6 de la série Seuls accède au podium. Le second de la semaine dernière, le T.6 d'I.R.$. All Watcher est repoussé à la dernière place. L'album de l'été de la série Les Simpson réussit encore à grappiller une place. Avec 5 titres seulement, les albums BD franco-belges retrouvent leur plus bas niveau de l'année compensé par l'explosion des mangas qui progressent de 14 titres. Au total, la bande dessinée double donc sa présence à tout juste 10,00% des 200 meilleures ventes de livres de la semaine arrêtée au 3 juillet 2011. Côté éditeurs, le classement se resserre encore. Derrière Le Lombard, figurent encore Dupuis et Jungle. Autrement dit, Média Participations compte 8 titres (Dargaud : 0, Le Lombard : 3, Dupuis : 1, Kana : 4, DC Comics ...) contre 1 pour Flammarion (Casterman : 0, Jungle : 1, ...) mais 7 pour Glénat (uniquement des mangas), e 2 pour Pika et 1 pour Ki-Oon.



Voici la liste détaillée de ce classement :


  1. L’Élève Ducobu - T.17 : Silence, on copie ! - de Zidrou et Godi - Le Lombard - 10 juin 2011 - 10,45 € (=)
  2. I.R.$. - T.13 : L'Or de Yamashita - de Stephen Desberg et Bernard Vrancken - Le Lombard, collection Troisième Vague - 1er juillet 2011 - 11,95 € (entrée)
  3. Seuls : T.6 : La Quatrième Dimension et demie - de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti - Dupuis - 3 juin 2011 - 10,45 € (+1)
  4. Les Simpson - T.2 : Fiesta Estivale (Hors Serie) - de Matt Groëning - Jungle - 29 mai 2011 - 9,95 € (+1)
  5. I.R.$. All Watcher - T.7 : Le Trou noir financier - de Stephen Desberg et Marc Bourgne - Le Lombard, collection Troisième Vague - 17 juin 2011 - 11,95 € (- 3)

Cinq Sorties :

  • En cuisine avec Alain Passard – récit complet – d’Alain Passard (scénario) et Christophe Blain (dessin) – Gallimard, hors collection – 20 mai 2011 – 17,00 €
  • Julia & Roem – récit complet - d'Enki Bilal - Casterman - 4 mai 2011 - 18,00 €
  • La Rose écarlate - T.7 : Tu seras toujours à moi - de Patricia Lyfoung et Philippe Ogaki - Delcourt - 1er juin 2011 - 10.50 €
  • Le Perroquet des Batignoles - T.1 : L'Enigmatique M. Schmutz - de Tardi, Noujut et Stanislas - Dargaud - 17 juin 2011 - 13,95 €
  • Sambre - T.6 : La Mer vue du Purgatoire - de Bernar Yslaire - Glénat, collection Caractère - 15 juin 2011 - 14,50 €
6.2.1 NOUVEAUTES                                                   LIVRES2.6 Livres 120x60                                                   - 2
__________________________________
Courtesy au site www.edistat.com. Ce service de Tite Live travaille sur la liste de 200 meilleures ventes hebdomadaires de livres tous genres confondus selon un référencement automatique dans 1.200 points de ventes en France métropolitaine (hors Corse). Les chiffres ne tiennent pas compte des ventes à distance ni des ventes en Belgique ou en Suisse, mais d'une sélection représentative des autres circuits de distribution traditionnelles en France (grandes surfaces, librairies, surfaces culturelles). La représentativité de l'échantillon est calculée selon les données du DEP-Ministère de la Culture (TN-Sofres pour l'Observatoire de l'économie du livre).
Enregistrer un commentaire