Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 21 juillet 2011

Meilleures ventes BD hebdomadaires au 17 juillet 2011

Ce troisième classement du second semestre 2011 sent les vacances estivales. Ce 28e classement hebdomadaire 2011 des meilleures ventes de livres pour ce qui concerne les bandes dessinées compte les 3 albums BD présents aux mêmes places la semaine passée. Côté manga, l'effet de Japan Expo tombe avec seulement 8 mangas classés contre 13 la semaine précédente et le T.53 de Naruto abandonne sa première place générale pour la 5e place. Avec 3 titres seulement, les albums BD franco-belges restent à leur plus bas historique. Malgré 8 mangas, la bande dessinée au total ne représente plus que 5,50% des 200 meilleures ventes de livres de la semaine arrêtée au 17 juillet 2011. Côté éditeurs, le classement ne bouge pas avec seulement deux éditeurs BD : Jungle et Le Lombard. Média Participations compte 4 titres (Dargaud : 0, Le Lombard : 2, Dupuis : 0, Kana : 2, DC Comics ...) contre 1 pour Flammarion (Casterman : 0, Jungle : 1, ...) mais encore grâce aux mangas 2 pour Glénat, 1 pour Pika, 2 pour Kurukawa et 1 pour Ki-Oon.

Voici la liste détaillée de ce classement :
  1. I.R.$. - T.13 : L'Or de Yamashita - de Stephen Desberg et Bernard Vrancken - Le Lombard, collection Troisième Vague - 1er juillet 2011 - 11,95 € (=)
  2. L’Élève Ducobu - T.17 : Silence, on copie ! - de Zidrou et Godi - Le Lombard - 10 juin 2011 - 10,45 € (=)
  3. Les Simpson - T.2 : Fiesta Estivale (Hors Serie) - de Matt Groëning - Jungle - 29 mai 2011 - 9,95 € (=)
Aucune Sortie

6.2.1 NOUVEAUTES                                                   LIVRES2.6 Livres 120x60                                                   - 2
__________________________________
Courtesy au site www.edistat.com. Ce service de Tite Live travaille sur la liste de 200 meilleures ventes hebdomadaires de livres tous genres confondus selon un référencement automatique dans 1.200 points de ventes en France métropolitaine (hors Corse). Les chiffres ne tiennent pas compte des ventes à distance ni des ventes en Belgique ou en Suisse, mais d'une sélection représentative des autres circuits de distribution traditionnelles en France (grandes surfaces, librairies, surfaces culturelles). La représentativité de l'échantillon est calculée selon les données du DEP-Ministère de la Culture (TN-Sofres pour l'Observatoire de l'économie du livre).
Enregistrer un commentaire