Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 29 juillet 2011

Presse BD : un numéro d'Historia sur Tintin

Le magazine Historia propose de découvrir les personnages de Tintin dans l'histoire. Depuis le 7 juillet 2011, un hors-série consacré aux événements historiques qui inspirèrent dix albums d'Hergé entre 1930 et 1944. Une équipe de choc, composée de spécialistes de Tintin de Philippe Goddin ou Jacques Langlois, d'historiens, d'universitaires ou de journalistes, a recherché l’inspiration historique correspondant à l'entrée de dix personnages dans Les Aventures de Tintin. Dans son éditorial Franz-Olivier Giesbert se demande si tout a été dit sur Tintin et ses 230 millions d'albums vendus traduits en une centaine de langues. Pour lui, « Tintin est un avatar de l'éternel humain », autrement dit « un personnage universel : optimiste et débrouillard ». De quoi nourrir encore de nombreux ouvrages !

Le magazine dans un format luxueux se décompose en 10 parties, correspondant à 10 années de 1930 à 1944 et traitant de 10 personnages et de 10 faits historiques. En tout bien tout honneur Tintin et Milou ouvre le bal en 1930 au moment de l'URSS de Staline (Tintin au pays des Soviets). Suivent les Dupont et Dupond en 1931 au moment de la colonisation de l'Afrique occidentale (Tintin au Congo), Rastapopoulos en 1934 au moment de la découverte de la tombe de Toutankhamon par Howard carter (les Cigares du pharaon), puis Tchang en 1936 au moment de l'incident de Moukden en Mandchourie (le Lotus bleu), ou encore Alcazar lors des affrontements entre la Bolivie et le Paraguay en 1937 (l'Oreille cassée). Se succèdent ensuite le docteur Müller, la Castafiore au moment de l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne de Adolf Hitler, le capitaine Haddock au moment du trafic de stupéfiants en 1941 (le Crabe aux pinces d'or), le majordome Nestor en 1943 (le Secret de la licorne), et bien sûr le professeur Tournesol habitant du château de Cheverny (le Trésor de Rackham le rouge).


Richement illustré ce magazine de plus de 120 pages alterne documents d'archives historiques et dessins d'Hergé. Il s'appuie sur des documents utilisés par Hergé lui-même. Il tente de déminer les nombreuses attaques et critiques faites à cette œuvre accusée notamment de racisme, en resituant les différents albums dans leurs contextes historiques. Finalement, Hergé était totalement imprégné par son époque dont il témoignait dans ses albums. Les spécialistes de l'œuvre d'Hergé resteront peut-être sur leur faim, mais ils pourront éclairer leurs connaissances d'un volet plus historique. Un tel ouvrage en 2011 ne pouvait pas se terminer sans une évocation du film de Steven Spielberg avec un chapitre spécial Tintin et le cinéma.

Ce numéro spécial très intéressant est édité en plusieurs versions dont une cartonnée viendra facilement s'incorporer dans votre bibliothèque. Cet ouvrage est une coproduction internationale réalisé en partenariat entre Historia et le Point (France), Le Temps (Suisse), Le Soir (Belgique) et La Presse (Canada). La version kiosque vendue 8,90 € tirée à 200 000 exemplaires et une version Collector avec une couverture holographique vendue 12,90 €, tirée à moins de 5 000 exemplaires et en vente sur le site Historia.
Enregistrer un commentaire