Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 14 septembre 2011

Hommage à Gilles Chaillet (1946-2011)

Né le 3 juin 1946, Gilles Chaillet vient de disparaître à l’âge de 65 ans ce mercredi 14 septembre 2011.

Le créateur de Vasco s’est imposé comme l’un des plus brillants auteurs de l’école réaliste et historique, à la fois dessinateur et scénariste. Après avoir fait ses armes comme coloriste chez Dargaud, puis aux côtés d’Uderzo et Goscinny, Gilles Chaillet achève le dernier Barbe-Rouge de Charlier et Hubinon, puis travaille avec Jacques Martin. Il reprend pour 9 épisodes, jusqu’en 1997, le dessin de la série Lefranc et réalise plusieurs Voyages d’Alix.

photo © Manuel F. Picaud

En 1980, il crée sa propre série Vasco au Lombard, un séduisant commis d’une banque siennoise à l’aube de la Renaissance. Cet intarissable conteur d’histoire a signé sous son nom plus de 50 albums en 30 ans, faisant partager sa passion pour l’Histoire, l’Italie et la bande dessinée réaliste. Son Plan de la Rome Antique est sans doute son projet le plus fou, une référence du genre didactique.

Pour Bernard Capo, il scénarise à partir de 2001 la série historique Tombelaine, sur la révolte des Boxers en Chine. Pour Olivier Mangin, il crée en 2003 Intox, un thriller contemporain en 5 tomes, avec son épouse Chantal Defachelle qui réalise la mise en couleurs de la majeure partie de ses albums. Enfin, pour Christian Gine, il débute en 2010 la nouvelle trilogie historique antique, Les Boucliers de Mars, « un western oriental antique », dont le premier tome paru en mars 2011 est très remarqué.


Au dessin, après sa participation au Triangle Secret en 2000, il lance en solo l’ambitieuse Dernière Prophétie pour la collection Loge Noire de Glénat, puis se concentre sur le somptueux diptyque Vinci écrit par Didier Convard, dont l’encrage est réalisé par Marc Jailloux. Une nouvelle enquête du prévôt Vittore dans l’univers des artistes de la Renaissance, notamment de Michel-Ange, était en préparation.

Entre temps, ce spécialiste de Rome a prêté à Casterman quelques-unes de ses illustrations de la ville éternelle pour le city guide Rome - Itinéraires avec Alix coédité par Lonely Planet. Cela annonçait son ambitieux projet intitulé Roma Eterna, une grande saga familiale à la manière du Triangle Secret, narrant l’histoire de « deux familles romaines qui se disputent la propriété d’une statue qui symbolise l’éternité de Rome mais que seules les vestales étaient autorisées à regarder. » La série était prévue en 3 cycles de 4 tomes dont l’action principale se situerait sous l’Antiquité, au Moyen-Âge et à la Renaissance, avec une partie contemporaine.

La rédaction d’Auracan.com, Manuel et moi-même saluons la mémoire d’un créateur talentueux, généreux et passionnant qui nous avait offert son amitié. Nous adressons toutes nos condoléances à son épouse Chantal et à ses proches.
Enregistrer un commentaire