Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 16 décembre 2011

BD numérique : Izneo met le turbo

Pour les fêtes, izneo vient d'annoncer le lancement d'une nouvelle formule d'abonnements de BD numériques disponibles sur PC, Mac et tablette iPad. La marque lancée par Média Participations et rejointe par la plupart des éditeurs européens de bandes dessinées proposait deux formules, l'achat de BD numérique ou sa location. Désormais, il est possible de s'abonner et ainsi d'accéder à 15 titres par mois pour un forfait mensuel, semestriel ou annuel. Les calculs sont vite faits : ce sera très rentable pour les "gros" consommateurs. Tentative d'explications...


Le catalogue multi éditeurs de bande dessinée numérique izneo a été lancé en mars 2010 sur le modèle de digiBiDi, qui a mis en ligne plus de 2 100 titres. Appuyé par le puissant groupe Média Participations et rejoint - au moins en théorie - par la plupart des éditeurs franco-belges, il contient aujourd'hui plus de 2 600 titres, ce qui en fait le leader du marché. Il propose des titres très populaires de Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Casterman, Jungle, Delcourt ou Bamboo... comme Aldebaran, Airborne 44, Blake et Mortimer, Boule et Bill, Cédric, Djinn, I.R.$., India Dreams, Garfield, Julia et Roem, Largo Winch, Léonard, Les Tuniques bleues, Lucky Luke, Spirou, Thorgal, Vie de merde, Walking Dead, XIII, Zombillénium


Avec 31 000 visiteurs uniques par mois, près de 2 millions d’albums ouverts depuis l'ouverture du site mais "seulement" 10 000 transactions par mois, soit moins de quatre achats ou locations par album dans le catalogue et donc une estimation de 500.000 € de chiffres d'affaires cumulés, l'audience et l'utilisation ne sont pas encore à la hauteur des attentes des promoteurs, et cela même si ces chiffres n'incluent pas le réseau de partenaires, comme les libraires Starzik ou Bdbuzz. A noter que les trois quarts des utilisateurs lisent leurs BD sur iPad.

Pour accélérer le mouvement, les dirigeants tentent une nouvelle formule pour leur librairie en ligne avec des abonnements. Ils proposent d'accéder pour un tarif très préférentiel sur 1 671 titres actuellement disponibles en location. La différence soit 1 000 titres par rapport au catalogue global izneo s'explique facilement. L'offre exclut en effet les albums uniquement accessibles à l’achat et n'inclut que les albums offerts à la location par les seuls éditeurs participant à l'opération, à savoir Dargaud, Dupuis et Le Lombard du groupe Média Participations. Trois rythmes sont proposés et permettent la lecture maximale de 15 albums par mois durant 30 jours à partir du moment où l'album est sélectionné :
  • formule 1 mois renouvelable à 9,90 €
  • formule 6 mois pour 54,90 € (au lieu de 59,40 €)
  • formule 1 an pour 99,90 € (au lieu de 118,80 €)
En clair, cela revient à environ 0,66 € (voire moins selon la formule retenue) la lecture d'un album quand le prix moyen habituel de location pour 10 jours seulement s'élève à 1,99 €. Évidemment pour le lecteur gourmand c'est une aubaine et cela pourrait bien donner un vrai coup d'accélérateur. "Le but de cet abonnement est de démocratiser la lecture de BD numériques, et de faire connaître les séries qui constituent le fonds de notre catalogue", explique-t-on chez izneo.

un titre - L'Epervier - en location intégrale gratuite !

Le modèle économique est-il gagnant pour tous les acteurs ? Il est vraisemblable que le gain direct de cette opération pour les auteurs soit marginale, mais sans doute pas pire que la situation actuelle. En fait, le calcul à effectuer serait l'impact sur les ventes d'albums papier par des lecteurs ayant adoré la lecture sur support numérique. Les deux modèles pourraient donc être plus complémentaires que concurrentiels. En markéting, on parle de risque de cannibalisme, question de fond depuis l’avènement du numérique. Le résultat est à attendre dans quelques semaines avec la publication - à espérer - des premiers chiffres d'affaires et relevés de droits pour les auteurs... En attendant, laissez-vous tenter par cette formule !
Enregistrer un commentaire