Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 24 décembre 2011

Coke, Noël & BD : Happy BéDay Père Noël !

Le monde entier (ou presque !) se prépare au réveillon de Noël. Pour ma part, je me rends dans la patrie de Noël, Strasbourg, la ville où je suis né. Mais saviez vous que Coca Cola était à l'origine du Papa Noël comme on le voit partout depuis 80 ans ? Et justement, c’est son 80e anniversaire aujourd’hui !


Le leader mondial des boissons gazeuses plus que centenaire doit son succès depuis son lancement à sa publicité. En 1931, la firme d'Atlanta commande à Haddon Sundblom, originaire de Chicago, de représenter ce vieux bonhomme imaginé au siècle précédent et de plus en plus populaire aux États-Unis. Le célèbre illustrateur américain s’appuie sur l’imagerie de Saint-Nicolas et de son créateur Thomas Nast que tous les enfants anglo-saxons connaissent bien. La première publication apparait la même année dans The Saturday Evening Post.

Cela n’avait rien de gratuit. La boisson à la formule chimique secrète depuis plus d’un siècle est essentiellement bue en été pour ses vertus rafraichissantes.

Pendant les années 20, l’idée est d’encourager le jeune public à la boire aussi en hiver. En 1922, la première campagne du genre titre « la soif n’a pas de saison ! » avec une... Mère Noël reprenant déjà les futurs codes. Mais très vite, l’argument majeur est alors ses vertus énergétiques du fait de son dosage extrême en sucre. Pour définitivement asseoir le concept, le dessinateur va donc dessiner le Père Noël buvant du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la longue distribution de jouets. Ainsi les enfants seraient incités à en boire durant l'hiver.

Pour associer le personnage à la marque, l’artiste lui attribua les mêmes couleurs, à savoir le rouge et le blanc. Pendant 33 ans, jusqu’en 1964, il continua à faire évoluer son personnage et réaliser les campagnes d’hiver de la plus célèbre multinationale, montrant le Père Noël délivrant ses jouets et jouant avec, lisant une lettre, etc., toujours avec un verre ou une bouteille de coca à la main.

Les originaux de l’artiste ont même été exposés au Louvre, et dans des musées à Londres, Stockholm, Tokyo ou Toronto. La plupart de ces peintures à l’huile sont rassemblées au musée de la firme à Atlanta. Comme la marque est planétaire, cette image diffusée dans la presse, en affiches, en devantures de magasins, calendriers, etc. n’a pas tardé à envahir tous les pays, même si les catholiques ne se retrouvaient pas forcément dans ce modèle. Mais c’est déjà la victoire de la fête commerciale sur la réunion religieuse…


Depuis 2006, l’entreprise a adopté un autre style de campagne mettant en scène ses ours blanc apparus dans les publicités en 1993. Et aujourd’hui, qui se souvient que la représentation du Père Noël est due à Coca Cola ?

Mais toutes les bandes dessinées continuent de reproduire le modèle de Sundblom, à l'instar du traitement par Père Noël & Fils de Bob De Groot et Philippe Bercovici (Glénat) ou Bonjour Petit Père Noël de Lewis Trondheim et Thierry Robin, et naturellement Santa Claus, la Légende du Père Noël par Michaël Ploog (Delcourt).

Quelle renommée ! Happy BéDay Santa Claus et Joyeux Noël à toutes et à tous !
_________
pour voir toutes les pubs Coca sur ce thème :
jipemania.com/coke/natal/sococa/index.htm
Comme tous les autres sur ce blog, cet article n'est pas sponsorisé !
Enregistrer un commentaire