Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 7 décembre 2011

Exposition Une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint à Angoulême

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image - www.citebd.org - propose une nouvelle exposition thématique dans la lignée de ces réalisées passées Cent pour Cent en 2010 et Parodies : la bande dessinée au second degré en 2011. A partir du 16 décembre 2011 et jusqu'au 11 mars 2012, elle accueille l'exposition Une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint. Présentation avant une visite prévue en janvier.

Philippe Bertrand, "Le Baiser" (pastel sur papier, 2008)
C’est une des marottes de Jean-Marc Thévenet et aussi une habitude de la nouvelle Cité internationale de la bande dessinée et de l’image : confronter la bande dessinée aux autres arts. Cette fois-ci, les deux commissaires, Jean-Marc Thévenet et Marie-José Lorenzini proposent de confronter la bande dessinée à la peinture. La question est légitime tant les passerelles sont évidentes. Combien d’auteurs de BD sont passés par les beaux-arts ? La thématique est d’ailleurs une rubrique régulière du mensuel Casemate. Ici aussi, une trentaine d’auteurs européens, parmi les plus grands du siècle écoulé, montrent comment ils sont eux-mêmes passés de la bande dessinée à la peinture, comment l’art pictural enrichit leur récit de bande dessinée. L’exposition « ne présente pas les œuvres d’auteurs de bandes dessinées qui voudraient prendre la posture d’artistes-peintres mais raconte justement… une autre histoire. » Pour Marie-José Lorenzini, conservateur du musée de la bande dessinée, le but de l’exposition consiste à découvrir « le double visage de plusieurs dizaines d’artistes européens qui se sont livrés, simultanément ou consécutivement à leur création de bande dessinée, à une œuvre picturale autonome. […] C’est tout le tissu de cette relation complexe, riche d’inflexions et de réflexion, que l’exposition du musée de la bande dessinée souhaite donner à voir, en déclinant sa double profusion d’images condensées ou multiples, minuscules ou monumentales. »

Frédéric Poincelet, sans titre (diptyque, siège 1 et siège 2)
Les auteurs prestigieux présentés pendant trois mois sont Atak, David B, Alex Barbier, Piotr Barsony, Edmond Baudoin, Philippe Bertrand, Enki Bilal, Olivier Bramanti, Florence Cestac, Olivia Clavel, Frédéric Coché, Paul Cuvelier, Jacques de Loustal, Ludovic Debeurme, Olivier Deprez, Pascal Doury, Philippe Druillet, Anke Feuchtenberger, Régis Franc, Denis Frémond, Jochen Gerner, Pierre Guitton, Hergé, Victor Hubinon, Jijé, Michaël Matthys, Lorenzo Mattotti, Moebius, Guy Peellaert, Placid, Frédéric Poincelet, Jean-Marc Rochette, Tobias Schalken, Herr Seele, Marc Sleen, Thierry Van Hasselt et Will. Jean-Marc Thévenet - qui connaît bien Angoulême pour avoir dirigé le festival - a bien sûr inclus des Grand Prix de la Ville d’Angoulême et considère que « la bande dessinée n’a jamais souffert du complexe de la peinture » tout en rappelant le propos de Jijé qui déclarait : « Lorsque je fais de la bande dessinée, je vole du temps à ma peinture ».



Tobias Schalken, Musée des Beaux-Arts
__________________
Exposition
du 16 décembre 2011 au 11 mars 2012 : Une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image - www.citebd.org - quai de la Charente - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends et jours fériés de 14h00 à 18h00 - entrée : 6,50 € (avec réduction : 4,00 € - 18-25 ans, apprentis, handicapés, demandeurs d’emploi, RSA, cartes vermeil, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes ; 3,50 € pour les 12-18 ans ; gratuit pour les moins de 12 ans, les accompagnateurs de groupe de plus de 10 personnes ou de personnes handicapées, le premier dimanche de chaque mois

Piotr Barsony, "Nue descendant l’escalier"
Enregistrer un commentaire