Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 8 janvier 2012

Album BD : Le Bel Age de Merwan

Destins croisés de jeunes adultes

Après la mode - toujours vivace - des blogs de filles, une autre tendance en BD consiste en des récits de la vie intimiste et quotidienne. Parallèlement aux Autres Gens conçu par Thomas Cadène avec des auteurs multiples et édité par Dupuis, l'éditeur sœur Dargaud publie la trilogie Le Bel Age qui devrait être bouclée en à peine une année. Le travail est réalisé par Merwan, un jeune auteur qui monte. Les amateurs de Bastien Vivès ne seront pas surpris de retrouver un style commun tant les deux auteurs sont proches. Le coloriste est d'ailleurs le même que l'album tout aussi intimiste Amitiétroite de Bastien Vivès.

Prenez trois jolies filles d'une vingtaine d'années. Hélène, en couple avec Vincent, prépare une thèse, véritable supplice par un directeur hyper exigeant qui la pousse au-delà de ses forces et fait craindre une rupture avec son mec, voire de succomber à l'effort. Violette, à 24 ans, a interrompu ses études, vient de rompre avec Damien qui aurait voulu décider de sa vie, habite encore chez ses parents et travaille dans le labo de sa mère. Enfin Lila partage la location de son appartement avec Marion, à qui elle raconte des aventures extraordinaires alors qu'elle trompe tout simplement son copain Marvin. Leurs chemins se croiseront-ils ?




Contrairement aux Autres gens qui s'écrit au fur et à mesure, ce triptyque est très construit. L'auteur sait parfaitement où il va et où il mène son lecteur. Il commence par situer ses trois protagonistes, aux caractères tellement différents : l'acharnement d'Hélène, les rêves de Lila et la fuite de Violette. Et pourtant elles ont un point commun de se trouver à un point maximum de désordre dans leur vie. Avec une question majeure : poursuivre et s'enfermer dans cette voie, ou, réagir et inventer une nouvelle orientation à leur vie ? Le récit est subtile, bien entremêlé une fois les personnages installés, jusqu'à un parallélisme presque parfait avant une rencontre finale. Avec un dessin d'une belle expressivité, maniant les contrastes et comportant ses marques reconnaissables comme les taches sur les nez, Merwan livre un récit passionnant comme un feuilleton dont on se laisse totalement prendre. Avec un découpage jouant avec les silences, il a su rendre ses jeunes femmes attachantes malgré et peut-être à cause de leurs faiblesses. Les couleurs pastelles en aplats de Romain Trystram font définitivement de ce premier épisode un petit bijou.

A lire avec enthousiasme !

________
8.1 Bouton               Commandez 100-30
Le Bel Age - T.1 : Le Désordre - de Merwan - findufond.blogspot.com avec Romain Trystram www.romaintrystram.com (couleurs) - Dargaud - 6 janvier 2012 - 14,99 €
Enregistrer un commentaire