Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 9 janvier 2012

Les expositions BD du 9 au 15 janvier 2012

Chaque semaine, vous est proposé un large panorama (presque complet) des expositions de bande dessinée ou apparentés, principalement les expositions-ventes. Voici déjà le deuxième épisode de cette rubrique hebdomadaire couvrant cette semaine du lundi 9 au dimanche 15 janvier 2012. Quelques galeries terminent cette semaine leurs expositions démarrées en 2011. Quatre galeries proposent néanmoins des nouveautés cette fois-ci dans la pure bande dessinée. Le jeudi 12 janvier se tiendra le finissage Arinouchkine à la Galerie Napoléon et le vernissage Cyril Pedrosa à la Galerie 9e art et de Christophe Blain à BD'Artiste. La Galerie Oblique fêtera la nouvelle année la veille avec Aude Samama L'ensemble du programme a une nouvelle fois été mis à jour - regardez par date. Comme chaque semaine sont mises en avant les nouveautés et rappelées les expositions en cours. Bien sûr les vernissages sont signalés pour que les lecteurs n'oublient pas ces rencontres conviviales. Vous retrouvez le détail des événements à venir sur la colonne de gauche et les événements passés 2011 dans l'onglet spécifique.

7 Nouveautés :
  • à partir du 11 janvier 2012 et jusqu'au 15 février 2012 : Exposition-vente In the Name of... de Will Argunas - Argunas.blogspot.com - à Orléans chez Legend BD, Aux Becs à vin et Au Temps des Bulles. L'occasion de la sortie de son superbe roman graphique, In the Name of..., son plus beau et son plus abouti album réalisé chez Kstr, était trop belle pour ne pas exposer dans sa ville. C'est donc à Orléans que les amateurs de son beau trait expressif pourront découvrir son dernier album et ses autres registres. Story-boarder de formation, Will Argunas est l'un des rares auteurs de bande dessinée à pouvoir réaliser plus de cent planches par an. Avec son nouveau thriller, il nous plonge dans un suspens d'anticipation dont la crédibilité est exceptionnelle. Derrière le meurtre du pape Nelson 1er se cache une machination qui en surprendra plus d'un. Dans un style graphique particulièrement adapté, Will signe un excellent polar.
  • à partir du 12 janvier 2012 et jusqu'au 28 janvier 2012 : Exposition-vente "De Hopper à Rachmaninov" d'Aude Samama à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris - Entrée libre du mardi au samedi - de 14h00 à 19h00. Habitant à Angoulême dont elle diplômée de l'École supérieure de l’image, Aude Samama est une dessinatrice et illustratrice, née à Paris en 1977, et encore trop méconnue. Son style très inspirée par la peinture expressionniste allemande et la bande dessinée italienne de Lorenzo Mattotti ou argentine d'Alberto Breccia se caractérise par des "personnages aux destins souvent tragiques" dont l'auteure traduit parfaitement les émotions. Elle réalise régulièrement des couvertures pour les éditions Naïve, le Seuil, Actes Sud Junior, Hatier, Oskar Jeunesse… Elle débute à l'école sa première bande dessinée, En série, qui sera éditée aux éditions Frémok en 2002. La revue Bang ! publie ensuite un récit court intitulé Troisième homme. Elle participe aux collectionsBD Jazz sur Bessie Smith, BD World sur Amalia Rodrigues et récemment BD Music sur Serge Rachmaninov. En 2010, elle s'associe à Jorge Zentner pour Lisbonne dernier tour édité aux Impressions Nouvelles. En 2012, elle retrouve le scénariste belge Denis Lapière avec qui elle avait réalisé l’album Amato en 2009 et qui lui a écrit Young Perez toujours pour Futuropolis. Le vernissage de l'exposition est prévu pour le le mercredi 11 janvier 2012 à partir de 18h00 en présence de l’artiste. Une séance de dédicace est également prévue le samedi 14 janvier 2012 à partir de 16h00 jusqu'à 19h00.
  • à partir du 12 janvier et jusqu'au 31 janvier 2012 : exposition-vente de Cyril Pedrosa (Portugal / Dupuis) à la Galerie 9e art - www.galerie9art.com - 4 rue Cretet - 75009 Paris - Le vernissage interviendra le jeudi 12 janvier à partir de 18h00 en présence de l'auteur. Faut-il présenter encore l'album Portugal ? Cet OVNI en bande dessinée est un récit autobiographique de l'auteur en quête de ses origines portugaises et d'inspiration. Ce copieux album permet d'entrer magistralement dans son univers. Les planches brillent de couleurs somptueuses et souvent inattendues. Cyril Pedrosa - cyrilpedrosa.blogspot.com - fêtera ses 40 ans en novembre prochain. Diplômé des Gobelins, il a débuté dans l'animation chez Disney et commencé la BD en 1998 avec David Chauvel qui lui écrit une dizaine d'albums publiés chez Delcourt et Dupuis. Auteur complet, il évolue aujourd'hui principalement chez Dupuis. Sélectionné dans les finalistes du Prix de la Critique de l'ACBD, Portugal a notamment obtenu le Prix du Point en 2011. Vendu à plus de 80.000 exemplaires, il est son plus grand succès. Et c'est mérité !
  • à partir du 12 janvier 2012 et jusqu'au 7 mars 2012 : exposition-vente de Christophe Blain (Quai d'Orsay) à la Galerie BdArtist(e) - www.bdartiste.com - 55 rue Condorcet - 75009 Paris (ouvert du du mercredi au samedi de 14h00 à 19h00) - quelques semaines après la sortie du second volet de ce diptyque atypique et très puissant sur les arcanes du pouvoir politique, la galerie BDArtist(e) a convaincu Christophe Blain d'exposer et vendre les planches originales du T.2 de Quai d'Orsay paru chez Dargaud en 2011, mais aussi de En cuisine avec Alain Passard paru quelques semaines plus tôt chez Gallimard. Quai d'Orsay a immédiatement séduit le grand public comme les amateurs critiques de bande dessinée. Le deuxième tome s'est déjà vendu à plus de 80.000 exemplaires et constitue un autre succès de l'année 2011. Bien documenté, parfaitement mis en scène, sans jamais de longueur, cet album se lit comme un thriller dont on connaît déjà la fin, mais dont on cherche à comprendre comment il y parvient. On reconnaît bien sûr Dominique de Villepin, dont le co-scénariste est un ancien collaborateur. A noter que l'auteur dédicacera ses albums durant le vernissage de son exposition le 12 janvier 2012 à partir de 19h00.

  • à partir du 12 janvier 2012 et jusqu'au 11 février 2012 : exposition-vente Blues d'Edmond Baudoin et Bertrand Dubois à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00

  • à partir du 12 janvier 2012 et jusqu'au 11 février 2012 : exposition-vente Lanfeust de Troy de Tarquin à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00 - Créé par Arleston, l'univers de Lanfeust - www.lanfeust.askell.com - est le pilier de la maison d'édition Soleil, rachetée l'an passé par Delcourt. Voici une rare occasion de découvrir les originaux du dessinateur de Toulon, Didier Tarquin, et d'en acquérir.
  • à partir de janvier 2012 et jusqu'en juin 2012 : exposition rétrospective de Raymond Macherot, à la Maison de la Bande dessinée - www.jije.org - Bd de l'Impératrice 1 - 1000 Bruxelles - Alors que Dupuis vient de rééditer une superbe intégrale de Sibylline, la célèbre librairie consacre son espace exposition à l'un des maîtres de la bande dessinée franco-belge de son heure de gloire. Né à Verviers en 1924, Raymond Macherot est décédé dans la nuit du 25 au 26 septembre 2008, à l'âge de de 84 ans. Son œuvre, notamment les séries Chlorophylle et Sybilline, se caractérise par la poésie et l’humour. Il a démarré dans l’hebdomadaire satirique Pan sous le pseudonyme de Zara. Il entre en 1953 au studio de dessin des éditions du Lombard. Il met en images ses premiers récits complets dans le journal Tintin. En 1956, il crée son premier récit animalier avec Chlorophylle et lance les aventures parodiques du marin le Père La Houle, puis du détective très britannique Clifton (1959). Il passe en 1964 chez Spirou. Il s’y spécialise dans l’humour animalier avec Chaminou, puis Sibylline en 1965, les chats Pantoufle (sur scénario de René Goscinny) en 1966 et Mirliton (avec Raoul Cauvin) en 1970. Il participe en 1969 avec Berck à Mulligan et avec Will, André Franquin et Yvan Delporte à la série Isabelle en 1970. L'exposition permettra de retrouver toutes ses réalisations. A ne pas manquer !
Derniers jours !
  • jusqu'au 12 janvier 2012 : exposition-vente Illein d'Andrei Arinouchkine à la Galerie Napoléon - galerienapoleon.com - 23 rue Charles V - 75004 Paris - ouverts les mercredis de 14h00 à 19h00 et du jeudi au samedi de midi à 19h00. Après une expérience non aboutie chez Daniel Maghen où il avait sorti un album Even qui n'aura pas de suite avec Tiburce Oger l'occasion de la sortie de l'album et où il avait exposé ses planches et illustrations, Andréi Arinouchkine renoue avec son style nordique et onirique avec une nouvelle série en solo dont le T.1 de l'autre côté du miroir paraît aux éditions Nickel. Pour la sortie de l'album Illein, il expose ses originaux (crayonnés, couvertures et planches originales) à la galerie Napoléon. Pas de vernissage mais un décrochage prévu le 12 janvier 2012 à partir de 18h30, en présence de l'auteur.
  • jusqu'au 12 janvier 2012 : exposition-vente Gothic Faërie de Séverine Pineaux Le monde de l’animation à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00 - à l'occasion de son nouveau livre Gothic Faërie disponible en librairie depuis le 23 novembre 2011 et bientôt sur le site et e-bay en tirage limitée à 500 exemplaires. Ce nouveau roman graphique permet à son auteur de faire évoluer son "univers de merveilleux végétal vers des ambiances dark romantiques et steampunk". Traversant l'Angleterre victorienne et le Paris de la Belle Époque jusqu'au Manhattan du 21ème siècle, il raconte "l'histoire de la dernière des fées qui pleure à travers le temps son amour perdu".
  • jusqu'au 14 janvier 2012 : exposition "Memories" de Benjamin Lacombe à la Galerie Daniel Maghen - www.danielmaghen.com - 47 quai Grands Augustins - 75006 Paris - ouverture du mardi au samedi de 10h30 à 19h00 - à l'heure où toutes les galeries essaient de conquérir de nouveaux auteurs à exposer, Daniel Maghen continue de s'appuyer sur ses fidèles artistes. Pour cette exposition des fêtes, Benjamin Lacombe propose ses Memories, ne nouvelle ballade dans son univers onirique. Le dessinateur et illustrateur de talent propose de découvrir « les images, les souvenirs et les rêves qui ont hanté et construit son univers d’artiste ». Au total, la galerie proposera une vingtaine de pièces réalisées pour l’occasion : peintures et esquisses sur papier, huiles sur bois et sculptures uniques réalisées avec Julien Martinez. Dans son communiqué, elle précise avoir préparé une véritable scénographie, avec des bibelots, vitraux et cadres anciens pour mieux pénétrer cet univers fascinant. Mais l'exposition présentera aussi une cinquantaine d’illustrations et d’esquisses issues des plus récents livres de Benjamin Lacombe, tels que Les Contes Macabres, Rossignol, Blanche Neige, L’Herbier des Fées ou Notre Dame de Paris. De quoi ravir ses nombreux fans !
  • jusqu'au 14 janvier 2012 : exposition-vente d’Antoine Kruk (C’est Crazy) à la Galerie Arludik - arludik.com - 12-14 rue Saint-Louis en l'île - 75004 Paris - ouvert du mardi au samedi de 14h00 à 19h00 - Antoine Kruk profite de la sortie de son livre Crazy pour exposer ses illustrations originales sur le thème des danseuses du Crazy Horse. Comme Mathieu Sapin à Libération, il a eu l'occasion de vivre les coulisses de ce mythique cabaret parisien et a pu dessiner une centaine d’aquarelles des belles danseuses dont il a créé par ailleurs quelques costumes. La Galerie Arludik conclut son invitation par ces mots alléchants : "Vous pourrez ainsi découvrir de nombreuses illustrations originales mettant en scène l’univers fascinant du Crazy Horse vu par un artiste mêlant le désir charnel et l’esquisse graphique."
  • jusqu'au 14 janvier 2012, exposition Sillage à la Médiathèque Jean Falala à Reims : après Jean Van Hamme, la médiathèque honore cette best-seller de BD de science-fiction à succès, et présente 200 originaux (couvertures, planches, illustrations, croquis, recherches...) à l'occasion de la sortie du T.14 de la série (tiré à 100 000 exemplaires). Rien de plus normal que cette mise en avant à Reims puisque les auteurs, le scénariste Jean David Morvan et le dessinateur Philippe Buchet habitent Reims.
  • jusqu'au 14 janvier 2012 : exposition du Prix de la Ville de Genève pour bande dessinée 201 à la Galerie Papiers Gras - www.papiers-gras.com - 1 place de l'île - CH-1204 Genève - Suisse. Démarrée le 18 novembre au CFP Arts Appliqués où elle a été inaugurée le 17, elle se poursuit dans la galerie Papiers Gras à partir du 2 décembre. Elle met donc en avant les finalistes des prix décernés au Palais Eynard :
    • le prix international de la Ville de Genève pour la bande dessinée, doté de Fr. 10'000 et attribué à la meilleure bande dessinée en français parue dans l’année ; à savoir Bernard Giraudeau / Christian Cailleaux, devant les autres finalistes Cyril Pedrosa et Matthias Picard
    • le prix Rodolphe Töpffer pour la jeune bande dessinée genevoise, doté de Fr. 10'000 pour l’album ou le projet abouti d’un-e candidat-e de moins de 40 ans, domicilié-e à Genève depuis au moins 2 ans. La gagnante est Isabelle Plalong pour «Oui, mais il ne bat que pour vous. Les autres finalistes sont Ibn Al Rabin et Aurélie William Levaux
  • jusqu'au 15 janvier 2012 : exposition Bob de Moor et la Mer au Centre Belge de la Bande Dessinée - www.cbbd.be - 20 rue des Sables, Be-1000 Bruxelles. En 1956, deux hommes remarquables embarquaient à bord du cargo Reine Astrid pour une croisière documentaire en Mer du Nord. Hergé et Bob De Moor préparaient ainsi la publication de Coke en stock. Par-delà sa très importante collaboration avec Hergé qui accompagnera sa vie à partir de 1950, Bob De Moor (1925-1992) a construit une œuvre riche et originale qui compte parmi les plus importantes de la bande dessinée européenne… tout en restant fidèle à ses racines anversoises et maritimes. C’est sur cette attirance pour la mer et les bateaux que l’exposition produite par le Centre Belge de la BD a choisi de s’arrêter. Des premiers témoignages de cette passion dans les marges de ses cahiers d’écolier à l’éclosion progressive de son chef d’œuvre, Cori le Moussaillon, Bob De Moor n’a jamais cessé de regarder la mer, de rêver de bateaux et d’imaginer des histoires de marins.
  • jusqu'au 15 janvier 2012 : Exposition-vente Régis Penet (Lorenzacio) à la Galerie Bleus et Originaux - www.bleus-et-originaux.fr - 158 rue Cuvier - 69006 Lyon. Publié en 2011 chez 12 bis, cette interprétation de Lorenzacio ne peut pas laisser indifférent le lecteur. Superbement dessinée, elle donne un éclairage nouveau à cette tragédie d’après Alfred de Musset. Régis Penet expose et met en ventes ses huiles et les planches de l'album. Le vernissage est prévu le vendredi 6 janvier 2012 à partir de 18h00 en présence de l’auteur. Né dans la Drôme le 9 septembre 1970, Régis Penet passe un baccalauréat d’arts plastiques, décroche un Deug d’histoire, puis suit les cours de l’école Emile Cohl à Lyon. Après avoir réalisé des illustrations pour des jeux de rôle et la mise en couleurs du T.3 de l’Or de Saba en 1994, il démarre comme dessinateur chez Soleil aux côtés de Djian au début des années 2000. Après ce diptyque les Fleurs carnivores, il signe le triptyque Marie des Loups sur un scénario de Frédéric L’Homme avec qui il réalise en 2006 le T.1 - sans suite - de Catwalk. Touché par la qualité graphique de ses planches et sa rapidité d’exécution, Daniel Maghen publie sa première trilogie comme auteur complet. Les Nuits écorchées sont sorties en seulement deux ans de 2008 à 2009. Avec Lorenzacio, transposé à l'époque des Médicis à Florence, il s'affirme comme un auteur complet sachant valoriser les créatures humaines avec beaucoup de sensualité et de charme.
Toujours à l'affiche !
  • jusqu'au 25 janvier 2012 : Exposition-vente Jonville à la Galerie Carole Onambele Kvasnevski - www.artcok.com - 39 rue Dautancourt - 75017 Paris : c'est une exposition de peintures réalisées par Catherine Jonville - www.catherinejonville.fr
  • jusqu'au 26 janvier 2012 : exposition-vente Je suis Super de Christophe Blanc à la Galerie Jean-Marc Thevenet - www.galeriejeanmarcthevenet.com - 32 rue de Montmorency - 75003 Paris - Après Frédéric Magazine, la Galerie Jean-Marc Thevenet entame la fin de l'année avec une exposition de Christophe Blanc, auteur du héros des dessins animés, Je suis Super. Christophe Blanc expose une "série d’œuvres graphiques et modelées qui plongent le héros costumé au cœur d'une tempête de neige et de mystères."
  • jusqu'au 29 janvier 2012 : exposition Jean-Michel Charlier aux Beaux-arts de Chambéry - Dans le cadre du festival de Chambéry, les organisateurs rendent un hommage appuyé et mérité à Jean-Michel Charlier, l'un des scénaristes les plus doués de sa génération. Cette rétrospective propose en cinq étapes de redécouvrir son œuvre sur près de 100 m2 linéaires avec plus de 200 images malheureusement non originales. Il s'agit de reproductions de planches originales, des planches mythiques géantes, de tapuscrit de scénarios, de journaux Spirou et Pilote en grand format, de photos, de documents personnels, des extraits audiovisuels des Chevaliers du ciel,... L'exposition est partagée en cinq époques: ses débuts de 1924 à 1946, son engagement chez World’s presse et Spirou de 1946 à 1958 où il crée Buck Danny, Surcouf ou La Patrouille des castors, la création de Pilote de 1959 à 1968 où il lance Barbe-Rouge et Blueberry », les Dossiers Noirs de 1970 à 1989 et enfin son héritage.



  • jusqu'au 4 février 2012 : exposition-vente de Lorenzo Mattotti consacrée à "Venise, en creusant dans l'eau" à la Galerie Martel - www.galeriemartel.com - 17 rue Martel - 75010 Paris - ouverture de 14h30 à 19h00 du mardi au samedi ; Figure internationale majeure incontestable des arts graphiques, Lorenzo Mattotti lorenzomattotti.blogspot.com est devenu en trente ans de carrière l’un des dessinateurs les plus prisés des grands titres de presse (Le Monde, Télérama, Libération, Vanity Fair, The New Yorker, etc ). Formé à l’architecture, il est encore un illustrateur recherché dans l’édition jeunesse (Hänsel et Gretel chez Gallimard Jeunesse en 2009 par exemple) et enfin un grand auteur de bande dessinée (avec 20 albums dont Casterman a la bonne idée de rééditer dans de superbes ouvrages comme Feux, Murmure, Bruit du Givre, Stigmates…). Chacun de ses albums est une claque où son trait et sa peinture novateurs bouleversent les codes traditionnels comme encore dans les Aventures de Huckleberry Finn de Mark Twain que vient de publier Gallimard. L’auteur italien vit à Paris, mais connaît parfaitement la ville de Venise pour y avoir résidé cinq années durant. Pour cette exposition fruit d’un travail de commande de la fondation vénitienne d’art contemporain Bevillacqua-Lamasa, il la peint pour la première fois. Comme l’explique la Galerie, il « décape la ville mythique de ses lieux-communs, de ses détails, pour en mettre magistralement à nu l’espace et la force. » L’auteur précise « « Je n’ai pas pensé un instant dessiner les gondoles et la place Saint-Marc, j’ai essayé de comprendre en profondeur la structure de la ville. » Ce n’est donc pas un carnet de voyage car Mattotti réinvente la ville lacustre à sa manière, mais l’auteur est resté 6 semaines à Venise pour ressentir la ville puis finaliser l’ensemble de ses illustrations dans sa maison de Toscane. L’exposition présentera ses peintures mais aussi des dessins à la plume, en petit format sur fond jaune. L’exposition est à manquer sous aucun prétexte !

  • jusqu'au 7 février 2012 : exposition "Siné l'incorrigible" à l’école Estienne - www.ecole-estienne.fr - 18 boulevard Auguste Blanqui - 75013 Paris – du lundi au vendredi de 9h à 19h - difficile de stopper Siné. A peine son journal Siné mensuel relancé, le spécialiste de la satire publie Mon Dico illustré aux éditions Hoëbeke. A cette occasion, l’École Estienne lui ouvre ses portes et lui consacre une exposition à son image. Elle propose un panorama de son œuvre avec ses dessins de presse depuis ses débuts, des illustrations de presse en couleur, ses articles manuscrits, des affiches diverses de toutes époques, des séries sur les chats, ses projets de presse (Enragé, Siné Hebdo, Siné mensuel), petits clips réalisés pour Groland… Le public bénéficie de trois mois pour en profiter.
  • jusqu'au 17 février 2012 : : exposition "Graphic Novel.it" ou le roman graphique italien, organisée par et à l'Institut Culturel Italien (Istituto Italiano di Cultura) de Paris - www.iicparigi.esteri.it, en collaboration avec WComiX et la Galerie Martel - 73, rue de Grenelle - 75007 Paris - ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 18h00 – entrée gratuite. Quinze auteurs italiens sont à l'honneur pendant trois mois à Paris. Ils représentent un genre de la bande dessinée contemporaine de plus en plus prisé, à savoir le roman graphique. Ils exposent chacun 10 planches originales, soit un total de 150, et montrent leurs albums dans le cadre de ce panorama conçu par le commissaire de l'exposition Paola Bristot. Appartenant à toutes les générations, ils démontrent leur diversité d'influences, de style, de sujets et de traitements au travers, chacun, d'un album présenté. Les visiteurs pourront ainsi voir le roman autobiographique ou le journal intime (Chroniquettes de Giacomo Nanni chez Cornelius - 2008, 5000 km par seconde de Manuele Fior chez Atrabile - 2010 ou Ma vie mal dessinée de Gipi chez Futuropolis - 2009), le roman historique (Etat de veille de Davide Reviati chez Casterman - 2011, No Pasaràn de Vittorio Giardino chez Glénat - 2011, En Italie il n’y a que des hommes de Sara Colaone chez Dargaud - 2010), la fiction documentaire (Cahiers Ukrainiens de Igort chez Futuropolis - 2011), le roman (Stigmates de Lorenzo Mattotti chez Casterman - 2011, Intérieur de Gabriella Giandelli chez Actes Sud - 2010), Dérives de Piero Macola chez Atrabile - 2010, Fratelli d’Alessandro Tota chez Cornélius - 2011, Barcazza de Francesco Cattani chez Atrabile - 2010), l'interview (Pasolini de Davide Toffolo chez Casterman) ou encore le conte de fée philosophique (Niger de Leila Marzocchi chez Vertige Graphic - 2006) et la fable (Humus Vertebra de Stefano Ricci chez Dame de pic - 2011). Une nouvelle preuve du dynamisme du 9e art italien.
  • jusqu'au 11 mars 2012 : exposition Une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image - www.citebd.org - quai de la Charente - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends et jours fériés de 14h00 à 18h00 - entrée : 6,50 € (avec réduction : 4,00 € - 18-25 ans, apprentis, handicapés, demandeurs d’emploi, RSA, cartes vermeil, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes ; 3,50 € pour les 12-18 ans ; gratuit pour les moins de 12 ans, les accompagnateurs de groupe de plus de 10 personnes ou de personnes handicapées, le premier dimanche de chaque mois). C’est une des marottes de Jean-Marc Thévenet et aussi une habitude de la nouvelle Cité internationale de la bande dessinée et de l’image : confronter la bande dessinée aux autres arts. Cette fois-ci, les deux commissaires, Jean-Marc Thevenet et Marie-José Lorenzini proposent de confronter la bande dessinée à la peinture. La question est légitime tant les passerelles sont évidentes. Combien d’auteurs de BD sont passés par les beaux-arts ? La thématique est d’ailleurs une rubrique régulière du mensuel Casemate. Ici aussi, une trentaine d’auteurs européens, parmi les plus grands du siècle écoulé, montrent comment ils sont eux-mêmes passés de la bande dessinée à la peinture, comment l’art pictural enrichit leur récit de bande dessinée. L’exposition « ne présente pas les œuvres d’auteurs de bandes dessinées qui voudraient prendre la posture d’artistes-peintres mais raconte justement… une autre histoire. » Pour Marie-José Lorenzini, conservateur du musée de la bande dessinée, le but de l’exposition consiste à découvrir « le double visage de plusieurs dizaines d’artistes européens qui se sont livrés, simultanément ou consécutivement à leur création de bande dessinée, à une œuvre picturale autonome. […] C’est tout le tissu de cette relation complexe, riche d’inflexions et de réflexion, que l’exposition du musée de la bande dessinée souhaite donner à voir, en déclinant sa double profusion d’images condensées ou multiples, minuscules ou monumentales. » Les auteurs prestigieux présentés pendant trois mois sont Atak, David B, Alex Barbier, Piotr Barsony, Edmond Baudoin, Philippe Bertrand, Enki Bilal, Olivier Bramanti, Florence Cestac, Olivia Clavel, Frédéric Coché, Paul Cuvelier, Jacques de Loustal, Ludovic Debeurme, Olivier Deprez, Pascal Doury, Philippe Druillet, Anke Feuchtenberger, Régis Franc, Denis Frémond, Jochen Gerner, Pierre Guitton, Hergé, Victor Hubinon, Jijé, Michaël Matthys, Lorenzo Mattotti, Moebius, Guy Peellaert, Placid, Frédéric Poincelet, Jean-Marc Rochette, Tobias Schalken, Herr Seele, Marc Sleen, Thierry Van Hasselt et Will. Jean-Marc Thévenet qui connaît bien Angoulême pour avoir dirigé le festival a bien sûr inclus des Grand Prix de la Ville d’Angoulême et considère que « la bande dessinée n’a jamais souffert du complexe de la peinture » tout en rappelant le propos de Jijé qui déclarait : « Lorsque je fais de la bande dessinée, je vole du temps à ma peinture » Une exposition à découvrir pendant le festival à Angoulême fin janvier.

  • jusqu'au 20 mai 2012 : exposition- 77 ans de BD roumaine au Centre Belge de la Bande Dessinée - www.cbbd.be - 20 rue des Sables - 1000 Bruxelles C’est le mérite des auteurs de BD roumains d’avoir su produire des œuvres originales de grand talent – fruits d’un long héritage – à travers les vicissitudes d’un siècle dont leur société a particulièrement souffert. Nourris des rares magazines européens qui passaient le Mur, les lecteurs ont dû attendre l’heure de la démocratie pour voir s’épanouir progressivement les différents genres qui font la richesse de la bande dessinée actuelle. Depuis lors, Dodo Nita qui préside l’Association des Bédéphiles roumain et Alexandru Ciubotariu, porte-drapeau de la nouvelle génération des créateurs de BD du pays, n’ont de cesse de retrouver les œuvres qui jalonnent l’histoire de la BD roumaine, encouragés par les créateurs d’hier et d’aujourd’hui qui n’hésitent pas à leur confier leurs travaux. C’est ce trésor inconnu – illustrations et planches originales - qui est l’objet de l’exposition que le Centre Belge de la BD est fier de proposer (communiqué - source Auracan.com).
Les autres galeries BD organisant régulièrement des expositions :
  • Galerie des Arts Graphiques - www.galeriedesartsgraphiques.fr - 4 rue Dante - 75005 Paris
  • Galerie Jeanne Robillard - www.jeannerobillard.com - 26 rue de la Folie Regnault - 75011 Paris - ouvert le mercredi et le samedi de 11h00 à 19h00 ou sur rendez-vous les autres jours : 09 50 46 38 00
  • Galerie Champaka - www.galeriechampaka.com - 27 rue Ernest Allard - au au Sablon - 1000 Bruxelles (participation à la Brafa en fin janvier - aucune nouvelle exposition prévue en janvier)
Organisateurs et galeristes, n’hésitez pas à m’adresser des informations sur vos expositions. Lecteurs et amateurs, visitez les sites Internet des galeries et exposants annoncés. Vous trouverez sur l’agenda festivals, expositions et dédicaces du site Auracan.com des informations complémentaires ou essentielles. Vous pouvez d’ailleurs également annoncer vos propres événements BD.
Enregistrer un commentaire