Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 4 février 2012

Exposition-vente BD : Frédéric Bézian à la Galerie Oblique

Après Angoulême où elle tendait un stand, la Galerie Oblique reprend son rythme d'expositions-ventes consacrées au neuvième art. Du 3 au 18 février 2012, elle expose quelques planches originales d'Aller-Retour, le dernier album aussi déroutant que fabuleux de Frédéric Bézian, publié en janvier par les éditions Delcourt. En vente, douze tirages de luxe vendus 490 €. Petit compte-rendu en images du vernissage.


Frédéric Bézian l'avoue : "j'ai tout donné pour réaliser cet album". Effectivement, cette œuvre très personnelle à laquelle il tenait particulièrement dégage de la puissance bien au-delà d'un parcours aux apparences contemplatives. Est-ce l'âge, s'interroge-t-il en souriant, s'il revient sur ces terres d'enfance ? De fait, sous l'apparence d'un polar, c'est un récit introspectif où l'auteur aborde les thèmes des réminiscences et où il voyage dans le temps et surtout dans les souvenirs. "Le sujet n'est peut-être accessible qu'aux plus de trente ans car il faut avoir déjà vécu pour bien le comprendre, un peu comme quand on lit Proust", ajoute-t-il avec malice. Il n'est pas né dans ce village évoqué dans l'album, mais il y a tellement vécu dans son enfance, qu'il connaît encore chaque détail. Le personnage principal, un géant costaud de deux mètres - a un petit air de Blast de Manu Larcenet. Mais, l'auteur à l'accent chantant se défend de s'en être inspiré et avoue n'avoir pas encore lu les deux albums de son collègue. De toute façon, la comparaison s'arrête là. 

L'album intelligent aborde aussi la mémoire, la nostalgie ou le rêve, propose une bande son et un détour dans le cinéma de Maigret. On le lit et relit avec plaisir. Assurément, il ne laisse pas indifférent et offre une vraie prolongation de lecture. Il figure parmi les révélations de ce début d'année. Si les forums se déchainent semble-t-il, toujours d'après Frédéric Bézian qui peine à comprendre cet acharnement, la critique des professionnels est au contraire très élogieuse et ce n'est que justice. 

Frédéric Bézian © Manuel F. Picaud
Pour bien comprendre la fabrication de l'album et mesurer le travail graphique de l'artiste, la visite de l'exposition est aussi indispensable. Ses planches en noir et blanc tiennent parfaitement sans les ajouts de gris réalisés pour l'impression, mais en même temps, ces incrustations de trames grises apportent un éclairage particulier au récit, à la manière d'un vieux film. "Je n'ai jamais autant réfléchi sur tous les détails d'un album", confie l'auteur qui ne veut surtout pas se défaire de ses originaux. "C'est trop tôt", explique-t-il. Certes, les amateurs de planches originales ne pourront pas en acquérir cette fois-ci, mais pourront acheter des tirages numériques inédits de luxe (1200 dpi). Il s'agit de 12 créations originales, en noir, gris et blanc, tirées de l'univers de l'album Aller-Retour et agrandies au format 60 x 80 cm. Trois seuls exemplaires de chaque sont à vendre pour un prix de 490 €. L'auteur y a mis toute la qualité graphique de l'album original et le résultat est en effet bluffant et décoratif.

 
Jean-Claude Denis
© Manuel F. Picaud
Claude Gendrot
© Manuel F. Picaud
Pour le vernissage ce jeudi 2 février glacial, le petit monde du Neuvième Art s'est déplacé en nombre et qualité. Guy Delcourt (Delcourt) et Claude Gendrot (Futuropolis) représentaient les éditeurs. Se retrouvaient aussi deux présidents d'Angoulême, à savoir Jean-Claude Mézières et le tout dernier nommé, Jean-Claude Denis, qui est un peu le parrain de la galerie. On pouvait voir aussi Isabelle Chaland, Marc Jailloux, Pascal Guichard, Beb-Deum ou encore l'équipe de la Galerie 9e art... Et les habitués des vernissages auront remarqué les pains surprises. L'auteur se livrera à une séance de signature ce samedi 4 février de 16h00 à 19h00. Une nouvelle occasion de rencontrer un auteur peu ordinaire qui mérite toute l'attention.

__________________
Du 3 au 18 février 2012  : Exposition-vente Stries et grilles de Frédéric Bézian  à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris - Entrée libre du mardi au dimanche - de 11h00 à 19h00.
Photos © Manuel F. Picaud / Auracan.com
    Enregistrer un commentaire