Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 4 mars 2012

Album BD : Camille Claudel de Vincent Gravé et Éric Liberge

Génie incomprise ou démente rejetée ?

Alors que Dargaud publie le premier tome déjà très remarqué de la biographie dessinée de Pablo Picasso par Clément Oubrerie et Julie Birmant, Glénat propose une nouvelle version de Camille Claudel. Sur un scénario d’Éric Liberge, cet album raconte l'ascension et la déchéance de la plus célèbre des statuaires françaises, brillamment incarnée au cinéma par Isabelle Adjani en 1987, et bientôt par Juliette Binoche. En 2008, Stéphane Girod avait évoqué brièvement cette femme de caractère dans le collectif Le Miroir de l'Homme, réalisé pour la lutte contre le cancer du sein. Ce nouvel album de 70 pages montre combien les artistes d'aujourd'hui s'intéressent à leurs illustres prédécesseurs et savent les faire revivre.

L'écrivain Paul Claudel est le narrateur de la biographie de sa soeur. Une équipe de télévision est venue le voir dans son appartement parisien à la veille de l'ouverture, en 1951, d'une exposition rétrospective en l'honneur de la sculptrice disparue le 19 octobre 1943. Camille Claudel est née le 8 décembre 1864. Après un enseignement artistique par Alfred Boucher, elle convainc ses parents de partir à Paris pour y suivre des cours de nu. A l'Académie Colarossi où elle entre 1881, elle rencontrera Auguste Rodin, qui va lui apprendre à "dégeler la vie". En fait, la jeune élève surdouée va devenir sa muse et sa maîtresse. Mais cette histoire passionnée et tragique la mènera à l'internement psychiatrique pendant les 30 dernières années de sa vie...

En adoptant un dessin rugueux et dérangeant à la manière des illustrateurs de presse de la fin du XIXe siècle, Vincent Gravé n'entre pas seulement dans une époque dont il campe les décors de jolie manière. Il renforce la proximité avec le style des deux artistes au coeur de cette biographie. Il fallait cette originalité alliée à quelques folies graphiques et aux fines aquarelles d'Éric Liberge pour sublimer ce récit qui aborde un véritable mythe avec ses parts d'ombres et de mystères, voire ses polémiques. La version présentée, volontairement subjective, est celle d'un proche de Camille Claudel qui ne ménage pas Rodin. Celui-ci permettra certes au talent de Camille d'éclore, sans lui obtenir les précieuses commandes ministérielles, mais il refusera de l'épouser, ce qui poussa son égérie à se retirer, à s'isoler complètement et à finir dans la misère. Artiste éprouvé et auteur très complet, Éric Liberge dresse finalement un portrait acide d'un monde misogyne et cruel, allant jusqu'à enfermer une personne qui dérange, mais tente aussi de comprendre les ressorts de l'inspiration des deux sculpteurs.

Quant au jugement, il laisse le lecteur se faire sa propre opinion et poursuivre par lui-même son enquête. N'est-ce pas le but d'une bonne biographie ? Pari réussi.


 
________________
Camille Claudel - récit complet - de Vincent Gravé (dessin) et Éric Liberge (scénario et couleurs) - Glénat, collection 1000 Feuilles - 07 mars 2012 - 15,50 €
Site de Vincent Gravévincent.grave.free.fr/ et blog : vincentgrave.blogspot.com/
Blog d’Éric Libergewww.ericliberge.blogspot.com/




Enregistrer un commentaire