Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 10 mars 2012

Album BD : Les Temps nouveaux de Raives et Warnauts

La Seconde Guerre mondiale vue de Belgique

Depuis Le Sursis et Le Vol du Corbeau de Jean-Pierre Gibrat,  Amours fragiles de Philippe Richelle et Jean-Michel Beuriot ou Airborne 44 de Philippe Jarbinet, l'évocation de la période 1939-1945 a changé. Loin des faits de guerre, les auteurs de bande dessinée préfèrent le prisme de gens presque ordinaires et sortent du manichéisme courant dans les premières décades de l'après guerre. Le recul par rapport aux événements et le désir de mémoire incitent de plus en plus d'auteurs de BD de s'emparer de ce sujet en l'abordant de manière originale. Ainsi Éric Warnauts et Guy Raives, plus habitués à évoquer l'Afrique, ont choisi de parler de ce conflit du côté belge. Ce diptyque original et particulièrement bien construit propose de découvrir la Belgique au moment de la montée du rexisme en 1938 et la capitulation belge en 1939 dans le premier volume, puis au moment de la Libération et l'épuration en 1945 dans le second opus.

Dans la bourgade de La Goffe, village imaginaire des Ardennes belges, Thomas et Charles Deschamps sont deux frères que tout oppose, sauf leur amour pour Alice Régimont. Partisan d'un "ordre nouveau" et petit bourgeois, Charles a rejoint l'idéologie d'extrême-droite, catholique, populiste et traditionaliste du rexisme et obtenu les faveurs d'Alice avec qui il a eu deux jumelles. Parti un temps bourlinguer dans la monde et résider huit années au Congo où il a attrapé le paludisme, Thomas a rencontré une ténébreuse socialiste espagnole Assunta et rejoint la Résistance. Au moment de la Libération, il figure dans le camps de vainqueurs quand son frère accusé de collaboration active a disparu depuis un mois. Sauf que l'histoire n'est pas si simple...

La grande Histoire s'écrit au travers des petites histoires. Ce principe réussit parfaitement aux deux auteurs qui travaillent ensemble depuis un peu plus d'un quart de siècle. « Écrire sur le rexisme est encore difficile en Belgique et certains documents n'ont pas été déclassifiés plus de 60 ans après », expliquaient les auteurs lors d'une rencontre à Angoulême. Le nom des personnages et des lieux ont été changés, mais on devine que l'histoire est inspirée de faits réels tout en restant une fiction. Warnauts et Raives montrent les choix nécessaires ou pas de la population et leur conduite pendant l'Occupation, mais aussi les intrigues complexes entre résistants, occupants et collaborateurs. Outre le nécessaire devoir de mémoire, de plus en plus menacée de nos jours, les auteurs permettent de relativiser les actions de chacun rejetant tout manichéisme et prônant davantage la tolérance. En s'attachant à l'avant et l'après la guerre, ils réussissent à témoigner de belle manière sur l'ensemble de la période qu'ils décryptent avec justesse et retenue. Avec leur dessin réaliste très esthétique, illuminé par des couleurs presque impressionnistes, les deux auteurs liégeois livrent un diptyque passionnant et véritablement indispensable.

______________
Les Temps nouveaux  - T.1 - de Raives et Warnauts - Le Lombard, collection Signé - janvier 2011 - 14,95 €
Les Temps nouveaux  - T.2 - de Raives et Warnauts - Le Lombard, collection Signé - 13 janvier 2012 - 14,95 €

Jusqu'au 31 mars 2012 : exposition-vente Les Temps nouveaux (Lombard) de Warnauts et Raives à la Librairie-galerie Brüsel  - www.brusel.com - 100 boulevard Anspach - B-1000 Bruxelles


Enregistrer un commentaire