Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 30 mars 2012

Album BD : Pour un peu de bonheur d'A. Dan et Laurent Galandon


Retour d'une gueule cassée

On attendait Philippe Bonifay et Frank Pé avec la suite de Zoo. Laurent Galandon a grillé la priorité à son ami scénariste dont l'éditeur Dupuis hésite d'ailleurs à poursuivre sa série dans la collection Aire libre. L'auteur emblématique de la collection Grand Angle chez Bamboo propose en effet une nouvelle évocation de la Première Guerre mondiale sous l'angle de ces soldats revenus de la "der des ders" totalement défigurés et qu'on surnommait les "gueules cassées". Ils étaient un demi million de mutilés au visage qui ont fait accélérer les progrès de la chirurgie plastique faciale, explique d'ailleurs un dossier en annexe de l'album réalisé avec le musée du Service de santé des armées. Hasard des calendrier, la maison d'édition Cléopas publie le 12 avril - encore un album à la couverture très ressemblante sur ce même thème. Gueules cassées sera un diptyque comme Un peu de bonheur.


Laurent Galandon a choisi la forme d'un polar. Au printemps 1919, Félix Castelan revient enfin chez lui dans son petit village dans les Pyrénées pour y retrouver sa femme Esther et son gamin Émile qu'il n'a pas vu grandir pendant ces 6 années d'absence. Le héros de guerre revient gravement mutilé avec toute la face gauche du visage et le nez non montrables. Comment réagira sa famille qu'il a tenu à l'écart pendant sa convalescence et les villageois ? Comment ont-ils vécu pendant son absence ? Félix rêverait de revenir intact et de recommencer comme avant. Au même moment, la paisible région est dérangée par une succession de tuerie d'animaux domestiques ou de ferme. Un policier envoyé de Paris, Henri Nivoix, est chargé d'attraper ce mystérieux chasseur qui a déjà abattu une trentaine de bêtes...
L'album est mis en images par A. Dan avec qui le scénariste avait déjà réalisé le diptyque Tahya El-Djazaïr sur la Guerre d'Algérie, dans la même collection. Cette fois-ci, le dessinateur signe aussi les couleurs dans des tonalités sobres, lumineuses, n'hésitant pas à conserver des espaces blancs. Son dessin en progrès dans les personnages et très documenté rend hommage à Hugo Pratt et son héros Corto Maltese, notamment dans la première planche, mais aussi Jacques Tardi, avec les scènes dans les tranchées, et même à la Guerre des Boutons. Certaines planches, très économes en dialogues, voire muettes, sont particulièrement expressives grâce à leur construction cinématographique et le jeu des regards. La qualité du récit et du cadrage provoque une certaine curiosité malsaine, celle nous aussi de vouloir voir ce visage ravagé par la guerre. L'enquête peut paraître tellement désuète après les millions de morts des tranchées, mais elle permet de mieux comprendre les mentalités villageoises, les réactions au sein de la petite famille et apporte une dose supplémentaire de suspense.
 
Cet album intimiste, tout en sensibilité et en finesse, explore un pan original de la Guerre 14-18 et interpelle sur ses conséquences humaines. Un vrai coup de cœur.
____________
Pour un peu de bonheur - T.1/2 : Félix - d'A.Dan adanzeblog.blogspot.fr et Laurent Galandon workinprogresslg.blogspot.fr - Bamboo, collection Grand Angle - mars 2012 - 13,90 €
Extraits : www.angle.fr/visionneuse/grand_angle/pour_un_peu_de_bonheur/tome_1
Enregistrer un commentaire