Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 21 mars 2012

Les 23 heures de la BD du 24 mars 2012

La nouvelle édition des 23 heures de la bande dessinée serait-elle la dernière ? En ce jour de printemps, les organisateurs viennent de mettre en ligne cette vidéo inquiétante... Après les Anonymous, un nouveau groupe Synonymous veut nous informer sans détour du complot qui se trame. Telle une speakerine, à la voix monotone peu agréable, la mascotte de l'événement, le célèbre lapin blanc, explique la tournure 2012 de ce marathon du neuvième art. Comme on le voit aussi sur le site 23hbd.com, l'influence des Mayas est très présente. Et si ils avaient raison, si la fin du monde était pour 2012, il n'y aurait pas de 6e édition en 2013...  Ne passez donc pas à côté de cette édition !


23 heures 2012 from Kevin Jayat on Vimeo.


Éric Dérian alias Turalo  (turalo.over-blog.com)
au Festi'Blogs à Paris en 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com


Les organisateurs ont donc frappé fort pour que cette 5e édition soit la plus réussie. Elle se déroulera la 24 mars, cette journée printanière amputée d'une heure pour faire des économies d'énergie... Annoncées par la belle affiche de Zéro, les 23 heures de la BD sont portées par un groupe d’auteurs passionnés Éric Dérian alias Turalo  (turalo.over-blog.com), Julien Filipiak alias Piak (piak.over-blog.fr), Maxime Marin alias Paka  (paka-blog.com), Caroline Letaconoux (alchi-me.fr), Kevin Jayat alias Kéké  (cargocollective.com/kevinjayat) et Patricia Tastet-Culos, mais encore  Adrien Duermael alias PixOwl pixowl.com, Giovanni Jouzeau (Lugol), Benjamin Ledran (Stan), Guillaume Levacher (Taillefer) et Julien Misseri (K4nti).  

Le principe est un challenge de bande dessinée relevé en solo ou en équipe en l’espace de la journée la plus courte de l’année. Du samedi 24 mars à 13h00 au dimanche 25 mars à 13h00 précises s’écouleront 23 heures seulement. Les inscriptions à cette 5e édition sont ouvertes jusqu’au 24 mars 2012 à 13h00. Les candidats – déjà plus de cent soixante inscrits pour 334 inscrits l'an passé – auront à réaliser sur un thème communiqué à la dernière minute au moins 22 planches formant un récit complet plus une couverture et une quatrième de couverture. Soit 24 documents  adressés en 23 heures en fichier jpeg (ou jpg), de dimension 800px x 600px, en couleur RVB 8bits et une résolution de 72 dpi.


Trois récompenses virtuelles sont prévues : lapin d'argent pour ceux qui auront terminé leur BD même en dépassant le temps imparti, lapin d'or pour ceux qui auront rempli le contrat avant dimanche à 13h00 et lapin rose pour ceux qui auront doublé l'objectif et réalisé 48 planches en 23 heures ! En fait c'est vraiment pour s'amuser ou la gloire. Peuvent participer individuellement ou en équipe des blogueurs reconnus mais aussi des professionnels, des amateurs, des étudiants et même des enfants. En clair il n'y a pas de critère de sélection. L’ensemble sera visible au fur et à mesure sur le 23hbd.com. Les participants sont d’ailleurs invités à brancher leur webcam pour montrer la progression de leur travail... et à revêtir un costume de lapin (article 9 du règlement).

http://piak.over-blog.fr/article-c-est-ce-week-end-102008026.html

Ce marathon du dessin s’annonce une nouvelle fois passionnant et palpitant. Beaucoup d’amateurs sont invités à encourager les dessinateurs en faisant aussi une nuit blanche et découvrir en live les planches réalisées. Pour rebondir sur la boutade de la vidéo qui - vous l'aurez compris - est à prendre au 2e, voire 3e degré, cette manifestation généreuse et enthousiasmante mériterait un soutien des médias et des autorités de culturelles. Encore bravo à toute l'équipe ! Nous sommes tous des lapins blancs.
Enregistrer un commentaire