Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 19 mars 2012

Les expositions BD du 19 au 25 mars 2012

Ce 12e panorama de l'année 2012 des expositions BD a sélectionné huit nouveautés valant le détour. Pour cette semaine du lundi 19 mars au dimanche 25 mars 2012, les amateurs de BD iront du très sage Alix au dessin érotique de Milo Manara, en passant par la BD alternative du Frémok ou encore les planches en couleurs directes d'Hugues Micol et la rétrospective d'Art Spiegelman. Cette semaine vient inaugurer la nouvelle vitrine des galeries de Bruxelles. La Galerie Petits Papiers a en effet déménagé au Grand Sablon, dans les anciens locaux de la Vaisselle au kilo sur trois étages et sur une surface de 300 m2 ce qui en fera l'espace le plus grand des galeries spécialisées européennes. Sa programmation ira du patrimoine historique de la Bande Dessinée franco-belge comme Tillieux et  Jacques Martin en 2012 et peut-être Tibet en 2013, à l'art contemporain, en passant par des auteurs plus novateurs comme Baudoin, Denis Deprez, Liberatore, Manara, Julliard, Yslaire, François Schuiten, Loustal, François Avril et bien sûr les originaux de nouveaux albums à paraître. Créée en 2007 par Alain Huberty et Marc Breyne dans l'arrière boutique joliment réaménagée d'une librairie de DVD et BD d'occasion, la Galerie Petits Papiers entend ici décloisonner les genres et mettre en rapport la bande dessinée et les autres formes artistiques contemporaines comme la peinture, la photographie, la sculpture...

Outre son inauguration le jeudi 22 mars avec Philippe Geluck comme invité d'honneur, les vernissages peuvent difficilement éviter les télescopages surtout mardi, avec Hugues Micol à la Galerie Oblique, Art Spiegelman à la BPI et Milo Manara à la Galerie Petits Papiers Paris, mais aussi Frédéric Vervisch à la Maison du Tourisme des Ardennes brabançonnes et Frémok à la Galerie Champaka à Bruxelles. Sinon lundi propose Alix à Aix-en-Provence, et jeudi Michaël Matthys à la Galerie Jean-Marc-Thévenet à Paris. Dans les semaines à venir sont notamment prévues les expositions Dominique Corbasson à la Galerie Oblique à partir du 28 mars, Alain Lachartre à la Galerie Petits Papiers Paris en avril et Fanny Montgermont à la Galerie Bleus et Originaux de Lyon en avril, ou encore Philippe Delaby à la Galerie Napoléon à Paris à partir du 19 avril.

Nouveautés de la semaine :

  •  à parti du lundi 19 mars et jusqu'au 13 mai 2012 : exposition Alix à Aquae Sextiae à l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence - 300 avenue Giuseppe Verdi - Aix-en-Provence - www.bd-aix.com  - ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 - entrée gratuite - Alix, célèbre héros antique de la série BD publiée chez Casterman vient visiter Aix la Romaine.Alix débute dans les pages du Journal de Tintin en 1948 sous le pinceau de Jacques Martin. Ce jeune adolescent gaulois adopté par un gouverneur romain court le monde antique, d’aventure en aventure. Les Aventures d’Alix et les Voyages d’Alix comptent à ce jour plus d’une soixantaine de titres. Après un détour par Lutèce (Paris), Lugdunum (Lyon), Vienne, Orange et Vaison-la-Romaine, Alix arrive à Aix-en-Provence où il découvre les monuments et les lieux les plus remarquables de la ville romaine : voie aurélienne et porte d’Italie, forum, théâtre, maisons patriciennes. Annonçant l'album à paraître chez Casterman en 2013, cette exposition propose ce parcours imaginaire dans les murs de la cité, restitué par quatre auteurs Alex Ewang, Núria Nin, Yves Plateau et Jérôme Presti, et agrémenté d’une sélection des plus belles œuvres archéologiques. Ouvrant les Rencontres du 9e art d'Aix-en-Provence auxquelles elle est associée, cette exposition est réalisée en collaboration avec la direction archéologie de la ville d'Aix-en-Provence, la maison d'édition Casterman et le musée Granet. Le vernissage est prévu le mardi 20 mars à 18h00. 

  • à partir du 20 mars et jusqu'au 14 avril 2012 : exposition-vente Les Vénus de Milo de Milo Manara à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00 - on se souvient tous de la couverture du T.4 Revoir les étoiles de Giuseppe Bergman par Milo Manara (Casterman), inspiré  de La naissance de Vénus de Botticelli conservée à la Galerie des Offices à Florence. L'auteur italien de Vénus et Salomé en 1994 est devenu la star mondiale du dessin érotique. Âgé de 66 ans, Milo Manara s'est lancé en 1968, année charnière de l'évolution des mœurs. Formé à l'architecture à Venise et à la sculpture, il finit par se consacrer à la BD. Il entame sa carrière en France grâce à Larousse (L’Histoire de France en bandes dessinées et de La Découverte du monde en bandes dessinées) en 1976. Deux ans plus tard, il signe avec Le Déclic son virage vers la BD érotique. Il réalise avec Hugo Pratt comme scénariste Un été indien, puis El Gaucho. Il collabore au génial Federico Fellini, avec notamment la mise en image du Voyage à Tulum et Le Voyage de G. Mastorna. Dernièrement il a dessiné la série Borgia du scénariste Alejandro Jodorowsky. Tout au long de ces trente dernières années, il n'a cessé de réaliser des histoires érotiques notamment aux éditions Albin Michel puis Drugstore. L'exposition rend hommage à ce large pan de son immense œuvre. Le vernissage est prévu le mardi 20 mars à partir de 18h30.

  • à partir du mardi 20 mars et jusqu'au vendredi 24 mars 2012 :  exposition-vente Bonneval Pacha par Hugues Micol et Gwen de Bonneval (Dargaud) à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris - Entrée libre du mardi au dimanche - de 11h00 à 19h00   - le vernissage est prévu le mardi 20 mars 2012 à partir de 18h00 en présence des deux auteurs de l'album et une séance de dédicace se tiendra le vendredi 23 mars à 18h00. Parallèlement à une exposition de 10 planches originales en couleurs directes à la librairie Super Héros dans le quartier Beaubourg, la Galerie Oblique propose également de découvrir le dessinateur Hugues Micol à l'occasion de la sortie de la biographie d'un ancêtre extraordinaire du scénariste Gwen de Bonneval. Après avoir servi le Roi de France, le Comte de Bonneval est devenu Pacha en Turquie à la suite d'aventures incroyables qui rendent fades les aventures d'Angélique, Marquise des Anges tout en apportant une dimension politique et critique d'une époque plus approfondie. Avec un sens des couleurs original et un dessin aux formes atypiques, Hugues Micol surprend le lecteur et finit par l'entraîner dans une lecture passionnante et parfaitement documentée.
  • à partir du mardi 20 mars 2012 et jusqu'au 22 avril 2012 : exposition des planches de l'album Hell West de Frédéric Vervisch et Thierry Lamy (Sandawe) à la Maison du Tourisme des Ardennes brabançonnes - www.mtab.be - 1 Rue de Nivelles - Be-1300 Wavre - ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 17h/17h30 et le dimanche et jours fériés de 10h00 à 16h00 - après avoir exposé plusieurs auteurs au bénéfice de l'association Escalpade au profit d'une école pour personnes vivant avec un handicap, la maison du tourisme poursuit son partenariat avec les éditions participatives Sandawe. A l'occasion de la sortie de l'album western Hell West réalisé dans un format roman graphique en noir et blanc par Thierry Lamy au scénario et Frédéric Vervisch au dessin, elle présente les tirages en noir et blanc de cette histoire sombre sur les massacres des indiens par l'armée américaine vers 1875. L'histoire s'intéresse aux WSA (White States of America) veulant conquérir l'Ouest et éliminer les tribus indiennes avec leur nouveau corps d'élite, la Frontier Force. Le dessinateur travaillant sur palette graphique, l'exposition présente des tirages numériques des planches de l'album. Le vernissage de l'exposition est prévue en présence des auteurs le 20 mars 2012 à partir de 18h00.

  • à partir du mercredi 21 mars 2012 et jusqu'au 21 mai 2012 : exposition Co-Mix Art Spiegelman à la Bibliothèque publique d'information au Centre Beaubourg Georges Pompidou - rue Beaubourg - 75004 Paris (entrée libre) - Souvent présidé par un auteur français, le Festival international de bande dessinée à Angoulême avait choisi l'an passé l'Américain Art Spiegelman, comme président de l'édition 2012. L'occasion était trop rare pour ne pas profiter de l'aura du seul auteur de bande dessinée à avoir obtenu le prix Pulitzer pour son chef d’œuvre Maus. Après Angoulême et avant d'autres capitales européennes, Paris accueille pour la première fois son exposition rétrospective à la Bibliothèque publique d'information jusqu'en mai 2012.  Les visiteurs pourront profiter de  400 originaux, esquisses, dessins préparatoires ou fac-similés, choisis par Art Spiegelman lui-même. L'exposition aborde les aspects multiples et les diverses périodes de son travail : Maus bien sûr mais aussi la période underground des années 70 à San Francisco avec la revue Arcade, ses histoires courtes rassemblées dans Breakdowns, la revue Raw créée avec son épouse Françoise Mouly, actuelle directrice du New Yorker, sa vision du 11 septembre et ses conséquences et ses travaux d'illustration. Elle permettra de comprendre la richesse de son imagination et de la réalisation d'une bande dessinée avec tout son génie. Le vernissage est prévu - sur invitation - le mardi 21 mars 2012 à partir de 18h00 en présence de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication et de l'auteur.
  • à partir du 21 mars 2012 et jusqu'au 15 avril 2012 :  exposition-vente Frémok, Play with us à la Galerie Champakawww. galeriechampaka.com - 27 rue Ernest Allard - au Sablon - 1000 Bruxelles - ouvert du mercredi à samedi de 11h00 à 18h30 et le dimanche de 10h30 à 13h30. La Galerie Champaka propose de découvrir 9 artistes des éditions FRMK championnes de la bande dessinée alternative depuis plus de 20 ans. Elle présente des œuvres d'auteurs atypiques européens. Voici un extrait de la présentation : « Tous envisagent la bande dessinée comme une porte ouverte aux recherches graphiques les plus novatrices. D’une transgression réfléchie des codes habituels surgissent des récits particuliers oscillant entre narration et arts plastiques. Certains livres donnent naissance à une  bande dessinée de poésie. Les outils de ces auteurs sont peu conventionnels en bande dessinée : gravure, monotype, peinture à l’huile, à l’acrylique ou au sang, stylo bille et les formats les plus divers sont de mise. » Pour un événement d'une telle originalité, la galerie propose une performance “Blackbookblack” lors du vernissage le mardi 20 mars 2012. Enfin, chacun des artistes exposés dédicacera ses ouvrages à tour de rôle chaque samedi.


  • à partir du jeudi 22 mars et jusqu'au 17 avril 2012 :  exposition-vente Philippe Geluck à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - Place du Grand Sablon - Bodenbroek 8A - 1000 Bruxelles - Belgique - ré ouverte en mars 2012 dans un lieu plus spacieux au cœur d'un quartier plus propice au commerce d’œuvres d'art, la Galerie Petits Papiers de Bruxelles inaugure ses nouveaux locaux avec un géant belge de la bande dessinée humoristique. Âgé de 57 ans, Philippe Geluck a en effet créé son personnage du Chat il y a plus de 30 ans. L’auteur de BD sans doute le plus médiatique par son temps d’antenne sur France Télévision ou la RTBF continue inlassablement à publier ses dessins dans de nombreux journaux et constitue l’une des valeurs sûres des éditions Casterman. Le Bruxellois sait gérer sa carrière et multiplier les passerelles entre les divers médias. Comédien et animateur de télévision, il est aussi dessinateur, scénariste et peintre. Après avoir remercié ses invités à son mariage en 1980 par un dessin du Chat, il inaugure dans le quotidien belge le Soir des illustrations du Chat qui s'intègreront dans un premier album en 1986 et seront plus tard adapté en dessin animé. Son succès tient à son humour décalé, basé sur une observation fine de notre société, et à son dessin minimaliste. Ses peintures de très grand format qu'il réalise depuis 20 ans atteignent régulièrement des sommets dans les ventes. Après le Salon du Livre de Paris en 2008 et le Palais du Cinquantenaire à Bruxelles en 2004, la Galerie Petits Papiers propose une trentaine d’acryliques sur toiles réalisées entre 2008 et 2011, des dessins et quelques planches originales. Le vernissage est prévu le jeudi 22 mars à partir de 18h00 en présence de l'auteur et de très nombreux invités.

  • à partir du vendredi 23 mars et jusqu'au 21 avril 2012 : exposition-vente The Black Rider de Michaël Matthys à la Galerie Jean-Marc Thevenet - www.galeriejeanmarcthevenet.com - 32 rue de Montmorency - 75003 Paris - ouvert du mercredi au samedi de 14h30 à 19h30 - avec cette nouvelle exposition, la galerie Jean-Marc Thévenet abandonne l'automobile et la couleur vive de Denis Sire pour le noir de Michaël Matthys. Originaire de Charleroi, l'auteur belge qui fête ses 40 ans en 2012, appartient à la mouvance des éditions FRMK qui, hasard du calendrier, a les honneurs de la galerie bruxelloise Champaka. Cette exposition met en lumière l'énergie que peut dégager le noir et les fusains. C'est la première fois que Michaël Matthys expose à Paris. Fidèle à la mouvance qu'il représente, l'auteur frappe par l'originalité et la force de son dessin. Le vernissage est prévu le jeudi 22 mars à partir de 18h00 en présence de l'auteur.
Dernière semaine !

  • jusqu'au 25 mars 2012 : exposition Pablo de Clément Oubrerie à la Librairie-galerie Brüsel - www.brusel.com  - 100 boulevard Anspach - Be-1000 Bruxelles -  ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 12h00 à 18h30 - après l'exposition de courte durée à la Galerie Arludik à Paris, le dessinateur de la série Aya de Yopougon, Clément Oubrerie - www.oubrerie.net - expose à nouveau ses originaux à l'occasion de la sortie du premier volume du biopic en bande dessinée sur Pablo Picasso écrit par Julie Birmant. Voici donc une nouvelle occasion de s'émerveiller sur son regard sur le Paris du début du XXe siècle. Le vernissage est programmé le 8 mars 2012 à partir de 18h30 et une séance de dédicaces sur réservation le 16 mars 2012 à 18h30.
Toujours à l'affiche !
  • jusqu'au 30 mars 2012 : exposition-vente Trans-BD de Silvio Cadelo - www.cadelo.com à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00. A 63 ans, Silvio Cadelo est un artiste italien étonnant.  Amateur de Moebius, et auteur revendiqué indépendant, il précisait avoir "envie de faire quelque chose de radical, d’aller à contre-courant, de défendre ma liberté face au risque de formatage actuel dans la BD." Auteur cérébral comme il se définit, il donne quelques éléments permettant de décrypter cette nouvelle exposition sur le thème majeur de son œuvre, à savoir l’altérité.
Couverture du T.2
  • jusqu'au 31 mars 2012 : exposition-vente Les Temps nouveaux (Lombard) de Warnauts et Raives à la Librairie-galerie Brüsel  - www.brusel.com - 100 boulevard Anspach - B-1000 Bruxelles. Après Kraa de Sokal, la Librairie-galerie Brüsel propose à la vente 20 originaux issues de l'ensemble du diptyque Les Temps nouveaux de Warnauts & Raives. Le choix inclut des planches en couleurs directes, des planches en noir et blanc, des crayonnés, et encore quelques grands formats et des illustrations. Ce diptyque original et particulièrement bien construit aborde la Seconde Guerre mondiale en Belgique au moment de la montée du nazisme puis au moment de la Libération. Ce faisant, les auteurs montrent les choix nécessaires ou pas de la population et leur conduite pendant l'Occupation, mais aussi les intrigues complexes entre résistants, occupants et collaborateurs. Assurément, les deux auteurs ont fait mouche avec ces deux albums publiés dans l'excellente collection Signé au Lombard. Les deux auteurs liégeois Éric Warnauts et Guy Servais, dit Raives, ont débuté leur carrière il y a un quart de siècle dans le mensuel (à suivre). Difficile de savoir qui fait quoi tant les deux auteurs écrivent ensemble, dessinent ensemble et mettent en couleurs ensemble.
  • jusqu'au 31 mars 2012 : exposition-vente Olivier Grenson (La Douceur de l’Enfer / Le Lombard, collection Signé) à la Galerie Daniel Maghen www.danielmaghen.com - 47 quai Grands Augustins - 75006 Paris. À l’occasion de la sortie du T.2  de La Douceur de l’Enfer, paru aux éditions Le Lombard dans la prestigieuse collection Signé, Olivier Grenson propose de découvrir ses originaux à la Galerie Daniel Maghen. Ce diptyque marque une évolution dans la carrière du dessinateur originaire de Charleroi. Pour son premier double album comme auteur complet, il porte un regard intéressant sur le drame de la Corée depuis la guerre avec les Américains jusqu'à nos jours. Le dessinateur de la série Niklos Koda avec Jean Dufaux et de la Femme accident de Denis Lapière laisse découvrir l'étendue de son talent au travers de ce "voyage initiatique émouvant, empli de flash-back mystérieux, qui nous mène sur les traces du grand-père de Billy Summer". Le double album alternant poésie et scènes réalistes montre combien la bande dessinée peut pénétrer dans les profondeurs psychologiques et traiter des sujets difficiles avec tact et recul. L'exposition propose de mettre à l'honneur les deux albums avec une cinquantaine de planches en couleurs directes et encrées, plus une quinzaine d’illustrations couleurs, des projets de couvertures ainsi que celle du tome 2. A noter enfin que Daniel Maghen a demandé à l'auteur de réaliser spécialement des portraits de femmes pour cet événement. La très belle exposition a été prorogée de deux semaines.
  • jusqu'au 31 mars : exposition-vente de Bonneval Pacha par Hugues Micol et Gwen de Bonneval (Dargaud) à la Librairie Super Héros - www.librairie-superheros.com - 175 rue Saint Martin - 75003 Paris - ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 20h00. En attendant une plus importante exposition la semaine suivante à partir du 21 mars 2012 à la Galerie Oblique, la librairie parisienne Super Héros propose 10 planches originales en couleurs directes - la librairie précise "les plus belles ". Gwen de Bonneval, auteur limousin et dessinateur de bande dessinée a entrepris de raconter en BD l’histoire de son ancêtre le Comte de Bonneval. Contemporain de Voltaire et de Rousseau, Bonneval n’eut pas la même postérité que ceux-ci, en dépit d’un  destin aussi extraordinaire que son extravagance lui permis. Le comte finit ses jours en Turquie, ce qui lui valu plus tard d’être appelé “le Pacha”. Fort de cette histoire familiale aussi riche qu’exaltante, Gwen de Bonneval a fait appel au talent du dessinateur Hugues Micol pour illustrer la vie de son ancêtre. 
  • jusqu'au 31 mars 2012 : exposition-vente Damour à la Galerie Bleus et Originaux - 158 rue Cuvier - 69006 Lyon - www.bleus-et-originaux.fr - Après la trilogie d'épouvante, le Testament du Docteur M", Sébastien Tessier, alias Damour, le nom de jeune fille de sa mère, propose de découvrir ses originaux à l'occasion de la sortie du T15 de Kookaburra Universe, intitulé Casus belli. Découvert par les éditions Delcourt où il a signé 10 albums de Nash avec Jean-Pierre Pécau, le futur quadragénaire a étudié les Arts Plastiques à la faculté de Bordeaux et est devenu professeur de dessin. Outre les séries précitées, il a réalisé Le Silence de la Terre aux Humanoïdes Associés en 2002 et surtout participé à la série Pandora Box chez Dupuis et Légendes Urbaines chez Dargaud en 2007. Ce nouvel album est le premier volet d'un diptyque dérivé de la série Kookaburra. Ce nouveau préquel cherche à comprendre les origines de la guerre séculaire opposant Amazones et terriens. Le prochain devrait définitivement achever cette série éditée par Soleil. Pour cette dernière partie, Nicolas Mitric s'est entouré du scénariste Rémi Guerin, du dessinateur Damour et du coloriste Fabien Alquier. L'exposition permet de découvrir son approche graphique au travers de ses planches et de ses recherches encrées sur les Amazones ...
  • jusqu'au 4 avril 2012 : exposition-vente de Guillaume Sorel (The new Avengers) à la Galerie 9e art - www.galerie9art.com - 4 rue Cretet - 75009 Paris- Après une précédente exposition dans le même lieu à l'occasion de la parution sur son guide sur Prague, Guillaume Sorel y revient pour la sortie d'un ouvrage remarqué Les Derniers Jours de Stefan Zweig paru également chez Casterman. Cette adaptation du roman de Laurent Seksik suit le parcours du couple Zweig ayant fui l'Allemagne nazie pour New York avant de se réfugier au  Brésil. En cette année 1941, de graves signes laissent encore entrevoir la victoire nazie. C'en est trop pour le célèbre écrivain autrichien d’origine juive, alors âgé d’une soixantaine d’années, et sa jeune épouse Lotte de trente sa cadette et atteinte d'un mal incurable. Guillaume Sorel signe là un album poignant et questionnant. Son dessin et ses couleurs à l'aquarelle se prêtent parfaitement à ce récit pathétique. Les couleurs chatoyantes de la vie brésilienne contrastent avec la noirceur des personnages en plein désespoir. Né le 25 mars 1966, Guillaume Sorel - guillaumesorel.online.fr - est un auteur très complet formé au génie civil, puis aux Arts appliqués de Lyon et aux Beaux-Arts à Paris. Son style d'une rare élégance révèle un goût pour la noirceur et l'univers gothique, mais cet album reflète aussi d'une palette graphique très large et puissante.
  • jusqu'au 14 avril 2012 : exposition-vente de Vincent Perriot (Dog) à la Galerie BdArtist(e)www.bdartiste.com - 55 rue Condorcet - 75009 Paris (ouvert du du mercredi au samedi de 14h00 à 19h00). Après Blutch, la galerie BDartist(e) propose une rétrospective de Vincent Perriot à l'occasion de la sortie de son nouvel album Dog, publié par les éditions de la Cerise. Elle a sélectionné des planches et des dessins tirés du diptyque Belleville Story et de Taïga Rouge, ainsi que des travaux inédits. Vincent Perriot fêtera ses 28 ans le 15 avril prochain. Récompensé par le prix Jeunes Talents 2005 au festival d’Angoulême, il a reçu le 15 janvier 2009 avec Arnaud Malherbe le Prix Jeune Talent de la BD 2009, organisé en partenariat avec les magasins Virgin Mégastore, le Figaro Magazine et la revue [dBD], pour l’album Taïga Rouge paru dans la collection de prestige Aire Libre chez Dupuis et primé à Quai des Bulles à Saint Malo pour Belleville Story en 2010. Né en 1984 à Olivet, Vincent Perriot a suivi les Beaux-arts d’Angoulême à partir de 2003. Il fait ses premières armes sur le site Coconino et la revue Clafoutis. Participant au concours BD des jeunes talents à Angoulême en janvier 2005, il est immédiatement découvert. Il publie aux éditions de la Cerise en janvier 2007 son premier album Entre deux, un road-movie haletant et troublant en noir et blanc. Il collabore aussi aux décors du long métrage du Chat du Rabbin de Joann Sfar et Clément Oubrerie. Enfin, il publie dans la collection Aire Libre en 2008 le premier volet de Taïga Rouge, un récit très fort dans les vastes espaces soviétiques des années 1920 dont on attend la suite avec impatience. Entre temps, il signe une adaptation en BD du polar Belleville Story. En ce début 2012, il publie chez son premier éditeur historique Dog, un album sombre sur " l’errance d’un clochard propulsé malgré lui dans un New-York prêt à imploser".
  • jusqu'au 14 avril 2012 : exposition-vente Ryan Meinerding (Avengers) de Tim Burton à la Galerie Arludik - arludik.com - 12-14 rue Saint-Louis en l'île - 75004 Paris - ouvert du mardi au samedi de 14h00 à 19h00 - la galerie spécialiste de la BD et de l'animation accompagne la sortie au cinéma le 25 avril 2012 du nouveau film Avengers de Marvel et propose une exposition des peintures numériques de Ryan Meinerding, concepteur et superviseur artistique des films Marvel. Après avoir collaboré avec Ian Mc Caig à une première version de John Carter of Mars, Ryan Meinerding,  participe à la création artistique du film Iron Man du réalisateur John Favreau. Il dessine ensuite les costumes pour les films Watchmen, les designs de robots sur Transformers 2 La revanche. Il revient alors aux Studios Marvel Studios pour diriger la création des personnages sur Iron Man 2, superviser la création des costumes et décors de Thor et dessiner l’ensemble des costumes du héros pour Captain America : First Avenger. Il vient de prendre part à Avengers et vient de passer sur Iron Man 3, dont il dessine les armures et les personnages. Le créatif travaillant sur ordinateur avec Photoshop la galerie mettra en vente entre 700 et 3000 € des tirages uniques de ces œuvres. Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 15 mars de 18h30 à 21h30 en présence de l'artiste.
  • jusqu'au 22 avril 2012 : exposition Asgard de Ralph Meyer dans la Gallery du Centre Belge de la Bande Dessinéewww.cbbd.be - 20 rue des Sables, Be-1000 Bruxelles - Dargaud affronte sa société sœur, Le Lombard, dans l'édition d'une nouvelle histoire de Vikings. Le duo Ralph Meyer et Xavier Dorison constitué pour un excellent XIII Mystery se retrouve pour un diptyque Asgard dans l'univers fascinant des Vikings rendu célèbre avec Thorgal. L'ancien guerrier viking Asgard, alias « pied-de-fer » parce qu'il est né avec un seul pied, est un chasseur mercenaire redoutable, vivant à l'écart de la société. Or un monstre attaque les navires de pêcheurs dans les lacs scandinaves en ce début du 9e siècle et lui donne l'occasion de revenir au devant de la scène. Enrôlé à prix d'or par un émissaire du Jarl, le roi viking, il arme un drakkar pour affronter le monstre assoiffé de sang et part l'affronter avec notamment Sieglind, une jeune esclave, unique rescapée d'un précédent naufrage, un prêtre scalde et une femme maître de pêche. L'album a été présenté en avant-première au festival Quai des Bulles de Saint-Malo dans le cadre d'une rétrospective de son dessinateur Ralph Meyer dont le talent ne cesse de se bonifier. A 40 ans, l'auteur d'origine parisienne, formé à l’Institut Saint-Luc de Liège, s'est révélé avec la trilogie Berceuse Assassine, scénarisée par Philippe Tome, les aventures futuristes du flic robot Ian, écrit par Fabien Vehlman et dernièrement Page noire avec Denis Lapière et Frank Giroud. Cette nouvelle série possède un potentiel bien au-delà du diptyque prévu. Véritable aventure hollywoodienne, pleine de suspense, une ambiance sombre, des personnages à forte personnalité, des "dialogues économes et dynamiques", un dessin tout en puissance et maîtrise. L'exposition permet justement d'admirer les planches originales de l'album.

    jusqu'au 5 mai 2012 : exposition-vent Joost Swarte à la Galerie Martelwww.galeriemartel.com - 17 rue Martel - 75010 Paris - ouverture de 14h30 à 19h00 du mardi au samedi. À l'occasion de la sortie de Total Swarte, un livre de 142 pages réunissant l’ensemble des récits graphiques de Joost Swarte chez Denoël Graphic, la galerie Martel propose une exposition rétrospective de l'auteur ligne claire. Elle éditera également un portfolio de 4 sérigraphies couleur tiré à 100 exemplaires signés et numérotés par l’auteur pour la somme de 280 €. Né le 24 décembre 1947 à Heemstede aux Pays-Bas, Joost Swarte se forme au dessin technique et à l'imprimerie. Marqué par l’underground véhiculé par Zap Comix et Crumb, il lance Modern Papier puis Cocktail Comics et participe à Tante Leny Presenteert. Il inventera ensuite l'expression "Ligne claire", dont il sera le chef de file incontesté. Dessinateur jeunesse avec les aventures de Coton et Piston et le Tour du monde de Ric et Claire. Son premier album en France s'intitule L'art moderne, publié en 1980. Auteur récompensé à de multiples reprises, illustrateur prisé et exposé dans le monde entier, Joost Swarte est une valeur sure et emblématique de la bande dessinée contemporaine. Denoël Graphic a eu la bonne idée de publier le 19 janvier 2012 un ouvrage regroupant ses histoires courtes comme les aventures du double inversé de Tintin à savoir Jopo de Pojo, mais aussi de nombreux inédits. Préfacé par Chris Ware qui explique la richesse du style du néerlandais, il rassemble en fait l'essentiel de l'oeuvre d'un auteur marquant que Steven Heller résume par "un mariage exubérant des lignes d'Hergé, de l'humour d'Harvey Kurtzman et de la typographie de Cassandre".
  • jusqu'au 6 mai 2012 : exposition-vente Musée Privée d'Art Spiegelman à la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image - www.citebd.org - 121 rue de Bordeaux - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends, jours fériés de 14h00 à 18h00 - pendant le festival du 26 au 29 janvier 2012 de 10h00 à 19h00 - entrée : 6,50 € (gratuit le 1er dimanche de chaque mois). Pour honorer le Président américain de l'édition 2012 du Festival International de Bande Dessinée d'Angoulême, il fallait bien au moins deux expositions à son image. Le FIBD Angoulême a concocté la première exposition rétrospective jamais produite en Europe sur Art Spiegelman. Le créateur de Maus y découvre au public européen pour la première fois ses trésors. Cette exposition « Art Spiegelman » se tient jusqu'au 6 mai 2012 au Bâtiment Castro - rue de Bordeaux  à Angoulême (ouverte de 10h00 à 19h00). Parallèlement, le musée de la bande dessinée à Angoulême a offert au Président du Jury de la 39e édition d'utiliser tous ses espaces d'expositions pour mettre en valeur les œuvres qu'il préfère. Avec cette carte blanche, Art Spiegelman a sélectionné 400 œuvres et 116 artistes dans les trésors de la CIBDI mais aussi dans d'autres collections publiques et privées. Il met plus particulièrement l'accent sur la bande dessinée américaine dont les 3/4 jamais exposés en Europe. Les six parties permettent une plongée originale dans le 9e art ponctuée par des vidéos où Art Spielgelman commente ses choix : bande dessinée et caricature de 1830 à 1914, les grandes heures du newspaper strip américain, les débuts du comic book et les E.C. Comics, l'underground et le post-underground, Raw ou l'affirmation d'une avant-garde internationale et la révélation Binky Brown. Le musée va proposer u souvenir de l'exposition sous former de livre numérique : un regard sur l’histoire de la bande dessinée où le public pourra retrouver un essai 100 % numérique sur l’histoire et l’esthétique de la bande dessinée vue par Art Spiegelman, version noir et blanc ou couleur selon les supports et un prix attractif inférieur à 5 euros.
  • jusqu'au 8 mai 2012 : exposition-vente David Kramer : american exports à la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Imagewww.citebd.org (en partenariat avec la galerie Laurent Godin) - 121 rue de Bordeaux - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends, jours fériés de 14h00 à 18h00 - pendant le festival du 26 au 29 janvier 2012 de 10h00 à 19h00 - entrée : 6,50 € (gratuit le 1er dimanche de chaque mois). Prix de l’Ecole européenne supérieure de l’image 2012, David Kramer succède à Dominique Goblet et Jochen Gerner. American exports, sa première exposition monographique en France, présente un choix de dessins et de peintures ainsi qu’une installation conçue pour l’occasion et réalisée avec des étudiants de l’ÉESI au cours d’un workshop incluant la mise en espace des œuvres. S’inspirant des clichés de la société de consommation américaine, les œuvres du quadragénaire new-yorkais David Kramer prennent pour sujet la réussite sociale, le monde de l’art, le bonheur conjugal, mais aussi les voitures, l’alcool et l’argent avec un humour omniprésent.
  • jusqu'au 20 mai 2012 : exposition VRAAOMM ! Des voitures et des bulles au Motor Village - motorvillage.fr - 2 Rond-point des Champs Élysées - 75008 Paris - L'une des plus belles vitrines automobiles aux abords des Champs-Élysées propose une rétrospective des belles italiennes dans la bande dessinée franco-Belge. Le vernissage de l'exposition organisée avec plusieurs éditeurs dont Casterman, Clair de Lune, Dargaud, Dupuis et Paquet. A cette occasion, Olivier Marin, initiateur de la collection Calandre chez Paquet a distribué des ex-libris de son nouvel album des Aventures de Margot, dédié justement aux automobiles italiennes. On retrouve face à face les héros tels Gil Jourdan, XIII, ou encore Diabolik face aux vrais véhicules de leurs exploits : Fiat Dino, Lancia Aurelia, B20, Alfa Giulietta sprint veloce, Jeep Wrangler ou Fiat 500... Cette exposition comprend des reproductions et non des originaux sauf dans le restaurant gastronomique réservé aux clients... En termes de visibilité du neuvième art, il s'agit tout de même d'un bel agencement, même si la réalisation un peu trop rapide a laissé passé quelques annotations erronées sur les planches exposées et les planches originales ne sont pas mises en évidence.
  • jusqu'au 20 mai 2012 : exposition- 77 ans de BD roumaine au Centre Belge de la Bande Dessinée - www.cbbd.be - 20 rue des Sables - 1000 Bruxelles C’est le mérite des auteurs de BD roumains d’avoir su produire des œuvres originales de grand talent – fruits d’un long héritage – à travers les vicissitudes d’un siècle dont leur société a particulièrement souffert. Nourris des rares magazines européens qui passaient le Mur, les lecteurs ont dû attendre l’heure de la démocratie pour voir s’épanouir progressivement les différents genres qui font la richesse de la bande dessinée actuelle. Depuis lors, Dodo Nita qui préside l’Association des Bédéphiles roumain et Alexandru Ciubotariu, porte-drapeau de la nouvelle génération des créateurs de BD du pays, n’ont de cesse de retrouver les œuvres qui jalonnent l’histoire de la BD roumaine, encouragés par les créateurs d’hier et d’aujourd’hui qui n’hésitent pas à leur confier leurs travaux. C’est ce trésor inconnu – illustrations et planches originales - qui est l’objet de l’exposition que le Centre Belge de la BD est fier de proposer.

  • jusqu'au 10 juin 2012 : exposition rétrospective de Raymond Macherot, à la Maison de la Bande dessinéewww.jije.org - Bd de l'Impératrice 1 - 1000 Bruxelles - Alors que Dupuis vient de rééditer une superbe intégrale de Sibylline, la célèbre librairie consacre son espace exposition à l'un des maîtres de la bande dessinée franco-belge de son heure de gloire. Né à Verviers en 1924, Raymond Macherot est décédé dans la nuit du 25 au 26 septembre 2008, à l'âge de de 84 ans. Son œuvre, notamment les séries Chlorophylle et Sybilline, se caractérise par la poésie et l’humour. Il a démarré dans l’hebdomadaire satirique Pan sous le pseudonyme de Zara. Il entre en 1953 au studio de dessin des éditions du Lombard. Il met en images ses premiers récits complets dans le journal Tintin. En 1956, il crée son premier récit animalier avec Chlorophylle et lance les aventures parodiques du marin le Père La Houle, puis du détective très britannique Clifton (1959). Il passe en 1964 chez Spirou. Il s’y spécialise dans l’humour animalier avec Chaminou, puis Sibylline en 1965, les chats Pantoufle (sur scénario de René Goscinny) en 1966 et Mirliton (avec Raoul Cauvin) en 1970. Il participe en 1969 avec Berck à Mulligan et avec Will, André Franquin et Yvan Delporte à la série Isabelle en 1970. L'exposition permettra de retrouver toutes ses réalisations.
  •  jusqu’au 15 juillet 2012 : exposition Corto Maltese et les secrets de l’initiation au Musée de la franc-maçonnerie - http://www.museefm.org - 16 rue Cadet - 75009 Paris. L’exposition anticipée réalisée l’an passé à Paris à la Pinacothèque était passé à côté d’un pan de l’œuvre d’Hugo Pratt, la Franc-Maçonnerie. Figure emblématique du 9e art au XXe siècle, Hugo Pratt est en effet un exemple récent et particulièrement intéressant de la rencontre de créateurs avec la Franc-maçonnerie. Pratt fut à un moment de sa vie un Maçon assez actif, et son œuvre fourmille de références littéraires, artistiques, historiques, cinématographiques… et maçonniques (notamment dans l’album Fable de Venise). L’objet de cette exposition dans le musée récemment rénové est de fournir au lecteur un outil pour pouvoir les appréhender et ainsi mieux comprendre cette création dense, complexe et envoûtante. Même si Pratt a été Maçon à la loge Hermès de la Grande Loge d’Italie de 1977 jusqu’à sa mort en 1995, soit près de 20 années, l’objet de l’exposition n’est pas de ramener toute son œuvre plus complexe à la Maçonnerie. L'exposition présentera une quarantaine d'œuvres originales d'Hugo Pratt avec des aquarelles et des planches jamais montrées au public. Elle dévoilera « des pièces et documents maçonniques illustrant son intérêt pour la démarche initiatique et sa vie en loge », tels les tablier et cordon maçonniques d'Hugo Pratt ainsi que l'épée maçonnique dérobée par son père lors du pillage de la loge par les milices fascistes dans les années 20 et restituée par le Frère Pratt en 1977. L'exposition est divisée en cinq thèmes : Hugo Pratt, l’homme et l’œuvre ; un intérêt ancien pour l'ésotérisme et les initiations; le Frère Hugo Pratt ; Fable de Venise ou Corto en loge ; Fort Wheeling, une grande aventure humaniste ou le testament maçonnique d'Hugo Pratt.
 Les autres galeries BD organisant régulièrement des expositions : 
  • Galerie Carole Onambele Kvasnevski - www.artcok.com - 39 rue Dautancourt - 75017 Paris - exposition à partir du 19 mars et jusqu'au 11 avril 2012 consacrée à Nathalie Rochard, sculptrice, qui présente ses dernières créations issues de récupération de verres.
  • Galerie Jeanne Robillard - www.jeannerobillard.com - 26 rue de la Folie Regnault - 75011 Paris - ouvert le mercredi et le samedi de 11h00 à 19h00 ou sur rendez-vous les autres jours : 09 50 46 38 00 (prochaine exposition en avril)
  • Galerie Julien Brugéas - www.julienbrugeas.com - 75018 Paris 
  • Galerie Napoléon - galerienapoleon.com - 23 rue Charles V - 75004 Paris - ouverts le mercredi de 14h00 à 19h00 et du jeudi au samedi de 12h00 à 19h00 (mardi sur rendez-vous) - expositions virtuelles en attendant une nouvelle exposition Philippe Delaby à partir du 19 avril
  • Galerie Slomka - www.galerieslomka.com - 3 rue Dante - 75005 Paris
  • Cité internationale de la bande dessinée et de l’imagewww.citebd.org - quai de la Charente - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends et jours fériés de 14h00 à 18h00 - entrée : 6,50 € (avec réduction : 4,00 € - 18-25 ans, apprentis, handicapés, demandeurs d’emploi, RSA, cartes vermeil, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes ; 3,50 € pour les 12-18 ans ; gratuit pour les moins de 12 ans, les accompagnateurs de groupe de plus de 10 personnes ou de personnes handicapées, le premier dimanche de chaque mois
  • Galerie Papiers Graswww.papiers-gras.com - 1 place de l'île - CH-1204 Genève - Suisse
Organisateurs et galeristes, n’hésitez pas à m’adresser des informations sur vos expositions. Lecteurs et amateurs, visitez les sites Internet des galeries et exposants annoncés. Vous trouverez sur l’agenda festivals, expositions et dédicaces du site Auracan.com des informations complémentaires ou essentielles. Vous pouvez d’ailleurs également annoncer vos propres événements BD.
Enregistrer un commentaire