Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 6 mars 2012

Les expositions BD du 5 au 11 mars 2012

Déjà la dixième panorama hebdomadaire 2012 des expositions BD. Avec quatre nouveautés, la BD sous toutes ses formes est présente cette semaine du lundi 5 mars au dimanche 11 mars 2012. Leur point commun est la force et le caractère innovateur du dessin de ces quatre auteurs qui marquent ou vont marquer le neuvième art. 

Plusieurs vernissages se succèdent à Paris et à Bruxelles cette semaine du 8 au 10 mars. Le jeudi seront inaugurées les expositions Joost Swarte à la Galerie Petits Papiers et Pablo de Clément Oubrerie à la Librairie Galerie Brüsel. Le vendredi seront lancées les expositions  de Vincent Perriot à BDArtis(e) et Olivier Grenson chez Daniel Maghen. Enfin, le samedi, la galerie Jean-Marc Thévenet propose un finissage avec de nouveaux originaux de Denis Sire.

Dans les semaines à venir sont notamment prévues les expositions Ryan Meinerding (Avengers / Marvel) à la Galerie Arludik, Philippe Geluck à la Galerie Petits Papiers aux Sablons et Fanny Montgermont à la Galerie Bleus et Originaux de Lyon en avril, mais encore Art Spiegelman à la Bibliothèque de Beaubourg à Paris à partir du 21 mars.

Nouveautés de la semaine :
  • à partir 6 mars et jusqu'au 22 avril 2012 : exposition Asgard de Ralph Meyer dans la Gallery du Centre Belge de la Bande Dessinéewww.cbbd.be - 20 rue des Sables, Be-1000 Bruxelles - Dargaud affronte sa société sœur, Le Lombard, dans l'édition d'une nouvelle histoire de Vikings. Le duo Ralph Meyer et Xavier Dorison constitué pour un excellent XIII Mystery se retrouve pour un diptyque Asgard dans l'univers fascinant des Vikings rendu célèbre avec Thorgal. L'ancien guerrier viking Asgard, alias « pied-de-fer » parce qu'il est né avec un seul pied, est un chasseur mercenaire redoutable, vivant à l'écart de la société. Or un monstre attaque les navires de pêcheurs dans les lacs scandinaves en ce début du 9e siècle et lui donne l'occasion de revenir au devant de la scène. Enrôlé à prix d'or par un émissaire du Jarl, le roi viking, il arme un drakkar pour affronter le monstre assoiffé de sang et part l'affronter avec notamment Sieglind, une jeune esclave, unique rescapée d'un précédent naufrage, un prêtre scalde et une femme maître de pêche. L'album a été présenté en avant-première au festival Quai des Bulles de Saint-Malo dans le cadre d'une rétrospective de son dessinateur Ralph Meyer dont le talent ne cesse de se bonifier. A 40 ans, l'auteur d'origine parisienne, formé à l’Institut Saint-Luc de Liège, s'est révélé avec la trilogie Berceuse Assassine, scénarisée par Philippe Tome, les aventures futuristes du flic robot Ian, écrit par Fabien Vehlman et dernièrement Page noire avec Denis Lapière et Frank Giroud. Cette nouvelle série possède un potentiel bien au-delà du diptyque prévu. Véritable aventure hollywoodienne, pleine de suspense, une ambiance sombre, des personnages à forte personnalité, des "dialogues économes et dynamiques", un dessin tout en puissance et maîtrise. L'exposition permet justement d'admirer les planches originales de l'album. 

  • à partir 8 mars et jusqu'au 25 mars 2012 : exposition Pablo de Clément Oubrerie à la Librairie-galerie Brüsel - www.brusel.com  - 100 boulevard Anspach - Be-1000 Bruxelles ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 12h00 à 18h30 - après l'exposition de courte durée à la Galerie Arludik à Paris, le dessinateur de la série Aya de Yopougon, Clément Oubrerie - www.oubrerie.net - expose à nouveau ses originaux à l'occasion de la sortie du premier volume du biopic en bande dessinée sur Pablo Picasso écrit par Julie Birmant. Voici donc une nouvelle occasion de s'émerveiller sur son regard sur le Paris du début du XXe siècle. Le vernissage est programmé le 8 mars 2012 à partir de 18h30 et une séance de dédicaces sur réservation le 16 mars 2012 à 18h30.
  • à partir du 9 mars et jusqu'au 14 avril 2012 : exposition-vente de Vincent Perriot (Dog) à la Galerie BdArtist(e)www.bdartiste.com - 55 rue Condorcet - 75009 Paris (ouvert du du mercredi au samedi de 14h00 à 19h00). Après Blutch, la galerie BDartist(e) propose une rétrospective de Vincent Perriot à l'occasion de la sortie de son nouvel album Dog, publié par les éditions de la Cerise. Elle a sélectionné des planches et des dessins tirés du diptyque Belleville Story et de Taïga Rouge, ainsi que des travaux inédits. Le vernissage de l'exposition est prévu le vendredi 9 mars à 19h00 en présence de l'auteur. Vincent Perriot fêtera ses 28 ans le 15 avril prochain. Récompensé par le prix Jeunes Talents 2005 au festival d’Angoulême, il a reçu le 15 janvier 2009 avec Arnaud Malherbe le Prix Jeune Talent de la BD 2009, organisé en partenariat avec les magasins Virgin Mégastore, le Figaro Magazine et la revue [dBD], pour l’album Taïga Rouge paru dans la collection de prestige Aire Libre chez Dupuis et primé à Quai des Bulles à Saint Malo pour Belleville Story en 2010. Né en 1984 à Olivet, Vincent Perriot a suivi les Beaux-arts d’Angoulême à partir de 2003. Il fait ses premières armes sur le site Coconino et la revue Clafoutis. Participant au concours BD des jeunes talents à Angoulême en janvier 2005, il est immédiatement découvert. Il publie aux éditions de la Cerise en janvier 2007 son premier album Entre deux, un road-movie haletant et troublant en noir et blanc. Il collabore aussi aux décors du long métrage du Chat du Rabbin de Joann Sfar et Clément Oubrerie. Enfin, il publie dans la collection Aire Libre en 2008 le premier volet de Taïga Rouge, un récit très fort dans les vastes espaces soviétiques des années 1920 dont on attend la suite avec impatience. Entre temps, il signe une adaptation en BD du polar Belleville Story. En ce début 2012, il publie chez son premier éditeur historique Dog, un album sombre sur " l’errance d’un clochard propulsé malgré lui dans un New-York prêt à imploser".

  • à partir du 9 mars 2012 et jusqu'au 5 mai 2012 : exposition-vent Joost Swarte à la Galerie Martelwww.galeriemartel.com - 17 rue Martel - 75010 Paris - ouverture de 14h30 à 19h00 du mardi au samedi. À l'occasion de la sortie de Total Swarte, un livre de 142 pages réunissant l’ensemble des récits graphiques de Joost Swarte chez Denoël Graphic, la galerie Martel propose une exposition rétrospective de l'auteur ligne claire. Elle éditera également un portfolio de 4 sérigraphies couleur tiré à 100 exemplaires signés et numérotés par l’auteur pour la somme de 280 €. Né le 24 décembre 1947 à Heemstede aux Pays-Bas, Joost Swarte se forme au dessin technique et à l'imprimerie. Marqué par l’underground véhiculé par Zap Comix et Crumb, il lance Modern Papier puis Cocktail Comics et participe à Tante Leny Presenteert. Il inventera ensuite l'expression "Ligne claire", dont il sera le chef de file incontesté. Dessinateur jeunesse avec les aventures de Coton et Piston et le Tour du monde de Ric et Claire. Son premier album en France s'intitule L'art moderne, publié en 1980. Auteur récompensé à de multiples reprises, illustrateur prisé et exposé dans le monde entier, Joost Swarte est une valeur sure et emblématique de la bande dessinée contemporaine. Denoël Graphic a eu la bonne idée de publier le 19 janvier 2012 un ouvrage regroupant ses histoires courtes comme les aventures du double inversé de Tintin à savoir Jopo de Pojo, mais aussi de nombreux inédits. Préfacé par Chris Ware qui explique la richesse du style du néerlandais, il rassemble en fait l'essentiel de l'oeuvre d'un auteur marquant que Steven Heller résume par "un mariage exubérant des lignes d'Hergé, de l'humour d'Harvey Kurtzman et de la typographie de Cassandre". 


  • à partir du 9 mars 2012 et jusqu'au 30 mars 2012 : exposition-vente Trans-BD de Silvio Cadelo - www.cadelo.com à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00. A 63 ans, Silvio Cadelo est un artiste italien étonnant. Dessinateur de Libera, la série futuriste de Pierre Boisserie proposée aux éditions Zenda, il expliqué lui-même son parcours très atypique dans une interview pour Auracan.com. Avant la BD, il a en effet exercé de nombreux métiers après les beaux-arts, "j’ai été dessinateur technique et publicitaire, j’ai intégré une troupe de théâtre expérimental et j’ai été peintre. Au début des années 70, j’ai été « agit-prop » (contraction des mots agitation et propagande) dans une organisation révolutionnaire d’origine brechtienne. J’y participais en chantant devant les usines, en faisant du théâtre révolutionnaire, etc. Et j’ai continué ensuite la scène théâtrale. Je ne suis arrivé à la BD qu’en 1979. C’était un mode d’expression alternatif qui s’épanouissait. Le poids de la distribution commerciale y était plus libre que dans la peinture. J’avais le sentiment de pouvoir faire passer des idées à travers ce medium." Amateur de Moebius, et auteur revendiqué indépendant, il précisait avoir "envie de faire quelque chose de radical, d’aller à contre-courant, de défendre ma liberté face au risque de formatage actuel dans la BD." Auteur cérébral comme il se définit, il donne quelques éléments permettant de décrypter cette nouvelle exposition sur le thème majeur de son œuvre, à savoir l’altérité. Pour lui, "la BD a comme spécificité de bâtir des mondes, ces mêmes mondes sont ouverts et ils ont une logique qui comporte un mouvement qui nous  pousse à nous déplacer pour les parcourir." Il cherche à "renouveler le regard de la « première fois » sur le monde, celui d’avant que les choses aient un nom. En d’autres mots, le corps est en totale fusion avec l’espace, et nos yeux, qui heureusement ne voient pas tout, sélectionnent la partie utile à l’action du corps.  Comme, tu vas sélectionner l’espace utile pour ton corps à deux jambes c’est en fonction de ce corps que tu pense une architecture, une peinture, un idée, un histoire, un objets, etc… On y est tellement accoutumé  qu’on croit que c’est de notre mérite que d’avoir deux jambes. Alors, si je décide de changer l’image du corps,  tout mon univers change avec. Les corps que je propose sont des projets de corps « autres », évocateurs d’autres espaces, d’autres relations, de civilisations autres. Jamais monstres, ni corps souffrant. Ce sont d’autres êtres avec d’autres regards, d’autres conflits et harmonies." Le vernissage est prévu le 8 mars en présence de l'auteur italien.
  • à partir du 13 mars et jusqu'au 15 mars 2012 :  exposition-vente Marie Jacotey, Pierre Seinturier, Christian Debbane et Astrid Séfiane à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris - Entrée libre du mardi au dimanche - de 11h00 à 19h00   - vernissage le 13 à partir de 18h00
Dernière semaine !

  • jusqu'au 7 mars 2012 : exposition-vente de Christophe Blain (Quai d'Orsay) à la Galerie BdArtist(e)www.bdartiste.com - 55 rue Condorcet - 75009 Paris (ouvert du du mercredi au samedi de 14h00 à 19h00) - quelques semaines après la sortie du second volet de ce diptyque atypique et très puissant sur les arcanes du pouvoir politique, la galerie BDArtist(e) a convaincu Christophe Blain d'exposer et vendre les planches originales du T.2 de Quai d'Orsay paru chez Dargaud en 2011, mais aussi de En cuisine avec Alain Passard paru quelques semaines plus tôt chez Gallimard. Quai d'Orsay a immédiatement séduit le grand public comme les amateurs critiques de bande dessinée. Le deuxième tome s'est déjà vendu à plus de 80.000 exemplaires et constitue un autre succès de l'année 2011. Bien documenté, parfaitement mis en scène, sans jamais de longueur, cet album se lit comme un thriller dont on connaît déjà la fin, mais dont on cherche à comprendre comment il y parvient. On reconnaît bien sûr Dominique de Villepin, dont le co-scénariste est un ancien collaborateur.
  • jusqu'au 10 mars 2012 :  exposition-vente Rebelle etc de Philippe Lagautrière à la Galerie Oblique - galerieoblique.com - Village Saint-Paul - 17 rue Saint-Paul - 75004 Paris - Entrée libre du mardi au dimanche - de 11h00 à 19h00 - une curieuse exposition est proposée par la Galerie Oblique qui explore divers domaines de l'art contemporain. A près de 60 ans, diplômé des Beaux-arts de Paris, Philippe Lagautrière est un artiste collectionneur de tampons en caoutchouc et bois. Il en possède des milliers. Il en fabrique aussi et s'en sert pour réaliser des œuvres qu'il expose dans le monde entier dans des galeries comme des musées. Prolongement de sa dernière exposition Rebel (le) en début 2011 à Édimbourg, Rebelle etc propose  « une série d’images montrant une facette des rapports humains contemporains, les conflits, les évènements sociaux de toutes sortes, rêve/cauchemar éveillé alimenté par un univers symbolique foisonnant. »  On y voit un « adolescent qui se débat avec les moyens du bord mais il a tout le poids de ses contradictions sur la tête, symbolisé par cet éléphant.» L'auteur assume s'inspirer des visions artistiques à la fois de celle de « Bowie avec Rebel et sa prose acidulée », et celle de « Gainsbourg avec son Aux armes etc. ». Le vernissage est prévu le jeudi 23 février à partir de 18h00 en présence de l'artiste.
  • jusqu'au 10 mars 2012 : exposition-vente hommage de L’Étrange Noël de Mister Jack de Tim Burton à la Galerie Arludik - arludik.com - 12-14 rue Saint-Louis en l'île - 75004 Paris - ouvert du mardi au samedi de 14h00 à 19h00 - Cette exposition événement rend hommage au film d'animation du géant américain Tim Burton L'étrange Noël de Mr Jack, avec des illustrations de 45 artistes  issus des milieux de la BD et de l'animation. Seront ainsi présentés des dessins d'Amélié Fléchais, Arthur Qwak, Bobby Chiu, Brigette Barrager, Charles Santoso, Claire Keane, Clémént Lefèvre, David Gilson, Devin Crane, Dominique Bertail, Drake Brodhal, Graham Annable, Quillaume Ivernel, Ingrid Liman, Israel Sanchez, Jennifer Chang, Jérémie Almanza, Joey Chou, Kei Acedera, Kerascoet, Lionel Bui, Lorelay Bove, Manu Arenas, Mathieu Forrichon, Mike Defeo, Nate Wragg, Monsieur Z, Nicolas Duffaut, Nicolas Keramidas, Paul Topolos, Scott Morse, Seo Kim, Stephane Levallois, Tony Sandoval, Uli Meyer, Valerie Hadida, Stephen Silver, Margueritte Sauvage, Marietta Ren, Eric Gosselet, Sylvain Marc, Véronique Joffre, Christophe Lautrette, Scott.C ... Le vernissage est prévu le 28 février à partir de 19h en présence des auteurs et plus de 500 invités !
  • jusqu'au 10 mars 2012 : exposition-vente de Philippe Druillet www.druillet.com à la Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00. Le Grand Prix de la Ville d’Angoulême 1988 et Commandeur des Arts et Lettres en 1998 revient sur le devant de la scène chez Drugstore et à la Galerie Petits Papiers de Paris alors que c'était prévu dans les nouveaux locaux de Bruxelles. L'auteur de 67 ans originaire de Toulouse a terminé en novembre dernier, Délirius 2, sorti chez son nouvel éditeur en janvier 2012 tout comme tous les albums de la série Sloane, avec des couvertures métallisées, souvenir et marque profonde de Métal Hurlant. Toujours chez Drugstore, il prépare un album sur Verlaine pour Glénat dans la même collection que Les Onze Mille Verges sur Appollinaire par Liberatore qu'il admire, ainsi qu'un livre sur son travail de décoration fait pour la famille Rothschild. Il annonce aussi vouloir s'attaquer à Dante : l'Enfer, le Purgatoire et le Paradis. Autant dire que cet artiste très complet va continuer à nous surprendre. L'exposition présentée est dédiée au personnage de Lone Sloane créé en 1966 et qui participera à la création de Métal Hurlant et des éditions Les Humanoïdes Associés). L'artiste est tour à tour photographe, peintre, sculpteur, architecte, infographiste, auteur de bande dessinée, mais encore décorateur et auteur du court métrage en images de synthèse, La Bataille de Salammbô.
Sur la piste des hors-la-loi, une acrylique sur toile en jute (120/40), Bordeaux, 2011
  • jusqu'au 10 mars 2012 : exposition-vente Didier Cromwell à la Galerie Papiers Graswww.papiers-gras.com - 1 place de l'île - CH-1204 Genève - Suisse ; après son très remarqué album l'adaptation de Le Dernier des Mohicans chez Soleil dans la collection Noctambule, Didier Cromwell propose de découvrir ses travaux récents.  Né le 9 septembre 1959, Didier David, alias Cromwell, est diplômé des Gobelins. L'un des auteurs de bande dessinée les plus atypiques réalisant de la bande dessinée comme une succession de peintures aura l'occasion de présenter quelques unes de ces inspirations  du moment comme celle ci-dessus, intitulée, Sur la piste des hors-la-loi.
    • Musée des Beaux-arts par Tobias Schalken
      jusqu'au 11 mars 2012 : exposition Une autre histoire : bande dessinée, l’œuvre peint à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’imagewww.citebd.org - quai de la Charente - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends et jours fériés de 14h00 à 18h00 - entrée : 6,50 € (avec réduction : 4,00 € - 18-25 ans, apprentis, handicapés, demandeurs d’emploi, RSA, cartes vermeil, familles nombreuses, groupes de plus de 10 personnes ; 3,50 € pour les 12-18 ans ; gratuit pour les moins de 12 ans, les accompagnateurs de groupe de plus de 10 personnes ou de personnes handicapées, le premier dimanche de chaque mois). C’est une des marottes de Jean-Marc Thévenet et aussi une habitude de la nouvelle Cité internationale de la bande dessinée et de l’image : confronter la bande dessinée aux autres arts. Cette fois-ci, les deux commissaires, Jean-Marc Thevenet et Marie-José Lorenzini proposent de confronter la bande dessinée à la peinture. La question est légitime tant les passerelles sont évidentes. Combien d’auteurs de BD sont passés par les beaux-arts ? La thématique est d’ailleurs une rubrique régulière du mensuel Casemate. Ici aussi, une trentaine d’auteurs européens, parmi les plus grands du siècle écoulé, montrent comment ils sont eux-mêmes passés de la bande dessinée à la peinture, comment l’art pictural enrichit leur récit de bande dessinée. L’exposition « ne présente pas les œuvres d’auteurs de bandes dessinées qui voudraient prendre la posture d’artistes-peintres mais raconte justement… une autre histoire. » Pour Marie-José Lorenzini, conservateur du musée de la bande dessinée, le but de l’exposition consiste à découvrir « le double visage de plusieurs dizaines d’artistes européens qui se sont livrés, simultanément ou consécutivement à leur création de bande dessinée, à une œuvre picturale autonome. […] C’est tout le tissu de cette relation complexe, riche d’inflexions et de réflexion, que l’exposition du musée de la bande dessinée souhaite donner à voir, en déclinant sa double profusion d’images condensées ou multiples, minuscules ou monumentales. » Les auteurs prestigieux présentés pendant trois mois sont Atak, David B, Alex Barbier, Piotr Barsony, Edmond Baudoin, Philippe Bertrand, Enki Bilal, Olivier Bramanti, Florence Cestac, Olivia Clavel, Frédéric Coché, Paul Cuvelier, Jacques de Loustal, Ludovic Debeurme, Olivier Deprez, Pascal Doury, Philippe Druillet, Anke Feuchtenberger, Régis Franc, Denis Frémond, Jochen Gerner, Pierre Guitton, Hergé, Victor Hubinon, Jijé, Michaël Matthys, Lorenzo Mattotti, Moebius, Guy Peellaert, Placid, Frédéric Poincelet, Jean-Marc Rochette, Tobias Schalken, Herr Seele, Marc Sleen, Thierry Van Hasselt et Will. Jean-Marc Thévenet qui connaît bien Angoulême pour avoir dirigé le festival a bien sûr inclus des Grand Prix de la Ville d’Angoulême et considère que « la bande dessinée n’a jamais souffert du complexe de la peinture » tout en rappelant le propos de Jijé qui déclarait : « Lorsque je fais de la bande dessinée, je vole du temps à ma peinture » Une exposition intéressante.

      Toujours à l'affiche !
    • jusqu'au 14 mars 2012 : exposition-vente de Dell'Otto (The new Avengers) à la Galerie 9e art - www.galerie9art.com - 4 rue Cretet - 75009 Paris - une nouvelle fois la galerie 9e art accueille l'artiste italien œuvrant dans le comics pour Marvel et DC Comics. Né le 20 décembre 1973, Gabriele Dell'Otto (Secret War, X-Force Sex & Violence) a signé son grand retour au dessin avec The New Avengers Annual. L'exposition présentera aussi d'autres de ses nombreuses réalisations de super héros dans un style dynamique très prisé.

    • jusqu'au 17 mars 2012 : exposition-vente de En Mer de Drew Weing (éditions Ça et là) à la Librairie Super Héros - www.librairie-superheros.com - 175 rue Saint Martin - 75003 Paris - ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 20h00 - Ce premier roman graphique de l’Américain Drew Weing est autant un joli voyage initiatique, une balade onirique, une invitation philosophique qu'un bel objet aux dimensions atypiques. Il suit un imposant poète en mal d'inspiration dans une ville portuaire anglo-saxonne au 17e siècle. S'enrôlant comme matelot, il découvre un univers qui va le transformer et lui permettre de renouer avec la poésie à succès. Chaque planche - de la taille d'un CD - est constituée d'une seule case et rend hommage aux gravures de Gustave Doré et au Popeye de Segar.
    • jusqu'au 17 mars 2012 : exposition-vente Olivier Grenson (La Douceur de l’Enfer / Le Lombard, collection Signé) à la Galerie Daniel Maghen www.danielmaghen.com - 47 quai Grands Augustins - 75006 Paris. À l’occasion de la sortie du T.2  de La Douceur de l’Enfer, paru aux éditions Le Lombard dans la prestigieuse collection Signé, Olivier Grenson propose de découvrir ses originaux à la Galerie Daniel Maghen. Ce diptyque marque une évolution dans la carrière du dessinateur originaire de Charleroi. Pour son premier double album comme auteur complet, il porte un regard intéressant sur le drame de la Corée depuis la guerre avec les Américains jusqu'à nos jours. Le dessinateur de la série Niklos Koda avec Jean Dufaux et de la Femme accident de Denis Lapière laisse découvrir l'étendue de son talent au travers de ce "voyage initiatique émouvant, empli de flash-back mystérieux, qui nous mène sur les traces du grand-père de Billy Summer". Le double album alternant poésie et scènes réalistes montre combien la bande dessinée peut pénétrer dans les profondeurs psychologiques et traiter des sujets difficiles avec tact et recul. L'exposition propose de mettre à l'honneur les deux albums avec une cinquantaine de planches en couleurs directes et encrées, plus une quinzaine d’illustrations couleurs, des projets de couvertures ainsi que celle du tome 2. A noter enfin que Daniel Maghen a demandé à l'auteur de réaliser spécialement des portraits de femmes pour cet événement. Le vernissage est prévu le vendredi 9 mars à partir de 19h00 en présence de l'auteur. 
    • jusqu'au 17 mars 2012 : exposition-vente Under my Wheels de Denis Sire à la Galerie Jean-Marc Thevenet - www.galeriejeanmarcthevenet.com - 32 rue de Montmorency - 75003 Paris - Déjà hôte la galerie lors de son ouverture en juin 2011,  Denis Sire en est à nouveau l'invité pour des nouveautés et inédits, toujours sur le thème des engins à moteurs accompagnés de jolies créatures... Le vernissage est prévu le samedi 18 février à partir de 18h00. L'artiste est à la fois un auteur de bandes dessinées et un illustrateur hors pair. Avec son look très rock, l’artiste originaire de Saint-Nazaire est un fan de musique des années 60 et de sports mécaniques. S’il a pris du recul pour la sortie d’un nouvel album chez Dupuis, il incarne la brillante génération découverte par Métal Hurlant. Son rédacteur en chef de l’époque, Jean-Pierre Dionnet lui a donné la chance en 1976 de publier dans son numéro 13, Menace diabolique, une bande dessinées de science-fiction. Il faut dire que le jeune diplômé des Arts Appliqués de Paris a du talent. Il signera peu après, avec Yves Chaland et Serge Clerc, La vie exemplaire de Jijé. Son premier album Bois Willys a été publié aux Humanoïdes Associés en 1991 et retrouvera une nouvelle jeunesse en 1992 sous le nouveau titre Ziblyne et Bettie. Après le futur, son inspiration touche les années 80 avec 6T Mélodie, un recueil d’histoires courtes parues dans Métal Hurlant. Entre temps, il signe Triste Jeudi dans l’Écho des Savanes. En 1997, il illustre l’Île des Amazones, écrit par Jean-Pierre Dionnet. Denis Sire a signé de très nombreuses couvertures de romans, de magazines ou de disques, des affiches. On a pu voir ses œuvres en 2003 à la galerie Mot’Art, en 2004 aux Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens et en 2008 au Festival International de la BD d’Angoulême. Enfin sa carrière artistique est retracée dans l’ouvrage Denis Sire édité par Nickel Productions et Heavy Metal en 2006. Une soirée décrochage est prévue le 10 mars.

      • Encres et Lumières de José Muñoz
        jusqu'au 18 mars 2012 : exposition-vente Encres et Lumières de José Muñoz à la Galerie Champakawww. galeriechampaka.com - 27 rue Ernest Allard - au Sablon - 1000 Bruxelles - Pour démarrer la saison, après sa participation à la BRAFA, la Galerie Champaka continue d'inviter les plus grands auteurs de bande dessinée. Pendant un mois, elle met en avant l'ancien Grand Prix d'Angoulême, à savoir José Muñoz. Est-il encore nécessaire de présenter cette figure incontournable du neuvième art âgé de près de 70 ans ? L'exposition composée d'une cinquantaine de compositions inédites propose de découvrir deux facettes du « Monde selon José »,  à l'étage du bas une trentaine de planches originales de qualité muséale révélant sa maîtrise du noir et blanc en bande dessinée, à l'étage supérieur ses illustrations envoûtantes en couleur selon différentes techniques (dames songeuses, danseurs de tango, cieux de Patagonie et paysages urbains). Le vernissage aura lieu le jeudi 16 février 2012 de 18h00 à 20h30 en présence de l'auteur. 
      Couverture du T.2
      • jusqu'au 31 mars 2012 : exposition-vente Les Temps nouveaux (Lombard) de Warnauts et Raives à la Librairie-galerie Brüsel  - www.brusel.com - 100 boulevard Anspach - B-1000 Bruxelles. Après Kraa de Sokal, la Librairie-galerie Brüsel propose à la vente 20 originaux issues de l'ensemble du diptyque Les Temps nouveaux de Warnauts & Raives. Le choix inclut des planches en couleurs directes, des planches en noir et blanc, des crayonnés, et encore quelques grands formats et des illustrations. Ce diptyque original et particulièrement bien construit aborde la Seconde Guerre mondiale en Belgique au moment de la montée du nazisme puis au moment de la Libération. Ce faisant, les auteurs montrent les choix nécessaires ou pas de la population et leur conduite pendant l'Occupation, mais aussi les intrigues complexes entre résistants, occupants et collaborateurs. Assurément, les deux auteurs ont fait mouche avec ces deux albums publiés dans l'excellente collection Signé au Lombard. Les deux auteurs liégeois Éric Warnauts et Guy Servais, dit Raives, ont débuté leur carrière il y a un quart de siècle dans le mensuel (à suivre). Difficile de savoir qui fait quoi tant les deux auteurs écrivent ensemble, dessinent ensemble et mettent en couleurs ensemble. 
      • jusqu'au 6 mai 2012 : exposition-vente Musée Privée d'Art Spiegelman à la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Image - www.citebd.org - 121 rue de Bordeaux - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends, jours fériés de 14h00 à 18h00 - pendant le festival du 26 au 29 janvier 2012 de 10h00 à 19h00 - entrée : 6,50 € (gratuit le 1er dimanche de chaque mois). Pour honorer le Président américain de l'édition 2012 du Festival International de Bande Dessinée d'Angoulême, il fallait bien au moins deux expositions à son image. Le FIBD Angoulême a concocté la première exposition rétrospective jamais produite en Europe sur Art Spiegelman. Le créateur de Maus y découvre au public européen pour la première fois ses trésors. Cette exposition « Art Spiegelman » se tient jusqu'au 6 mai 2012 au Bâtiment Castro - rue de Bordeaux  à Angoulême (ouverte de 10h00 à 19h00). Parallèlement, le musée de la bande dessinée à Angoulême a offert au Président du Jury de la 39e édition d'utiliser tous ses espaces d'expositions pour mettre en valeur les œuvres qu'il préfère. Avec cette carte blanche, Art Spiegelman a sélectionné 400 œuvres et 116 artistes dans les trésors de la CIBDI mais aussi dans d'autres collections publiques et privées. Il met plus particulièrement l'accent sur la bande dessinée américaine dont les 3/4 jamais exposés en Europe. Les six parties permettent une plongée originale dans le 9e art ponctuée par des vidéos où Art Spielgelman commente ses choix : bande dessinée et caricature de 1830 à 1914, les grandes heures du newspaper strip américain, les débuts du comic book et les E.C. Comics, l'underground et le post-underground, Raw ou l'affirmation d'une avant-garde internationale et la révélation Binky Brown. Le musée va proposer u souvenir de l'exposition sous former de livre numérique : un regard sur l’histoire de la bande dessinée où le public pourra retrouver un essai 100 % numérique sur l’histoire et l’esthétique de la bande dessinée vue par Art Spiegelman, version noir et blanc ou couleur selon les supports et un prix attractif inférieur à 5 euros.

      • jusqu'au 8 mai 2012 : exposition-vente David Kramer : american exports à la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l'Imagewww.citebd.org (en partenariat avec la galerie Laurent Godin) - 121 rue de Bordeaux - Angoulême - ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 18h00 et les week-ends, jours fériés de 14h00 à 18h00 - pendant le festival du 26 au 29 janvier 2012 de 10h00 à 19h00 - entrée : 6,50 € (gratuit le 1er dimanche de chaque mois). Prix de l’Ecole européenne supérieure de l’image 2012, David Kramer succède à Dominique Goblet et Jochen Gerner. American exports, sa première exposition monographique en France, présente un choix de dessins et de peintures ainsi qu’une installation conçue pour l’occasion et réalisée avec des étudiants de l’ÉESI au cours d’un workshop incluant la mise en espace des œuvres. S’inspirant des clichés de la société de consommation américaine, les œuvres du quadragénaire new-yorkais David Kramer prennent pour sujet la réussite sociale, le monde de l’art, le bonheur conjugal, mais aussi les voitures, l’alcool et l’argent avec un humour omniprésent.
      • jusqu'au 20 mai 2012 : exposition VRAAOMM ! Des voitures et des bulles au Motor Village - motorvillage.fr - 2 Rond-point des Champs Élysées - 75008 Paris - L'une des plus belles vitrines automobiles aux abords des Champs-Élysées propose une rétrospective des belles italiennes dans la bande dessinée franco-Belge. Le vernissage de l'exposition organisée avec plusieurs éditeurs dont Casterman, Clair de Lune, Dargaud, Dupuis et Paquet. A cette occasion, Olivier Marin, initiateur de la collection Calandre chez Paquet a distribué des ex-libris de son nouvel album des Aventures de Margot, dédié justement aux automobiles italiennes. On retrouve face à face les héros tels Gil Jourdan, XIII, ou encore Diabolik face aux vrais véhicules de leurs exploits : Fiat Dino, Lancia Aurelia, B20, Alfa Giulietta sprint veloce, Jeep Wrangler ou Fiat 500... Cette exposition comprend des reproductions et non des originaux sauf dans le restaurant gastronomique réservé aux clients... En termes de visibilité du neuvième art, il s'agit tout de même d'un bel agencement, même si la réalisation un peu trop rapide a laissé passé quelques annotations erronées sur les planches exposées et les planches originales ne sont pas mises en évidence.
      • jusqu'au 20 mai 2012 : exposition- 77 ans de BD roumaine au Centre Belge de la Bande Dessinée - www.cbbd.be - 20 rue des Sables - 1000 Bruxelles C’est le mérite des auteurs de BD roumains d’avoir su produire des œuvres originales de grand talent – fruits d’un long héritage – à travers les vicissitudes d’un siècle dont leur société a particulièrement souffert. Nourris des rares magazines européens qui passaient le Mur, les lecteurs ont dû attendre l’heure de la démocratie pour voir s’épanouir progressivement les différents genres qui font la richesse de la bande dessinée actuelle. Depuis lors, Dodo Nita qui préside l’Association des Bédéphiles roumain et Alexandru Ciubotariu, porte-drapeau de la nouvelle génération des créateurs de BD du pays, n’ont de cesse de retrouver les œuvres qui jalonnent l’histoire de la BD roumaine, encouragés par les créateurs d’hier et d’aujourd’hui qui n’hésitent pas à leur confier leurs travaux. C’est ce trésor inconnu – illustrations et planches originales - qui est l’objet de l’exposition que le Centre Belge de la BD est fier de proposer.

      • jusqu'au 10 juin 2012 : exposition rétrospective de Raymond Macherot, à la Maison de la Bande dessinéewww.jije.org - Bd de l'Impératrice 1 - 1000 Bruxelles - Alors que Dupuis vient de rééditer une superbe intégrale de Sibylline, la célèbre librairie consacre son espace exposition à l'un des maîtres de la bande dessinée franco-belge de son heure de gloire. Né à Verviers en 1924, Raymond Macherot est décédé dans la nuit du 25 au 26 septembre 2008, à l'âge de de 84 ans. Son œuvre, notamment les séries Chlorophylle et Sybilline, se caractérise par la poésie et l’humour. Il a démarré dans l’hebdomadaire satirique Pan sous le pseudonyme de Zara. Il entre en 1953 au studio de dessin des éditions du Lombard. Il met en images ses premiers récits complets dans le journal Tintin. En 1956, il crée son premier récit animalier avec Chlorophylle et lance les aventures parodiques du marin le Père La Houle, puis du détective très britannique Clifton (1959). Il passe en 1964 chez Spirou. Il s’y spécialise dans l’humour animalier avec Chaminou, puis Sibylline en 1965, les chats Pantoufle (sur scénario de René Goscinny) en 1966 et Mirliton (avec Raoul Cauvin) en 1970. Il participe en 1969 avec Berck à Mulligan et avec Will, André Franquin et Yvan Delporte à la série Isabelle en 1970. L'exposition permettra de retrouver toutes ses réalisations.
      •  jusqu’au 15 juillet 2012 : exposition Corto Maltese et les secrets de l’initiation au Musée de la franc-maçonnerie - http://www.museefm.org - 16 rue Cadet - 75009 Paris. L’exposition anticipée réalisée l’an passé à Paris à la Pinacothèque était passé à côté d’un pan de l’œuvre d’Hugo Pratt, la Franc-Maçonnerie. Figure emblématique du 9e art au XXe siècle, Hugo Pratt est en effet un exemple récent et particulièrement intéressant de la rencontre de créateurs avec la Franc-maçonnerie. Pratt fut à un moment de sa vie un Maçon assez actif, et son œuvre fourmille de références littéraires, artistiques, historiques, cinématographiques… et maçonniques (notamment dans l’album Fable de Venise). L’objet de cette exposition dans le musée récemment rénové est de fournir au lecteur un outil pour pouvoir les appréhender et ainsi mieux comprendre cette création dense, complexe et envoûtante. Même si Pratt a été Maçon à la loge Hermès de la Grande Loge d’Italie de 1977 jusqu’à sa mort en 1995, soit près de 20 années, l’objet de l’exposition n’est pas de ramener toute son œuvre plus complexe à la Maçonnerie. L'exposition présentera une quarantaine d'œuvres originales d'Hugo Pratt avec des aquarelles et des planches jamais montrées au public. Elle dévoilera « des pièces et documents maçonniques illustrant son intérêt pour la démarche initiatique et sa vie en loge », tels les tablier et cordon maçonniques d'Hugo Pratt ainsi que l'épée maçonnique dérobée par son père lors du pillage de la loge par les milices fascistes dans les années 20 et restituée par le Frère Pratt en 1977. L'exposition est divisée en cinq thèmes : Hugo Pratt, l’homme et l’œuvre ; un intérêt ancien pour l'ésotérisme et les initiations; le Frère Hugo Pratt ; Fable de Venise ou Corto en loge ; Fort Wheeling, une grande aventure humaniste ou le testament maçonnique d'Hugo Pratt.
       Les autres galeries BD organisant régulièrement des expositions : 
      • Galerie Carole Onambele Kvasnevski - www.artcok.com - 39 rue Dautancourt - 75017 Pari
      • Galerie Jeanne Robillard - www.jeannerobillard.com - 26 rue de la Folie Regnault - 75011 Paris - ouvert le mercredi et le samedi de 11h00 à 19h00 ou sur rendez-vous les autres jours : 09 50 46 38 00 (prochaine exposition en avril)
      • Galerie Julien Brugéas - www.julienbrugeas.com - 75018 Paris 
      • Galerie Napoléon - galerienapoleon.com - 23 rue Charles V - 75004 Paris - ouverts le mercredi de 14h00 à 19h00 et du jeudi au samedi de 12h00 à 19h00 (mardi sur rendez-vous) - expositions virtuelles en attendant une nouvelle exposition en mai
      • Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - 91 rue Saint-Honoré - 75001 Paris - Ouvert le jeudi et vendredi de 15h00 à 19h00 et le samedi de 11h00 à 19h00 
      • Galerie Slomka - www.galerieslomka.com - 3 rue Dante - 75005 Paris
      • Galerie Bleus et Originaux - 158 rue Cuvier - 69006 Lyon - www.bleus-et-originaux.fr (prochaine exposition en avril).  
      • Galerie Petits Papiers - www.petitspapiers.be - Place du Grand Sablon - Bodenbroek 8A - 1000 Bruxelles - Belgique (ouverture le 16 mars)
        Organisateurs et galeristes, n’hésitez pas à m’adresser des informations sur vos expositions. Lecteurs et amateurs, visitez les sites Internet des galeries et exposants annoncés. Vous trouverez sur l’agenda festivals, expositions et dédicaces du site Auracan.com des informations complémentaires ou essentielles. Vous pouvez d’ailleurs également annoncer vos propres événements BD.
        Enregistrer un commentaire