Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 10 avril 2012

Album BD : Titanic d'Attilio Micheluzzi

Pour le centenaire du naufrage du Titanic

Un siècle après la fin tragique du plus beau paquebot du monde, le cinéma et la bande dessinée honore cette mémoire. Depuis le 4 avril, le film Titanic avec Kate Winslet et Leonardo Di Caprio réalisé par James Cameron, aux multiples récompenses et aux 650 millions de $ de recettes est à nouveau dans toutes les salles de cinéma dans sa nouvelle version remastérisée en 3D. Déjà plusieurs albums de bande dessinée ont redonné vie à leur manière à cette catastrophe du 15 avril 1912 tels  le T.5, Titanic, de la série Corpus hermeticum de Patrick Dumas et Richard D. Nolane (Soleil), Les Fantômes du passé de Luc Brahy et Roger Seiter (Emmanuel Proust) et plus récemment encore La malédiction du Titanic d'Emre Orhun et Cédric Rassat (Glénat) dans un style noir et blanc charbonneux. De son côté, Mosquito exhume un excellent polar en noir et blanc d'Attilio Micheluzzi. Les originaux sont d'ailleurs exposés actuellement et pour la première fois à la Galerie Daniel Maghen et la librairie Aaapoum à Paris.

Souvenez vous : le 10 avril 2012, la compagnie White Star voit enfin le départ de son nouveau transatlantique, considéré comme insubmersible, du port de Southampton en direction de New York. A bord ont pris place des personnages aussi divers que le millionnaire inverti et peu scrupuleux Georges Barton Putnam, dit GB ou le Taureau en raison de sa force, Olivier de la Bretonne, jeune gigolo au service du premier mais amoureux de Madeleine, le détective Hall entêté à confondre les malversations du millionnaire, le terroriste espagnol Rafael Mora à la solde des indépendantistes irlandais désireux de sensibiliser sa cause par un attentat à bord et aussi le champion de course automobile Lord Albert Brudenell ou encore son challenger russe le prince Victor Penissevich Medel. Autant dire que la traversée s'annonce tumultueuse et pleine de rebondissements...

Tout comme un train, un paquebot se prête particulièrement à un polar en huis clos. Attilio Micheluzzi, décédé en 1990 à l'âge de 60 ans, signe un modèle du genre. La première partie, par ailleurs très informative sur l'expédition, met en place les nombreux personnages très typés. La seconde partie suit l'enchainement des catastrophes avant la fin inexorable dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. Alliant humour, détachement, suspense et action, l'auteur écrit presque un vaudeville où chaque personnage a une épaisse étoffe. Son style fin, élégant, réaliste et toujours moderne s'attache d'ailleurs plus aux protagonistes qu'aux décors.

Une belle lecture plaisir à redécouvrir.
 __________________
Titanic - récit complet de 76 pages - d'Attilio Micheluzzi - Mosquito - 5 avril 2012 - 15,00 €

  




Corpus hermeticum - T.5 : Titanic - de Patrick Dumas, Olivier Astier et Richard D. Nolane - Soleil - 22 mai 2009 - 12,90 €



Les Fantômes du passé - Le Condamné du Titanic - récit complet - de Luc Brahy, Marine Tumelaire et Roger Seiter - Emmanuel Proust - 19 janvier 2012 - 15,00 €



La malédiction du Titanic - récit complet - d'Emre Orhun et Cédric Rassat - Glénat, collection 1000 feuilles - 21 mars 2012 - 25,50 €

Enregistrer un commentaire