Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 8 avril 2012

Presse BD : Casemate rend hommage à Giraud alias Moebius

En même temps que le hors série du mensuel dBD, son concurrent Casemate sort également un numéro spécial dédié au "mythe" Jean Giraud alias Moebius disparu à l'âge de 73 ans le 10 mars 2012.

Depuis le mardi 27 mars 2012, ce troisième hors série est disponible en kiosque au prix de 6,95 €, contre 6,50 € pour les numéros classique. En 82 pages, la rédaction de Casemate publie des témoignages croustillant, étonnant, émouvant, sérieux ou humoristiques sur le maître de la bande dessinée moderne aussi à l'aise dans le réalisme classique que le fantastique de science-fiction. Quatre vingt artistes contribuent à cet hommage ; l'éditorial de Jean-Pierre Fuéri et Frédéric Vidal parle de 79 quand la couverture spécifie 89, preuve sans doute que le numéro a été réalisé en un temps record. Parmi les noms ayant participer figurent Emmanuel Lepage, Gradimir Smudja, Régis Loisel, Jean Van Hamme, Maëster, Franck Biancarelli, Denis Bajram, Daniel Alexandre, Christian Rossi, Miceal O'Griafa, Michel Blanc-Dumont, Jacques Ferrandez, André Juillard, Alejandro Jodorowsky, …

Hommage de François Avril - lespassantsdavril.blogspot.fr

Ce magazine au format un peu plus luxueux inclut aussi un extrait d'un ouvrage en devenir sur Moebius écrit par Sylvain Despretz, ainsi que des extraits de numéros précédents comme le coup de cœur de Moebius pour Frederik Peeters (mai 2010) ou Bosch (janvier 2009), ou encore un mémo sur Blueberry par Jean-Yves Brouard. Il comprend enfin un abécédaire joliment illustré de l’immense œuvre de l'artiste et réalisé à partir des échanges de l'auteur avec la rédaction de BoDoï et Casemate depuis 1998.

Le mensuel dBD a déjà annoncé une initiative similaire pour son numéro de mai, avec un drôle de sentiment que la presse en fait un peu trop dans un but commercial. Mais les amateurs et les fans de Jean Giraud / Moebius ont ainsi l'occasion de s'exprimer et de se replonger dans cet univers d'une richesse incommensurable.
Enregistrer un commentaire