Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 12 avril 2012

Un mois de BD à Aix-en-Provence – la 9e édition des Rencontres du 9e art

Depuis le 27 mars 2012, les Rencontres du 9e art d’Aix-en-Provence battent leur plein. Prévues jusqu’au 28 avril 2012, elles proposent un long week-end spécial du 13 au 15 avril 2012 avec une bonne cinquantaine d’auteurs invités. Considérées comme l’une des manifestations majeures de la bande dessinée dans le rapport annuel de l’ACBD, ces journées proposent un programme à la fois original et riche. Suivez le guide avant un reportage spécial sur place durant le point d’orge.

Un grand festival

Créé en 2004, avec l’actif soutien de l’office du tourisme et la très belle Cité du Livre, le festival BD d’Aix-en-Provence s’est hissé rapidement parmi les plus grands. Associé à d’autres grands rendez-vous comme le Festival International de Bande Dessinée d’Angoulême ou le Festival International de BD de Lausanne, il cultive son originalité par sa durée d’un mois, par sa gratuité, par la diversité et l’originalité des auteurs invités, par la qualité et le nombre de ses expositions et par la nature de ses animations, ateliers, débats et initiatives. Comme les deux autres villes citées, il s’insère complètement dans toute la cité et envahit tous les lieux, musées et espaces pouvant l’accueillir. Les auteurs très bien reçus comme le public ne s’y sont pas trompé et sont de plus en plus nombreux à attendre l’invitation ou à s’y déplacer. L’an passé, le festival a comptabilisé 52.000 entrées dont 10.000 durant le week-end de rencontres avec les auteurs.

Petits véhicules électriques pour se déplacer
Des expositions originales

Une bonne quinzaine d’expositions fleurit dans toute la ville, à la fois dans des galeries, des musées que dans des écoles, des lieux insolites et bien sûr à la Cité du Livre. Deux artistes ont été accueillis en résidence à Aix, à savoir Edmond Baudoin et Seb Niark1.

Au Centre aixois des Archives départementales - 25 allée de Philadelphie (jusqu’au 23 juin) : déambulation au fil de l’eau en Provence par Edmond Baudoin, sorte de carnet de voyage régional

A l'Office de Tourisme d'Aix-en-Provence - 300 avenue Giuseppe Verdi - Aix-en-Provence - www.bd-aix.com  - ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 19h00 et le dimanche de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 (jusqu'au 13 mai) : Alix à Aquae Sextiae ; le plus célèbre des gallos romain, Alix, héros antique de la série éponyme publiée chez Casterman et créée par Jacques Martin visitera Aix la Romaine avec un ouvrage de la série Les Voyages d’Alix dédié à Aix-en-Provence à l’époque romaine. Ce livre réalisé par quatre auteurs Alex Ewang, Núria Nin, Yves Plateau et Jérôme Presti sortira en 2013. Sont présentés quelques originaux et des agrandissements.

Au Muséum d’Histoire Naturelle (jusqu’au 20 mai) : Les Derniers Dinosaures d’après le livre de Donatien Mary & Didier de Calan (Édition 2024)

A l’Espace Enfance Jeunesse de Bellegarde (jusqu’au 6 mai) : l’illustrateur et dessinateur Thomas Azuelos fait découvrir ses œuvres de bandes dessinées, de dessins animés et de livres jeunesses…

A l’École Intuit.lab (jusqu’au 27 avril) : présentation de l’ingénierie papier par Philippe UG

Au Musée des Tapisseries (jusqu’au 30 avril) : rétrospective des plus impressionnants livres animés, les pop-up.livres de Philippe UG

A l’Atelier de Cézanne (jusqu’au  13 mai) : à l’approche du 30e anniversaire de sa mort, est proposé de découvrir les dessins du poète Louis Aragon réalisés durant les dernières années de sa vie.

A l’Espace Seconde Nature (jusqu’au 28 avril) : univers de Seb Niark1, plasticien-graphiste-grapheur et illustrateur atypique à l’univers très singulier, qui détourne les codes et les standards des différentes cultures et propose une galerie peuplée de créatures multicolores

A la Galerie de École Supérieure d'Art d'Aix-en-Provence (jusqu’au 15 avril) : Louise Lefort jeune étudiante diplômée présente ses dessins en noir et blanc très figuratifs.

A la Galerie Vincent Bercker (jusqu’au 28 avril) : Étranges Impressions composées d’un ensemble de sérigraphies réalisées par Charles Burns pour le très culte Black Hole, les expérimentations graphiques de Killoffer et Willem, ou les très belles planches de Winshluss tirées de l’album Pinocchio.

A la Galerie Alain Paire (jusqu’au 28 avril) : Auteur de nombreux ouvrages édités aux P.U.F, chez Gallimard et Noir sur Blanc, er directeur de la collection Les Cahiers dessinés chez Buchet-Chastel, Frédéric Pajak  livre une version sombre de Marseille des années 40 où il croise le philosophe Walter Benjamin.

A la Galerie Regard Contemporain (jusqu’au 22 avril) : L’artiste japonais Mitsushige Nishiwaki montre les rues d’un SoHo sur de très grands formats entre art naïf et tranche de vie.

A la Galerie Susini (jusqu’au 21 avril) : Franck Omer - Tempus Somnium, le temps du loup : « cet artiste désopilant  prépare une installation originale où son univers à la Jérôme Bosch déboulonne les icônes enfantines et les transpose dans un monde apocalyptique, terriblement gouailleur et grinçant. »

A la Cité du Livre (jusqu’au 28 avril) :

CuBDes : spécialité d’Aix-en-Provence, quatre artistes aux styles totalement différents, Anouk Ricard, Amandine Urruty, Matthias Lehmann et Gérald Auclin, habillent des cubes avec une liberté totale pour y raconter une histoire ou proposer un univers qu’ils rendent magique.

Génération Spontanée : non la BD belge ne se limite pas à l’Ecole de Marcinelle ou de Bruxelles, elle s’est renouvelée en profondeur à partir de la fin des années 80. Le commissaire Thierry Bellefroid propose de découvrir les œuvres de Dominique Goblet, Aurélie William Levaux, Éric Lambé, Ol ivier  Deprez, Max de Radiguès et David qui participent à cette nouvelle approche à la fois narrative et esthétique, aux confins des arts plastiques et du multimédia.

Danger ! Ou comment faire passer des messages de prévention des accidents de travail dans le monde professionnel en images : Felder et Cizo, auteurs et éditeurs chez les Requins Marteaux, ont retrouvé des « centaines d’affiches poussiéreuses à la beauté graphique épatante artistique personnelle » dans les archives de l’INRS, l’Institut National de Recherche et de Sécurité et proposent une anthologie subjective de leurs découvertes dont un livre immortalise les œuvres.

Lucie in the Skeud par Joan : à l’occasion de la sortie de son livre chez 12 bis, Joan est à nouveau à l’honneur avec ses détournements de pochettes de disques vinyls les plus cultes où il met en scènecla Petite Lucie son personnage fétiche, espiègle et punkette.

Des conférences instructives

Espace de conférence au cœur de la Cité du Livre
Animés par Frédéric Bosser, rédacteur en chef de dBD, Sébastien Bollut de la Cité de la Bande Dessinée, Jean-Pierre Mercier de la Cité internationale de la Bande Dessinée et de l’Image d’Angoulême ou Thierry Belefroid de la RTBF, plusieurs débats sous la verrière de la Cité du Livre permettent d’approfondir la connaissance avec les auteurs invités à l’instar de la nouvelle génération d’auteurs belges (Dominique Goblet, Olivier Deprez, Eric Lambé, Max de Radiguès et David Vandermeulen – le samedi 14 avril à 14h30), les grands noms du 9e art (Loustal, samedi à 16h00 ; Étienne Davodeau samedi à 17h30 ; François Boucq à 15h00). Des rencontres plus intimistes permettent de saisir d’autres auteurs comme Ulli Lust le vendredi 13 avril à 16h30, Willem à 17h30, Laurent Maffre le samedi à 14h30 ou encore Anouk Ricard, Amandine Urruty, Matthias Lehmann et Gérald Auclin pour l’exposition CuBDes le samedi à 17h30 et Charles Berberian le dimanche à 15h00.

Les célèbres tractions accueillent les auteurs et invités à la Gare

Atelier 2011 de décoration de nains de jardin
La liste des auteurs marque comme toujours un mélange des générations, des styles et des genres et bien sûr des nationalités. On devrait retrouver : Joël Alessandra,  Jérémie Alamanza, Gérald Auclin, Thomas Azuélos, Mathieu Bablet, Edmond Baudoin, Charles Berberian, Frédéric Bihel, José-Louis Bocquet, François Boucq, Eric Cartier, Catel, Léonard Chemineau, Etienne Davodeau, Olivier Deprez, Max De Radigues, Mathilde Domecq, Guillermo El Don,  Hélène Georges, Felder, Christophe Girard, Dominique Goblet, Vincent Gravé, O'Groj, Joan, Kieran, Matt Konture, Eric Lambé, Guillaume Long, Matthias Lehmann, Loustal, Ulli Lust, Laurent Maffre, Donatien Mary, Julien Neel, Seb Niark1, Emre Ohrun, Frank Omer, Bastien Orenge, Frédéric Pajak, Philippe Pellet, Marion Puech, Max de Radiguès, Anouk Ricard, Rocco (auteur de l’affiche), Simon Roussin, Anne Simon, Tian, Philippe UG, Amandine Urruty, David Vandermeulen, Simon Van Liemt, Thomas Verguet, Vuillemin, Willem.... Malheureusement, Philippe Druillet a dû se désister en raison de soucis de santé.

                         
Une ville aux couleurs de la BD

Expositions aux quatre coins de la ville, conférences variées et riches, sans oublier les ateliers (fabrication de masques, création d’une BD, cours d'Eric Cartier…), des animations (visites guidées, espace dédié à l'édition limitée…), des projection de 8 courts métrages d'animation en collaboration avec Arte ou des longs métrages sur le thème de l’Histoire de fantômes, le festival porte parfaitement son nom. Il offre une vitrine singulière au neuvième art auquel il donne ses lettres de noblesse. Décidément, les organisateurs d’Aix-en-Provence savent y faire pour nous étonner ! Ne manquez surtout pas leur rendez-vous ! Auracan y sera bien entendu présent avec un reportage photos à suivre...
________________
Photos de l'édition 2011 © Manuel F. Picaud
Enregistrer un commentaire