Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 9 mai 2012

Album BD : La Douce de François Schuiten

En route pour « La Douce »

Alors qu'il approche de la retraite, Léon Van Bel, machiniste-mécanicien, ne vit que pour sa locomotive à vapeur : la 12.004. Or, elle respire ses dernières heures car la relève s’appelle le téléphérique. Seulement Léon Van Bel, bien qu’usé par son travail harassant de cheminot, ne veut pas quitter « La Douce », cette machine avec qui il aura parcouru l’équivalent de quatre fois le tour du monde. Mais hélas, ses patrons ne l’entendent pas de cette manière, et il va s’ensuivre une course poursuite pour sauver sa raison de vivre…

Léon Van Bel arrivera-t-il à éviter la casse pour sa loco ? Quelle est cette mystérieuse jeune fille qui « squatte » sa machine ? Des questions qui vont trouver leurs réponses tout au long de cette belle histoire où « La Douce » est reine ! François Schuiten nous a habitués, depuis bon nombre d’années, à faire évoluer ses histoires dans des décors urbains plus fantasmagoriques les uns que les autres ; ici, rien de tel, la ville a fait place à la campagne et aux ateliers ferroviaires mais la magie du trait est toujours là. Le trait noir est à l’image de l’histoire de cette fuite en avant éperdue.

L’homme et la machine ne font qu’un et ne sont pas sans rappeler La bête humaine, le roman d’Émile Zola magnifié dans le film de Jean Renoir où Jean Gabin jour le rôle de Jacques Lantier, le mécanicien qui aime Lisa, sa locomotive, plus qu’une femme ! François Schuiten est aujourd'hui seul maître à bord, puisque le dessinateur a décidé de se mettre également aux commandes du scénario et ce, de fort belle manière. Le scénario est bien structuré et l’on sent, dès les premières pages, que Léon Van Bel, le mécanicien-chauffeur et la jeune femme mutique qui se joint à lui n’auront de cesse de défendre cette incroyable machine, mais jusqu’où iront-ils ?

Cette histoire, digne des Cités Obscures, est donc à découvrir avec ravissement. Souhaitons que l’expérience en solo se renouvelle et confirme ce talent de conteur.

Enfin, saluons la performance technique de Dassault Systèmes qui donne rendez-vous sur le site www.12-ladouce.com pour vivre une expérience unique, celle de « la réalité augmentée ». Ainsi, vous allez découvrir cette belle machine en 3D que vous aurez plaisir à faire évoluer dans les décors si chers à François Schuiten. C’est bluffant et assurément à ne pas rater !

 © Bernard Launois

_________
La Douce - récit complet de 96 pages N&B - de François Schuiten - Casterman, collection Univers d’auteurs - 18 avril 2012 - 18,00 €

Enregistrer un commentaire