Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 3 mai 2012

Album BD : La Guerre de Troie d'Erion Campanella Ardisha et Nicolas Jarry

Le combat ultime

Regain d'intérêt pour la Grèce de l'Antiquité, de nombreux albums retournent aux sources de notre civilisation. Comme un point commun incontournable, ils offrent souvent en couverture la vision d'un casque avec ou sans son guerrier, à l'instar du T.4 d'Orion par Marc Jailloux (Casterman), Sparte de Christophe Simon et Patrick Weber (Le Lombard), ou encore L’Âge de bronze d’Éric Shanower (Éditions Akileos) et Le Dernier Troyen ou La Guerre des Dieux de Valérie Mangin (Soleil) qui s'est lancée depuis dans Alix Senator (Casterman), ou Alix 30 ans après. Au tour de Nicolas Jarry de s'approprier les mythes et légendes de Troie pour en proposer sa version très empreinte de mythologie, naturellement mais librement inspirée de l'incontournable Iliade d'Homère.

Troie est une ville côtière de l'actuelle Turquie, de l'autre côté de la péninsule grecque accessible par la Mer Égée. Celle-ci était dominée par Agamemnon, roi de Mycène. Rêvant de dominer la Grèce, son frère Ménélas demande en mariage Hélène, la fille héritière de Tyndare, roi de Sparte. Or le héros Achille est lui-même amoureux de la nouvelle reine, tout comme Pâris, fils du roi Priam de Troie. Qui va l'emporter ? En arrière plan gronde un vieux conflit du Dieu Ouranos qui réclame vengeance et plonge les hommes dans le chaos. Déjà plusieurs royaumes du Hatti et Hourrites tombe et les Hittites et les Égyptiens sont menacés. L’Oracle de Delphes prophétise qu'à Troie se jouera l’avenir du monde ...

Cette mythologie grecque se prête particulièrement bien à l'heoric-fantasy avec ses Minotaures ou ses pouvoirs exceptionnels. Comme dans Croisade de Jean Dufaux et Philippe Xavier (Le Lombard), le scénariste Nicolas Jarry montre des forces maléfiques capables de faire tomber des armées. Dans ce tome de présentation  assez complexe des nombreux personnages, Dieux et  conflits, il égraine de nombreuses informations reliées aux légendes auxquelles il livre sa propre imagination et originalité. L'italien Erion Campanella Ardisha dont c'est le premier album se distingue par un dessin réaliste d'une belle élégance, avec ses corps sculptés et ses reconstitutions architecturales nombreuses et crédibles, joliment mise en valeurs par des couleurs dans une base chromatique resserrée et harmonieuse.

Un démarrage prometteur.

 ______________
La Guerre de Troie - T.1 : Le Peuple de la mer - d'Erion Campanella Ardisha (dessin), John Mac Cambridge (couleurs) et Nicolas Jarry (scénario) - Soleil - 14 mars 2012 - 13,95 € 

Enregistrer un commentaire