Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 20 juillet 2012

Album BD : Moi, Jeanne d'Arc de Valérie Mangin et Jeanne Puchol

Et si Jeanne d'Arc était vraiment une sorcière...

L'album devait sortir dans la collection chez Dupuis initiée par Lucien Rollin, dédiée aux femmes considérées comme des Sorcières, et totalement réalisées par des auteures féminines. Ce récit complet est concocté par une scénariste érudite et éclectique qui aime prendre le contrepied de l'Histoire dans des récits à la fois historiques et fictionnels. Comme l'éditeur de Marcinelle a abandonné très prématurément la collection et refusé de publier le T.2 pour des raisons controversées, les éditions engagées Des Ronds dans l'O permettent à l’œuvre intégrale de se retrouver dans un album N&B à la couverture souple.

Audacieux parti pris, cet album propose de retrouver la Pucelle comme la reine des sorcières, la représentante de ces femmes repoussées de tous. Promise à être mère de famille, voire finir au couvent, la jeune et intrépide Lorraine a été initiée au culte de la grande déesse et du dieu Cornu. Sa mission pour acquérir la gloire éternelle : rejoindre la cour du roi de France et repousser l'invasion anglaise avant de se sacrifier. Pas si simple de se plier à un tel destin...

Dans sa préface, Valérie Mangin explique à ses lecteurs sa démarche originale, loin des récupérations usuelles, plus proche des valeurs de gauche et surtout symbolisant le combat des femmes pour leur émancipation et l'égalité. Le récit fait de scènes de flash back suit certes les faits historiques connus, en faisant intervenir les personnages hauts en couleurs, tels le chevalier Gilles de Rais, mais son cheminement suit une initiation aux forces occultes et magiques qui guident et aident ses pas. Et la scénariste d'affirmer ne pas craindre le "procès en sorcellerie pour cet album"... En réalité la subtilité de la narration lui donne une crédibilité. Sa complice Jeanne Puchol met l'ensemble en images dans une veine à la fois classique, harmonieuse, riche et expressive.

Un ensemble très réussi qui change des images d'Epinal.
___________________

  

Moi, Jeanne d'Arc  appelée la Pucelle, misérable pécheresse, sorcière, devineresse, fausse prophétesse, invocatrice et conjuratrice des esprits mauvais, adonnée aux arts magiques, hérétique, obstinée et rechue - récit complet en noir et blanc - de Valérie Mangin et Jeanne Puchol - Des Ronds dans l'O - 16 mai 2012 - 17,50 €
Enregistrer un commentaire