Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 24 août 2012

Album BD : Minas Taurus de David Cerqueira et Thomas Mosdi

Le chemin vers le bien

Tandis que d'autres éditeurs recentrent leur production ou le tentent, Le Lombard a lancé plusieurs projets de bandes dessinées ancrées dans l'Histoire. L'éditeur des séries historiques récurrentes comme Vasco, Rani ou Victor Sackville a développé plusieurs mini séries à la manière de Sparte de Patrick Weber et Christophe Simon, ou L'Or de France de Tibery et Denis Lefebvre, et prochainement Duelliste d'Emmanuel Herzet et Alissio Coppola ou La Balade de Magdalena de Christophe Dubois. Ces plongées dans des époques révolues permettent aux auteurs de suivre des personnages disposant de caractéristiques de héros, tout en utilisant un style graphique dans l'air du temps. Minas Taurus illustre bien cette évolution.

D'où vient Minas Taurus ? Qui est-il ? Amnésique, ce bel homme costaud est retrouvé, presque nu et affamé, par un jeune garçon. On est au Ve siècle avant notre ère, au cœur de l'hiver aux abords de Myklos, une ville de la Grèce Antique. En fait, ce spartiate a été attaqué par une bande de voleurs qui l'ont détroussé. Son sauveur lui propose l'hospitalité dans sa maison qu'il occupe avec sa mère elle-même veuve d'un soldat. Cette opportunité ne se refuse pas d'autant qu'elle devrait être propice à recouvrer sa mémoire. Mais l'enjeu vaut-il le coup ?

Le scénariste Thomas Mosdi confronte le personnage principal à une famille éclatée soumise à la violence d'un riche notable, Stamos. Mais surtout, il entraîne le lecteur dans les méandres de l'esprit tourmenté et perdu du héros. Le puzzle se reconstitue donc de manière hachée à coup de flashs. Et jaillit progressivement la noirceur du personnage qui devra chercher une sorte de rédemption après avoir touché le fond, comme semble l'annoncer le titre de l'épisode Ordo ab chao. Le graphisme de Cerqueira, dont c'est le premier album au Lombard, est surprenant. En utilisant allègrement l'outil informatique pour les reconstitutions de paysage, les paysages et les couleurs, il ajoute encore à l'atmosphère lugubre et froide.


Annoncé comme le début d'une série en six épisodes, ce nouvel album provoque donc un sentiment partagé. Malgré le malaise où s'installe le récit chaotique, il donne envie de mieux comprendre le passé d'un guerrier pas vraiment recommandable. Attendons donc la suite pour savoir s'il s'agira d'un futur XIII antique.



Minas Taurus - T.1 : Ordo ab chao - David Cerqueira barkmann.over-blog.com/ (dessin et couleurs) et Thomas Mosdi (scénario) - Le Lombard - 24 août 2012 - 14,45 €
Enregistrer un commentaire