Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 9 août 2012

Dédicace BD : La Lignée de Berlion, Félix, Galandon et Marie

Cette nouvelle dédicace a encore été réalisée au festival de La Seyne-sur-Mer en juin dernier. Elle est signée par Olivier Berlion pour le premier album de la série à auteurs multiples, La Lignée, paru chez Bamboo dans la collection Grand Angle.

Depuis le Décalogue de Frank Giroud et le Triangle Secret de Didier Convard, la BD franco-belge a multiplié les réalisations de séries avec plusieurs auteurs. En permettant des sorties plus rapides des volumes, elle répond à un besoin du public qui rechigne à attendre trop longtemps entre plusieurs épisodes. Elle multiplie aussi les chances d'attirer davantage de lecteurs avec plusieurs dessinateurs renommés qui auront de surcroît plus de facilité à dégager un peu de temps pour réaliser tout ou partie d'un seul album. La plupart des séries s'appuient sur un scénariste principal avec une équipe de dessinateurs. S'inspirant des séries télé américaines, Frank Giroud a déjà fait évoluer le système en coordonnant la série Destins de 14 épisodes avec 12 autres scénaristes et 13 dessinateurs. L'idée d'Hervé Richez, directeur de la collection Grand Angle était d'aller encore plus loin sur le modèle américain. Il s'agit de monter une courte série à auteurs multiples avec non pas un scénariste par épisode, mais quatre scénaristes travaillant ensemble, puis dirigeant chacun à leur tour un dessinateur. Recrutant Olivier Berlion pour l'occasion, il réunit trois autres auteurs dont il publie de nombreux projets, à savoir Jérôme Félix, Laurent Galandon et Damien Marie.


Olivier Berlion à La Seyne-sur-Mer en juin 2012
© Manuel F. Picaud

Imaginez que vous appreniez que dans votre famille, l'aîné finit inexorablement sa vie à 33 ans.  Étant l'ainé, âgé de 32 ans, vous réagiriez comment ? C'est le point de départ de cette mini série prévue en quatre épisodes. Chaque tome va s'intéresser à l'une des quatre générations de cette famille maudite,... à moins qu'elle ne soit bénie de Dieu. Jésus n'est-il pas mort à 33 ans ? C'est ce qu'apprend Antonin Brossard, à l'issue de l'enterrement de sa mère, par son oncle Cyprien. Élucubrations d'un vieux fou ? Mais les faits semblent têtus. En effet son père, son grand père et arrière grand père serait mort à 33 ans. On est en novembre 1937 à la veille de la Guerre civile d'Espagne. L'année suivante sera-t-elle fatale ?

Cette plongée dans une saga familiale palpitante mérite le détour. Les scénaristes "généalogistes" ont élaboré un thriller bien bâti dont la chute s'annonce surprenante. Dans ce premier épisode, se place l'enjeu et la base de l'intrigue et un premier choix qui risque de courir au drame inévitable. Le tandem final Laurent Galandon et Olivier Berlion approfondissent une histoire sentimentale au cœur des combats espagnols. En mêlant actions et études psychologiques, il donne une matière dense au scénario, mis en image dans un trait épais et charbonneux par un dessinateur toujours très à l'aise dans les univers sombre.

Prochaine génération déjà très attendue : Marius 1954 dès octobre, puis Maxime 1973 et David & Diane 1994 en 2013.


La Lignée - T.1 : Antonin 1937 - d'Olivier Berlion, Laurent Galandon, Jérôme Félix et Damien Marie - Bamboo, collection Grand Angle - 2 mai 2012 - 13,90 €

La Lignée  - T.2 : Marius 1954 - de Xavier Delaporte (dessin) et Olivier Berlion, Laurent Galandon, Jérôme Félix et Damien Marie (scénario ) - Bamboo, collection Grand Angle - octobre 2012 - 13,90 €
Enregistrer un commentaire