Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 11 août 2012

Dédicace BD : Munroe - T.2 - de Christian Perrissin et Boro Pavlovic

En août 2012, ce blog illustre ses chroniques de quelques dédicaces obtenues ces derniers mois. Celle-ci remonte à octobre 2011 à Saint-Malo pendant le festival Quai des Bulles. Elle a été réalisée par le dessinateur croate Boro Pavlovic, pour la série Les Munroe du scénariste Christian Perrissin. Les deux auteurs travaillent ensemble depuis 10 ans, depuis le lancement de la série El Niño aux Humanoïdes Associés. Ils ont suivi leur éditeur Philippe Hauri aux éditions Glénat pour élaborer ce polar sous forme de saga familiale au cœur de l'Afrique. Né en 1954 en Yougoslavie et diplômé de l'Académie des Beaux-Arts, Boro Pavlovic a débuté comme décorateur au Théâtre National de Split en Croatie. Mais très vite, il se lance dans la bande dessinée aux Humanoïdes Associés. Il y signe Les Chroniques du Chevalier Tarwe et la série Roxalane. Émigré en Norvège à Oslo, il collabore aux Éditions Semic pour qui il signe de nombreuses couvertures de fascicules.


Les éditions Glénat aiment les sagas familiales qui sont une de leurs marques de fabrique depuis les Maîtres de l’orge de Jean van Hamme et Francis Vallès démarrées il y a 20 ans. Avec Les Munroe, c’est le thème du café après la bière, le vin (Châteaux Bordeaux de Corbeyran), les cigares (Flor de Luna d’Eric Stalner, Eric Lambert et Pierre Boisserie), l’épicerie (Le Dernier des Schoenfeld des époux Bartoll), les avocats (L’Ordre de Cicéron de Richard Malka) ou Diamants (Diamants de Jean-Claude Bartoll). L'année 2012 contribue d'ailleurs largement à ce genre avec la sortie de la suite de Châteaux Bordeaux et de Diamants, le retour de Flor de Luna, avec Eric Lambert seul au dessin et la fin de L’Ordre de Cicéron et Le Dernier des Schoenfeld.

Christian Perrissin et Boro Pavlovic à Quai des Bulles en octobre 2011
© Manuel F. Picaud

Cette série se déroule au Kenya autour de la plantation de café de Karen Blixen. Elle a des accents de Dallas ou Dynastie où les membres de la famille s’affrontent tout en devant affronter la presse, la justice, les dures lois de l’économie et des intrigues amoureuses. Pour sauver sa plantation, le séducteur Robert Munroe doit épouser la richissime Victoria Collins. Mais son fils Sean, accusé du meurtre de sa petite amie Kikuyu, s’est échappé de prison lors d’un transfert. Son frère Ted l’a poursuivi, mais laissé en mauvaise posture dans la savane.

Le T.1 avait su nous convaincre. Dans ce deuxième épisode, sur quatre de prévu, les auteurs continuent à vive allure cette course poursuite entre le policier et le présumé assassin. Tour l'art du scénariste consiste à approfondir les ressorts psychologiques des personnages, en ne se limitant pas aux deux protagonistes. La complicité entre les deux auteurs se traduit par un dessin d'une facture classique, mais élégante, dynamique et précise.

Ce deuxième tome confirme en tout point de vue !
_________________

 

Les Munroe - T.2 : Magadi train - de Christian Perrissin et Boro Pavlovic - Glénat, collection Grafica - 8 juin 2011 - 13,50 €
Enregistrer un commentaire