Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 3 octobre 2012

Album BD : Le Tueur aux Mangas de Chris Lamquet et Yann

Thriller bruxello-japonais

Un cadavre mutilé, sur lequel on a gravé une écriture japonaise, voilà sur quoi tombe Zoé, une ado bruxelloise, au détour d'une allée du Muséum, un parc de la capitale belge. La stupeur de la découverte estompée, l'ado s'empresse de prendre avec son portable, une photo du tronc, et au lieu de se précipiter aux autorités policières, décide en compagnie de ses amis de se transformer en détective amateur. Quel aubaine pour le blog de ces jeunes ados de parler d'un fait divers particulièrement sordide plutôt qu'enquêter sur la pollution des étangs d'Ixelles ! L'inscription sur le corps s'apparente à une série manga japonaise de renom et "je suis Kroko", traduction littéral correspond à la phrase culte récursive prononcée par le "méchant" de la série.

Seulement, le forum d'enquête mis en place sur le blog intéresse beaucoup de monde, à commencer par "Lethal Pencil", la mangaka de cette série, mais aussi de mystérieux personnages pour qui cette publicité n'est pas vraiment de leurs goûts. La Police n'est pas en reste non plus et s'intéresse à tous les indices trouvés sur place, et notamment l'Ipad de Zoé que dans la précipitation elle a laissé tombé sur le lieu du crime. L'affaire se corse et l'on se demande très rapidement dans quel guêpier Zoé et ses amis se sont fourrés ... Ces jeunes adolescents ne s'attaquent-ils pas à des tueurs implacables ? Ne vont-ils pas être très rapidement dépassés par les événements ?

Le très expérimenté scénariste Yann a le don de sublimer un fait divers réel pour en faire un scénario béton. Alors que l'histoire s'avère plutôt tragique, le ton jovial que donne Yann à ses jeunes héros permet de dédramatiser l'atmosphère souvent pesante d'une enquête policière. Le dessin hyper-réaliste de Chris Lamquet s'adapte fort bien au scénario, passant sans souci du dessin en noir et blanc pour remettre dans le contexte du manga, à un dessin plus franco-belge pour accompagner la narration de Yann. Des couleurs souvent flashy, pour mieux coller au style ado sont du plus bel effet.

Bref, on prend un grand plaisir à se plonger dans ce beau polar qui nous tiendra en haleine encore une année puisque le diptyque se clôturera en septembre 2013.

 © Bernard Launois
_______________________
Le Tueur aux Mangas - T.1 : Lethal Pencil - de Chris Lamquet et Yann  - Casterman - 26 septembre 2012 - 12,95 €


Petit complément du rédacteur en chef : Véritable chassé croisé entre la BD franco-belge et le manga, cette série allie deux auteurs pour la première fois ensemble sur un même projet. Il y a quelques années, le dessinateur Chris Lamquet a travaillé pour un éditeur japonais et finalement publié en 2007 chez kana Io Memories, un "space opera" en un tome. Il apprécie particulièrement les environnements de science-fiction et la faune animale. Quant à Yann, le scénariste prolixe a déjà participé à plus de 50 séries de bande dessinée dans des genres très différents de l'hyper réaliste à l'humour déjanté. Leur nouveau diptyque possède une double inspiration. D'une part, Death Note, immense succès manga de Takeshi Obata et Tsugumi Oba, où ce cahier de la mort permet à son découvreur le lycéen Light Yagami de faire trucider par Kira, le tueur, toute personne inscrite dans ses pages... Ici il devient le Lethal Pencil, le stylo tueur. D'autre part, en fin 2007, un corps avait été découvert dans le parc Dudenans dans la commune de Forest à Bruxelles plusieurs morceaux de corps d'un homme Lionnel Rengel avec les mots « Je suis Kira » écrits en japonais sur deux papiers joints. Les deux meurtriers ont été arrêtés quelques années plus tard. Double hommage donc, cet album permet à Chris Lamquet de sublimer son dessin avec de nombreux clins d’œil y compris à son personnage Alvin Norge.
Enregistrer un commentaire