Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 27 octobre 2012

Prix 2012 Landerneau BD à La Grande Odalisque de Mulot, Ruppert et Vivès

La BD a un nouveau Prix prestigieux, le Prix 2012 Landerneau BD. L'album La Grande Odalisque de Jérôme Mulot, Florent Ruppert et Bastien Vivès inaugure cette récompense décernée mercredi soir par Michel-Edouard Leclerc et Christophe Blain.

Michel-Edouard Leclerc, Jérôme Mulot, Bastien Vivès,
Florent Ruppert et Christophe Blain  © Manuel F. Picaud

Le monde de la bande dessinée avait rendez-vous au Réservoir, un bar branché du 11e arrondissement. Rassemblé par Michel-Édouard Leclerc, il venait assister à la remise du premier Prix 2012 Landerneau BD. Doté d'une récompense de 6000 €, ce prix est sponsorisé par le groupe de distribution E. Leclerc. Il a été remis aux trois jeunes auteurs de la Grande Odalisque publié dans la collection Aire Libre chez Dupuis. Jérôme Mulot, Florent Ruppert et Bastien Vivès ont été choisis par un jury présidé par Christophe Blain et composé 10 libraires des espaces culturels E. Leclerc, et bien sûr le fin collectionneur et porte-parole du groupe, Michel-Édouard Leclerc.

les trois lauréats  Jérôme Mulot, Bastien Vivès, Florent Ruppert,
avec Christophe Blain et
Michel-Edouard Leclerc © Manuel F. Picaud

Dans la profusion de prix sur la BD, il faudra désormais compter sur le Prix Landerneau BD concocté par les espaces culturels E. Leclerc. Après les prix de distributeur comme la FNAC, de journaux comme le Parisien, de radios comme RTL ou France Info, des libraires réunis par le groupement des libraires et canal BD ou des journalistes spécialisés réunis au sein de l'ACBD, Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, ce prix supplémentaire viendrait-il encore plus concurrencer les prix du Festival International de Bande Dessinée à Angoulême ? Une manière pour l'animateur du groupe E. Leclerc, de rappeler son important investissement (5 à 6 millions d'euros) dans le cadre d'un partenariat décevant pendant plusieurs années à Angoulême. Amer, il a déclaré ne pas envisager de reprendre la place à la Fnac qui vient d'annoncer l'arrêt de son partenariat. Estimant que le sponsoring ne paye plus, il préfère poursuivre sa voie à sa manière pour maîtriser l'ensemble de la communication et du choix, sa manière à "être utile à la bande dessinée". Ce même concept s'applique aux romans, à la découverte avec deux prix remis en février 2012, et aux polars récompensés en mai 2012. Il permet donc d'étaler l'événement littéraire tout au long de l'année.


Christophe Blain  © Manuel F. Picaud
Pour une première, la cérémonie de remise avait tout pour être réussie. Un lieu à la décoration originale, des invités prestigieux. Des auteurs comme Florence Cestac, J-C. Denis, André Juillard, Philippe Druillet, José Muñoz, Jul, Miles Hyman, Merwan... De nombreux éditeurs. Le buffet très garni était un régal sans oublier les boissons, champagne, vin et jus de fruit à volonté. La deuxième partie de soirée s'est poursuivie avec un mini concert très bruyant. La première partie avait été consacrée aux discours et aux échanges. On a vu deux maîtres des cérémonies très enjoués et plein d'humour. On a quand même appris que le jury s'était réuni au restaurant de Gérard Depardieu à Paris... Christophe Blain a confirmé que le tournage par Bertrand Tavernier de l'adaptation du diptyque Quai d'Orsay débute la semaine prochaine.


Les 11 finalistes de ce prix étaient de qualité et le choix pour l'album collectif La Grande Odalisque de Jérôme Mulot, Florent Ruppert et Bastien Vivès récompense un travail d'équipe original réinventant l'histoire d'un casse au Louvre. Trois jeunes artistes dessinent trois cambrioleuses ! Le projet est né d'une rencontre au festival de Saint-Petersburg. Bastien Vivès qui a déjà 20 albums à son actif alors qu'il n'a que 28 ans s'est donc associé aux deux auteurs habitués à travailler ensemble. Le résultat est plaisant et rafraichissant. Bravo !


Au même moment, le Prix Paroles de patients, remis par un jury de professionnels de la santé, a été décerné à Arnaud Gautelier et Renaud Pennelle pour leur excellent roman graphique autobiographique Des fourmis dans les jambes édité par Emmanuel Proust.

Les dix autres finalistes du Prix 2012 Landerneau BD:
- American tragedy - L'Histoire de Sacco et Vanzetti - de Florent Calvez - Delcourt.
- Azimut - T.l :Les Aventuriers du temps perdu - de Wilfrid Lupano et Jean-Baptiste Andréae - Vents d'Ouest.
- En silence, de Spiry Audrey - Casterman.
- Gringos locos - de Yann et Olivier Schwartz - Dupuis
- La Peau de l'ours - de Zidrou et Oriol -Dargaud
- Le Singe de Hartlepool - de Wilfrid Lupano et Jérémie Moreau - Delcourt
- Les quatre coins du monde - T.l - d'Hugues Labiano - Dargaud
- Pablo - T.l : Max Jacob et T.2 : Apollinaire - de Julie Birmant et Clément Oubrerie - Dargaud
- Pizza roadtrip - T.l - de Cha et Eldiablo - Ankama
- Un peu de bois et d'acier - roman graphique - de Christophe Chabouté - Vents d'ouest

Photos  © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire