Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 14 novembre 2012

La BD jeunesse Dugly ! devient un jeu de société Fetchit !

Sorties en 2010 et 2011 sous le label Bao chez Paquet, la BD Dugly ! vous aura peut-être échappé. Elle devient pour Noël un nouveau jeu de société Fetchit ! chez un nouvel éditeur de jeux Blue Lotus Games. Dans cette structure dépendante de Blue Lotus Prod qu'il dirige, le responsable de Bao a en effet conçu le jeu avec le jeune dessinateur Stivo (graphistivo.blogspot.fr). Il s'agit d'un "jeu rigolo, rapide et familial où chaque joueur doit retrouver quatre objets cachés par la chienne Dugly", comme l'explique Jean-Paul Moulin. Il s'est mis en scène sur Youtube avec Stivo pour montrer le principe sous forme déjantée.




Le jeu, vendu depuis le 1er novembre au prix de 19,90 € dans les magasins La Grande Récré, partenaire de l'opération, contient 100 cartes sous forme d'os désignant des actions, des objets ou des missions, mais aussi une BD inédite. Avec cinq cartes en mains, chaque joueur doit rassembler tous les objets de sa mission en se défaussant d'une carte et piochant une nouvelle carte à chaque tour ou en obligeant ses adversaires à des actions. Tout ceci est parti de la BD que vous pouvez retrouver avec notre partenaire digiBiDi. Quant au "personnage" Dugly, il s'agit d'une "petite bouledogue française bruyante et odorante qui sème la panique dans la vie d’un couple et de leurs voisins. Elle ronfle, pète et cache tout ce qu’elle trouve (enfin surtout les chaussettes)."





Pas besoin d'être une major ou avoir un blockbuster pour adapter une BD en jeu. Créée en 2008 dans le 11e arrondissement, la société Blue Lotus Prod est une pépite qui se développe dans la coédition de BD sous le label Bao avec Paquet, de BD érotiques Page 69 à partir de 2013, qui a notamment créé le site bede-news.com avec manga-news.com et le site pixidols.com sur le cosplay et donc créé une nouvelle structure dédiée aux jeux. Nouvelle preuve de la vitalité du secteur et l'interconnexion des différents médias.
Enregistrer un commentaire