Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 4 février 2013

Prix #BD : L'étonnant Palmarès 2013 d'Angoulême

 La 40 édition du Festival international de bande dessinée à Angoulême a rendu public son palmarès. Fidèle à son goût pour les surprises, l'éclectisme et parfois la provocation, il alterne des auteurs connus et peu connus, des séries populaires et des albums qui auraient pu passer inaperçus. Autant le dire, ce savant équilibre ne satisfait personne, mais peut convenir à tout le monde puisque chacun y trouve de quoi s'y rattacher.

Ma surprise vient du Grand Prix de la ville d'Angoulême accordé au néerlandais Willem. J'ai cru un instant d'inattention qu'il s'agissait d'Etienne Willem, mais non c'est bien le dessinateur de presse dont l'oeuvre est saluée. Je vous rassure, l'auteur de 71 ans et 75 livres a aussi fait des bandes dessinées, mais tout de même, on a quand même l'impression que le prix spécial du 40e festival accordé au mangaka Akira Toriyama vient contrebalancer ce choix audacieux. Il faut dire que 537 auteurs ont voté à Angoulême pour la liste finale des 16 nominés pour le Prix de la Ville d'Angoulême. Le taux de participation officiel n'a pas été communiqué, mais face aux 1500 auteurs accrédités annoncés sur place, le décalage est conséquent avec une abstention de 66% ! Après ce premier tour, le jury composé des anciens lauréats a dû choisir parmi six auteurs dont aucun défendait la bande dessinée réellement franco-belge. Les quatre autres finalistes étaient l'Américain Chris Ware, le Japonais Katsuhiro Otomo et le scénariste anglais Alan Moore. Faut-il en conclure que les auteurs ne croient plus en l'avenir de leur style si vivant ? Le choix pour Willem rappelle cependant celui de Reiser en 1978 et de Wolinski en 2005.




  • Grand Prix de la Ville d'Angoulême : le dessinateur satirique néerlandais Bernhard Willem Holtrop, alias Willem ;
  • Prix spécial du 40e Festival : le mangaka Akira Toriyama ;
  • Fauve d’or - Prix du Meilleur album : Quai d’Orsay Chroniques diplomatiques, T.2 de Christophe Blain et Abel Lanzac  (Dargaud) ;
  • Fauve d’Angoulême - Prix spécial du jury : Le Nao de Brown de Glyn Dillon (Akileos) ;
  • Fauve d’Angoulême - Prix de la Série : Aâma, T.2 (Gallimard) de Frederik Peeters :
  • Fauve d’Angoulême - Prix Révélation : Automne  de Jon McNaught (Nobrow) :
  • Fauve d’Angoulême - Prix du Public Cultura : Tu mourras moins bête, T.2 de Marion Montaigne (Ankama) ;
  • Fauve d'Angoulême - Prix de la BD alternative : Duppo Tutto Max (Misma)
  • Fauve d’Angoulême - Prix du Patrimoine / Caisse d'Epargne : Krazy Kat. 1925-1929 de George Herriman ((Les Rêveurs) ;
  • Fauve Polar SNCF : Castilla Drive d’Anthony Pastor (Actes Sud/L’An 2) ;
  • Fauve d’Angoulême - Prix Jeunesse / Caisse d'Epargne :   Les Légendaires Origines, T.1 de Sobral et Nadou (Delcourt).


Vue de l'Hôtel de Ville © Manuel F. Picaud / 2013
Enregistrer un commentaire