Rechercher dans ce blog

mardi 7 avril 2020

Scoop : L'épopée de la Franc-Maçonnerie

Repoussée au 27 mai 2020, la sortie chez Glénat de la nouvelle série, "L'épopée de la Franc-Maçonnerie", sous la direction de Didier Convard, va plaire à tous Les amis de "Bande dessinée, imaginaire et Franc-Maçonnerie" (co-écrit avec Joël Gregogna), profanes ou initiés qui s'intéressent à la Franc-Maçonnerie.

Le premier tome "L'Ombre d'Hiram" que j'ai pu lire en avant-première s'intéresse au mythe fondateur d'Hiram, l'architecte du Temple de Salomon. Le récit révèle bien des aspects du grade de Maître, mais surtout permet au scénariste ouvertement franc-maçon de donner sa conception de l'idéal maçonnique. Que les non initiés se rassurent, tout est accessible, mais les non profanes y trouveront de nouvelles sources de réflexions. Au dessin, c'est le fidèle Denis Falque qui est aux crayon et pinceau, comme dans la série du "Triangle Secret" et ses déclinaisons. Les planches riches en détails donnent vie au récit avec bonheur. Cet album naît près de 20 ans après le diptyque de Willy Vassaux et Roger Facon, réédité en 2010 sous le titre "Les Colonnes de Salomon" (Joker), mais ce nouvel opus interprète plus largement le mythe.
 
 

Pour le 2e tome intitulé "Les Bâtisseurs", un transfuge de l'univers Jacques Martin, Olivier Pâques s'empare du dessin, tandis que Jean-Christophe Camus co-écrit le scénario. Le récit principal se situe au temps de la construction des cathédrales au 12e siècle. Et on peut donc supposer que le récit s'adresse en particulier aux compagnons. On y découvre les outils opératifs et l'origine de la "loge".

Enfin le 3e tome intitulé "Le Mot du Maçon" est prévu en septembre et réalisé par un nouveau duo Pierre Boisserie et Vincent Wagner. On continue l'histoire de la Franc-Maçonnerie au 16e siècle et s'intéresse à la création de la Franc-Maçonnerie écossaise et l'évolution de la FM opérative à la FM spéculative.

Au total, cette nouvelle série dont le fil rouge est une pierre œcuménique, les Éditions Glénat BD confirment être la maison d'édition de bandes dessinées la plus en pointe sur cette thématique, même si les Éditions Delcourt s'y sont engouffrés également. Avec Didier Convard, nous savons que le contenu sera riche et permettra plusieurs niveaux de lecture.



Aucun commentaire: